REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitterflux rss sur le business planLinkedin my business plan

Obtenir un prêt professionnel pour son entreprise

Comment obtenir un emprunt bancaire professionnel ?

Comment financer la création ou le développement de son projet ? Qu’est-ce qu’un emprunt bancaire professionnel ? Comment faciliter l’obtention d’un prêt bancaire ? Quels sont les documents à fournir pour obtenir ce prêt? Quelles sont les caractéristiques d’un emprunt bancaire professionnel ?

l'obtention d'un prêt professionnel

Les moyens de financements d’un projet

Dans le cadre d’un projet de création d’entreprise ou de son développement, l’entrepreneur doit y mobiliser les fonds nécessaires. Ces derniers se déclinent en fonds propres (capitaux propres) et en emprunts à court, moyen et long termes. Ces sommes empruntées peuvent être octroyées par les banques, des personnes physiques ou morales ou par l’Etat.
Cet article s’intéresse aux emprunts bancaires professionnels accordés par les établissements bancaires aux porteurs de projets afin de financer leurs investissements.


Qu’est-ce qu’un emprunt bancaire professionnel ?

Un emprunt professionnel, ou prêt bancaire professionnel, est la somme d’argent prêtée par la banque pour apporter les fonds nécessaires aux personnes morales (sociétés) et aux personnes physiques exerçant une activité professionnelle indépendante. Ces personnes doivent rembourser le montant emprunté à leur créancier (nominal de l’emprunt), augmenté des intérêts d’emprunt.

Ces prêts bancaires s’étalent généralement dans une durée de plus de 2 ans et s’adressent notamment aux financements des biens durables (construction, véhicules, matériels informatiques, machines et outillages …). En contrepartie, la banque exige que l’entrepreneur lui fournisse des garanties ou sa caution personnelle.

Ainsi, la banque peut recourir à l’hypothèque des biens immobiliers et au nantissement des biens meublés pour la couverture des risques de perte. Elle peut également demander le privilège de récupérer les sommes prêtée prioritairement à d’autres créanciers de son client ou encore une caution qui consiste en la déclaration patrimoniale, et ce, en fonction du montant de l’emprunt.


Comment faciliter l’obtention d’un prêt bancaire ?

En effet, toutes les entreprises quelle qu’en soit la taille ou la nature de l’activité exercée sont concernées par le prêt bancaire. Pour en bénéficier, celles-ci devront faire preuve d’un business plan solide et d’un grand enthousiasme du porteur de projet. Le plan d’affaire doit avancer des arguments convaincants, contenus dans l’étude de marché et dans le prévisionnel financier, afin de prouver la viabilité du projet. En principe, les banques sont extrêmement prudentes dans l’analyse des risques inhérents à l’octroi des crédits et préfèrent disposer d’un large portefeuille clients pour minimiser les risques. Ainsi, si vous comptez créer ou développer un projet jugé trop audacieux, ou ayant une étude de marché et un plan de financement non concluants, vous encourez le risque de refus de votre demande d’octroi de prêt. Cela est d’autant plus vrai si les porteurs de projet ne disposent pas d’une formation et/ou expérience significative aux yeux de l’établissement bancaire.
Chaque banque possède ses propres critères de décision d’octroi ou non du crédit, mais généralement si vous parvenez à démontrer au banquier que votre affaire est rentable et que le risque est minime, celui-ci n’hésitera pas à vous accorder un prêt et peut même vous proposer des actions d’amélioration du projet pour une collaboration future fructueuse.

Ainsi, pour optimiser vos chances d’obtenir un prêt professionnel, vous devez convaincre la banque de la pertinence de votre dossier de demande. Dans ce sens, vous devez miser sur les principaux points de vigilance ainsi que de bien se préparer à l’entretien avec le banquier. Cela se passe à travers :


1. Un business plan percutant qui lève des fonds

De prime abord, concentrez-vous sur l’élaboration d’un business plan percutant qui met en relief les points fort de votre projet. Faites une étude de marché solide (marketing et commerciale) et dégagez des hypothèses vérifiable dans les faits au côté d’un prévisionnel financier (bilan, compte de gestion, tableau de trésorerie, plan de financement …) qui reflète la réalité de vos activités professionnelles. Sachez que le banquier met l’accent sur les indicateurs de performance financier de votre projet. On y trouve notamment :

  • La capacité de remboursement de l’emprunt = endettement net / capacité d’autofinancement
  • L’autonomie financière = capitaux propres / total du bilan
  • Le partage des risques = dettes bancaires / fonds propres
  • La liquidité immédiate = disponibilité / dettes à court terme
  • La liquidité générale =actif circulant / passif circulant 

2. La justification du montant que vous souhaitez emprunter

Votre plan de financement prévisionnel qui récapitule, d’une part, l’ensemble des besoins financiers du projet à satisfaire, et d’autres parts, les ressources à apporter est un excellent outil pour justifier le montant de prêt dont vous aurez besoin. Celui-ci permet au banquier d’avoir une vision claire sur l’équilibre financier de votre projet, sur la répartition de vos financements et la pertinence des emplois faits de ces ressources. Il convient donc de bien identifiés les besoins pour mieux justifier les ressources. Ces dernières conviennent d’être réparties entre la banque et le ou les porteur (s) de projet

3. La répartition du financement

La diversité des sources de financement de votre projet est appréciée par la banque. Ainsi, mieux vaut équilibrer les fonds propres et les emprunts pour que cette dernière ait la confiance de votre capacité à rembourser ses dettes. Un pourcentage de 50 % des emprunts dans le financement permanent serait très encourageant, mais votre banque peut réduire son exigence de capitaux propres à 30 % en moyenne ou moins. Bref ! Moins votre entreprise dépend des emprunts dans son projet de financement, plus elle sera bien positionnée aux yeux des banques pour obtenir le prêt.


4. Le charisme d’un bon porteur de projet

Lors du déroulement de l’entretien avec votre banquier, misez sur vos points forts personnels pour le convaincre que vous êtes en mesure d’obtenir le prêt souhaité et de le rembourser ultérieurement. Pour ce faire, tâchez de connaitre parfaitement les détails de votre business plan et de bien saisir la terminologie bancaire afin de pouvoir communiquer clairement votre projet. Soyez clair et professionnel dans vos propos et explication autant que possible et veillez à répondre minutieusement aux questions posées sans parler des choses que vous ne maitrisez pas. Bref ! Vous devez prouver que vous avez les qualités d’un bon porteur de projet.


Les documents à fournir pour obtenir un prêt professionnel

Pour disposer d’un prêt bancaire pro, vous êtes tenus de présenter au banquier des pièces justificatives. La nature et le nombre de celles-ci varient en fonction du type de l’établissement bancaire et l’ampleur du prêt demandé. On y trouve notamment :

  • Un extrait Kbis de votre entreprise, votre pièce d’identité (carte d’identité, passeport, carte de résident …), vos justificatifs de domicile, vos relevés bancaires … ;
  • Un business plan rédigé avec soin ;
  • Des documents de preuve des garanties, cautions, nantissement, privilège…

Bref ! Tous ce que votre banquier vous demande d’apporter. Tâchez d'être rigoureux pour compléter votre demande de prêt, car un dossier incomplet ou mal préparé donne une mauvaise impression à votre banquier, ce qui peut nuire à la bonne tenue de l’entretien.

Les caractéristiques d’un emprunt bancaire professionnel

Il convient de négocier avec le banquier les caractéristiques que vous désirez avoir dans votre prêt. Il s’agit :

  • Du montant nominal de l’emprunt,
  • son taux d’intérêt,
  • sa durée d’amortissement,
  • ainsi que ses modalités de remboursement. 

Ces informations sont regroupées dans un échéancier fourni par la banque. Ce document qui est généralement présenté sous forme d’un tableau, vous permettant d’avoir une vue d’ensemble sur votre crédit et sur la capacité de votre emprunt.

1. Montant du nominal (ou principal)

Il s’agit de la somme que vous empruntez auprès de votre banque. Celle-ci varie en fonction de la nature de votre projet et de son ampleur. Votre prévisionnel financier est un outil indispensable pour pouvoir faire votre estimation du budget nécessaire avec justesse.

2. Taux d’intérêt

Le taux d’intérêt sert à rémunérer l’établissement bancaire pour l’argent qu’il met à votre disposition. Celui-ci varie selon le type de la banque, l’horizon de l’emprunt et le risque présenté par l’emprunteur.


3. Durée et formules d’amortissement

La durée d’amortissement représente la fraction du montant nominal qui est remboursé à chaque échéance périodique (chaque année, chaque trimestre, chaque mois …). Ce paiement s’effectue en intervalle régulier (annuité, trimestrialité, mensualité …). Deux formules d’amortissement sont à distinguer :

  • Amortissement constant : la fraction du principal à payer demeure la même, mais le paiement effectué (nominal +intérêt) diminue au fur et à mesure des remboursements. Et pour cause, le principal est de plus en plus remboursé avec le temps, ce qui laisse à moins en moins d’intérêt à payer.
  • Annuités constantes : le paiement effectué reste le même, mais la fraction du capital à payer augmente dans les mêmes proportions que précédemment, tandis que les intérêts diminuent au fur et à mesure. Et pour motif, le montant des intérêts baissent avec la diminution du principal restant dû.

En fin, le remboursement du principal peut également s’effectuer suivant la formule d’amortissement in fine. Celle-ci consiste à payer périodiquement les intérêts tout au long de l’emprunt puis à restituer le principal à échéance.

En définitive, l’emprunt bancaire professionnel s’avère décisif lorsque vous envisagez de créer ou de développer votre projet et que vous ne disposez pas des fonds propres suffisants. Grâce à un business plan probant qui présente des arguments convaincants et une bonne capacité de négociation avec le banquier, vous mettez toutes les chances de votre côté pour obtenir ce crédit.

  

Ajouter un commentaire