> Nos fiches techniques > comptable > Le plan de financement pour les nuls enfin décrypté

Le plan de financement pour les nuls enfin décrypté

Qu’est-ce qu’un plan de financement ? Que retrouve-t-on comme éléments ? Est-il indispensable ? Si vous ne comprenez rien au plan de financement, cette fiche pratique est pour vous !

Qu’est-ce qu’un plan de financement ? Que retrouve-t-on comme éléments ? Est-il indispensable ? Il y a différents plans de financement selon si l’entreprise est sur le point de se lancer ou non. Alors comment le lire ? La construction de ces tableaux comptables constitue la base financière de l’entreprise qui conduira au développement de votre activité. Voici en quelques mots le principe du plan de financement.

 

Le plan de financement pour une création

Plus communément appelé plan de financement initial, celui-ci va mettre en évidence les achats de l’entreprise pour pouvoir lancer son activité, et l’origine des ressources qui permettent ces achats. Le total des ressources doit logiquement couvrir les achats et besoins de l’entreprise.

Les besoins

D’une entreprise à une autre, les investissements de démarrage varient. Ce sera des immeubles pour une agence immobilière, des machines pour un fabricant de chaussures ou encore un site web pour un e-commerçant. Ces gros investissements, de plusieurs milliers d’euros, sont classés parmi les immobilisations de l’entreprise. Il en existe plusieurs types mais doivent toutes avoir un montant supérieur à 500€ HT et représentent les investissements long termes qui vont entrer dans le patrimoine de votre société.

  • Les Immobilisations incorporelles
  • Les Immobilisations corporelles
  • Les Immobilisations financières
  • Les frais liés à la création de l’entreprise
  • L’achat du stock de départ
  • Les petits achats de matériel et de fourniture
  • le Besoin en Fonds de Roulement (BFR). Pour combler ce décalage et éviter une faillite trop rapide, vous devez financer ce BFR. Pour plus de détails, vous pouvez lire notre fiche pratique sur le BFR.

 

Exemple:

L’entreprise achète des fournitures de bureau pour 600 euros TTC. Son besoin en fonds de roulement est de 600 €.

Les ressources financières durables

  • Les capitaux apportés par le(s) fondateur(s) : Ces sommes sont bloquées sur les comptes de la société et ne sont pas récupérables par les associés, sauf en cas de liquidation ou de réduction de capital social.
  • Les emprunts de banques par exemple
  • Les comptes courants des associés : Ce sont des comptes ouverts au nom des associés dans la comptabilité et sur lesquels les associés déposent temporairement des sommes afin d’améliorer la trésorerie de l’entreprise. Ce compte est remboursable à tout moment, sauf lorsque la banque exige un blocage des sommes y figurant.
  • Les subventions
  • Les capitaux d’investisseurs externes
  • Les prêts d’honneurs

 

Exemple:

 

Vous êtes une agence immobilière. Pour lancer votre activité, vous investissez pour 1 000 000 € d’achat d’immeubles

Vous avez 20 000 € de frais de notaires, qui seront donc le BFR.

Pour financer ces besoins, les ressources proviennent de:

880 000 € d’apport en capital des actionnaires

120 000 € de comptes courants des associés

100 000 € d’emprunt auprès de la banque

 

Ainsi, le total des ressources est de 1 120 000 € et les besoins de 1 020 000 €. On aura donc une trésorerie de départ de 100 000 €. On notera ici que les emprunts bancaires sont assez faible par rapport au capital apporté ce qui rassurera la banque. L’apport personnel des actionnaires initiaux est un argument important du plan de financement pour convaincre une banque.

 

Le plan de financement sur plusieurs années

Le plan de financement sur plusieurs années la suite logique du plan de financement initial. Il est présenté de la même façon avec les besoins d’un côté et les ressources en face. Plusieurs éléments peuvent y être ajoutés ou varier dans chacune des catégories:

 

Pour les besoins:

 

  • Des investissements futurs prévus
  • Les variations de BFR souvent impacté par la variation de vos stocks
  • Distributions de dividendes

 

Pour les ressources:

  • Des nouveaux emprunts et/ou leurs remboursements qui feront baisser les ressources et qui se transformeront donc en besoins.
  • Nouveaux apports en capital ou apports en comptes courants ou des apports en numéraire
  • La capacité d’auto-financement dûe aux résultats des exercices

 

Pour le BFR, c’est sa variation qui doit être prise en compte chaque année. Si elle est négative, cela devient une ressource pour l’entreprise. Pour plus de détails quant à son calcul, veuillez lire notre autre fiche pratique. Même chose pour la trésorerie où on calcule sa variation sur l’année. Ce plan de financement à moyen terme peut être présenté avec le plan de finacement inital sur le même tableau. Voici un exemple de la suite du plan de financement inital précédent:

La capacité d’auto-financement est le résultat de l’exercice après impôt auquel on ajoute la dotation aux amortissements de l’année. En effet, les dotations sont calculées en tant que charges dans le compte de résultat pour prendre en compte la perte de valeur des immobilisations corporelles au fil des années. Mais dans la réalité, ces dotations sont fictives et ne génèrent pas de ressources en moins. C’est pourquoi elles sont ré-ajoutées au résultat pour calculer la réelle capacité d’auto-financement.

L’objectif du plan de financement

Il s’adresse directement aux financeurs. Ils vérifient:

  •     Si un projet est correctement financé et de manière équilibrée
  •     La prise de risque du porteur de projet
  •     L’ampleur global du financement

Plus les ressources permanentes, c’est-à-dire les ressources à long terme et qui ne varient pas régulièrement, sont majoritairement apportées par les fondateurs, plus le projet est considéré comme sérieux par les autres financeurs comme la banque.

Les banques ne vous prêteront pas plus que ce que vous investissez personnellement dans votre création (sauf co-investissement éventuel). En général, l’endettement ne doit pas dépasser 3 années de CAF (en fonction du projet et des secteur entre 3 et 5 année).

Le plan de financement permet de répondre à des questions très pratiques:

Faut-il ou non lancer le projet ?

Si votre plan de financement indique un financement trop déséquilibré, cela peut amener la société vers la faillite. S’il est bien équilibré, c’est un bon point, mais il ne garantit pas entièrement le succès futur de votre entreprise.

Faut-il changer de business model, être moins ambitieux ?

Si le financement semble trop déséquilibré ou risqué, alors peut-être vaut-il mieux réduire les dépenses pour avoir moins de besoins de financement, à condition que cela ne diminue pas votre chiffre d’affaires dans de trop grandes proportions. C’est une variable à analyser dans de telles situations.

Quelques conseils

Attention à ne pas sous estimer les besoins de financement. Il sera toujours plus difficile de demander des ressources une seconde fois si celle-ci n’était pas prévue.

Pensez à ne pas mettre toutes vos finances dans votre création dès le début: Il vous faut pouvoir également tenir du côté personnel ou remettre du capital si besoin.

N’indiquez que ce qui est certain: par exemple si vous comptez sur une subvention mais n’avez aucune certitude, ne l’indiquez pas ou alors minimisez son montant pour prendre en compte le caractère aléatoire. N’oubliez pas que la banque analysera votre plan de financement pour valider votre capacité de remboursement d’emprunts. Impossible d’obtenir un prêt dans un plan de financement solide. Un analyse bilantielle est également nécessaire (fonds propres, passifs etc.). Le rôle du plan de financement est également de déterminer votre capacité à faire face à de nouveaux investissements à l’avenir.

Cette fiche vous a plu ?

 

Partagez-la !

 

REJOIGNEZ LES 20 000 MEMBRES DU CLUB MY BUSINESS PLAN

Vous voulez en savoir plus ?

De nombreux avantages pour les entrepreneurs et chefs d’entreprise

Télécharger des modèles gratuits

Obtenir des réductions pour entrepreneurs

Bénéficier de formations et de contenus gratuits

Nos fiches pratiques qui pourraient vous servir

Levée de fonds
Financer son entreprise : 7 techniques

Vous avez envie de créer votre entreprise mais vous n'avez pas l'investissement nécessaire? Nous vous proposons 7 méthodes pour obtenir les fonds qui vous permettront de financer votre projet.

Découvrir
Levée de fonds
BSA AIR : une solution rapide et efficace pour financer ma start-up ?

Dans cette fiche pratique nous allons expliquer ce qu’est un Bond de Souscription Autonome Accord d’Investissement Rapide (BSA AIR), puis nous allons analyser les points forts et les points faibles de ce type de financement. Une chose est sure, ce mode de levée de fonds se démarque par sa simplicité et sa rapidité ! 

Découvrir
comptable
Capacité d’autofinancement (CAF): définition, calcul et analyse

La capacité d’autofinancement ou CAF est la somme entre le résultat net et les amortissements. Consultez l'article pour les détails.

Découvrir
Levée de fonds
Comment obtenir un financement pour son restaurant

Retrouvez nos 5 conseils financiers pour obtenir le financement dont vous avez besoin pour votre restaurant.

Découvrir

Le cabinet My Business Plan a accompagné plus de 1000 entrepreneurs.

 

Pourquoi pas vous ?

  • MICHAEL BITTON

    Fondateur d’Adsrank

    Merci à Gaëtan pour son savoir-faire et professionnalisme. Il a immédiatement compris notre besoin et a réalisé rapidement un travail de haute qualité. Merci

  • LAURENCE LASCARY

    Fondatrice de DACP, production de films

    Gaëtan m’a aidé à passer d’une vision à des documents de projections compréhensible par mes interlocuteurs financiers. Pas toujours simple de modéliser une activité de production audiovisuelle et cinématographique mais il a su faire preuve d’agilité. Ainsi Gaëtan a été à mes côtés pour présenter et valoriser mon projet de développement à des partenaires potentiels.

     

  • FLORENT GARCIMORE

    Président de la Pianolab

     

    “Je recommande fortement les services d’accompagnement de Gaëtan Baudry et son équipe, à qui j’ai eu le plaisir de confier une mission d’élaboration d’un business plan pour ma société PIANO LAB

    Leur disponibilité, professionnalisme et méticulosité, avec un sens de l’écoute, ont en effet permis de produire un business plan solide et dont la rigueur a été appréciée par nos interlocuteurs financiers.”

     

  • LINDA LABIDI

    Fondatrice de Cooniz

    Le service proposé nous a aidé à structurer nos idées et les présenter de manières ludiques et accessibles. Ses différentes expériences nous ont aidé à optimiser notre approche et maximiser nos chances de succès. Professionnalisme, écoute et réactivité ont été le ciment de notre fructueuse collaboration

     

     

  • FLAVIEN POBELLE

    Fondateur du studio Pobelle Photographe

    L’agence My Business Plan, après plusieurs échanges (pertinents), a su comprendre mon projet et les différents enjeux pour aller au-delà même de ma demande initiale.
    Véritablement proactifs, Gaëtan et son équipe ont croisé mes données avec des statistiques nationales pour confirmer la faisabilité du projet et mettre l’accent sur les axes d’amélioration nécessaires.
    A la livraison de mon prévisionnel, la lecture était simple, cohérente et pertinente que j’ai pu présenter à ma banque.
    Ayant eu un sentiment d’écoute bien supérieur à la relation que j’ai pu avoir avec mon comptable, je recommande vivement l’agence My Business Plan qui savent véritablement être à l’écoute des entrepreneurs.

     

  • LAMINE KONE

    Fondateur de Poro institute

     

    J’ai fait appel à deux reprises au cabinet My Business Plan et les missions ont été réalisées avec beaucoup de professionnalisme, à ma grande satisfaction.
    Monsieur Baudry et son équipe font montre d’une grande écoute et une analyse fine des caractéristiques  des projets qui leur sont soumis.
    J’ai recommandé le cabinet à un ami entrepreneur d’un projet d’envergure et ce dernier m’a aussi fait part de sa satisfaction. 
    Je recommande fortement le cabinet My Business Plan à tous les entrepreneurs avec la garantie d’un travail rigoureux à même d’ “accrocher” pour  les investisseurs.

     

  • DAVID KADOUCH

    Fondateur de Dalux Real Europe

    Travaillant sur mon projet novateur dans le secteur de l’immobilier de luxe, depuis plus de 2 ans, je n’avais jamais élaboré de business plan digne de ce nom pour convaincre les investisseurs institutionnels de me suivre sur ce projet. Afin de clôturer ma levée de fonds, il me manquait un business plan simple, percutant, convaincant et en anglais s’il vous plaît. Je suis tombé par hasard sur le net sur le cabinet My Business Plan et je ne le regrette pas ! Il m’a tout refait en 4 jours chrono pour un livrable hyper professionnel et top ! Je referais appel au cabinet si besoin.

o

Vous avez une question,
un besoin ?

Que ce soit pour votre banque ou pour lever des fonds, notre expert vous aidera à vous poser les bonnes questions, à choisir les bonnes options stratégiques, trouver un business model pertinent et rédigera un business plan convaincant aux yeux des financeurs.

Consultant business plan

Gaëtan Baudry

N’hésitez pas à le contacter pour tous vos besoins

06.09.17.41.06

restez informés sur nos dernières sorties

Inscrivez vous à notre newsletter !

Newsletter

 

 

Se faire conseiller gratuitement par un comptable