> Nos fiches techniques > Business Plan > Les spécificités du business plan de reprise

Les spécificités du business plan de reprise

Racheter une entreprise présente l’avantage d’acquérir immédiatement une affaire fructueuse. Une opération qui n’échappe pas à la nécessité de rédiger un business plan. D’ailleurs le business plan un projet de reprise d’entreprise possède son lot de spécificités.

Points spécifiques du business plan de reprise d’une entreprise

Lorsqu’il s’agit de racheter une société, il y a deux méthodes : racheter le fonds de commerce ou les titres de la société. Chacune de ces deux options va avoir un impact spécifique sur le business plan et plus particulièrement sur le prévisionnel financier.

Une précision s’impose pour comprendre la logique derrière chacune de ces spécificités. Lorsque l’on lance son projet en rachetant un fonds de commerce, nous « partons de zéro » et l’achat du fonds de commerce constitue un investissement au même titre que l’achat de machines. À contrario, lorsque l’on rachète les titres d’une société, nous devenons propriétaire d’une entreprise déjà en place, et nous ne partons pas de zéro.

Racheter une entreprise présente l’avantage d’acquérir immédiatement une affaire fructueuse. Une opération qui n’échappe pas à la nécessité de rédiger un business plan. D’ailleurs le business plan un projet de reprise d’entreprise possède son lot de spécificités.

business plan reprise

 

 

A. RACHAT D’UN FONDS DE COMMERCE : POINTS SPECIFIQUES DU PRÉVISIONNEL

Si un porteur de projet envisage de racheter un fonds de commerce, celui-ci va devoir considérer les éléments suivants dans son prévisionnel financier :
Voici plusieurs points spécifiques à prendre en compte :

  • Au bilan : le fonds de commerce sera comptabilisé à l’actif selon les différents éléments qui le composent. Les stocks contenus dans le fonds de commerce seront comptabilisés en stock, et il en va de même pour les machines, les brevets etc. Au passif, le compte fournisseur sera crédité du montant du fonds de commerce.
  • Les dettes et créances : Bien que le fonds de commerce ait été racheté, les dettes et créances existantes restent à la charge du cédant. Ils ne doivent donc pas apparaitre dans les états financiers du business plan.
  • Au compte de résultat : L’acquisition d’un fonds de commerce entraine des frais d’acquisition (honoraires, commissions, frais d’actes etc.) qui seront comptabilisées en charges dans le compte de résultat.
  • Le rachat d’un fonds de commerce suppose également le rachat des contrats de travail en cours. Ainsi les salariés en poste doivent donc être considérés dans le prévisionnel
  • Il en va de même pour tout contrat obligatoirement transmissible (à l’image du bail commercial). Ceux-ci doivent donc être pris en compte dans les charges à supporter.
  • Dans le plan de financement : les fonds mobilisés pour acquérir le fonds de commerce doivent apparaitre au plan de financement.

Afin de réaliser plus aisément son compte de résultat prévisionnel, il est bien entendu conseillé de se baser sur les produits et charges passées de la société. En l’absence de changements significatifs dans l’exploitation de la société, cette méthode est la plus simple et la plus sûre.

B. RACHAT DES TITRES DE LA SOCIÉTE

Rappelons-le, lorsque l’on rachète les titres d’une société, nous partons d’une activité déjà existante. Il est alors obligatoire de partir du bilan du dernier exercice clos.
Au niveau du bilan à partir duquel nous repartons, il existe un certain nombre de points spécifiques auxquels faire attention.

  • Le prévisionnel de l’activité reprise ne doit pas inclure l’opération de rachat des titres ni les moyens financiers mobilisés. Ceux-ci ne concernent que l’acquéreur ou sa holding.
  • L’amortissement : parmi les actifs achetés, certaines peuvent être partiellement ou totalement amorti. Il conviendra alors de respecter les modes d’amortissement pratiqués. Le bilan et l’annexe comptable donnent la valeur comptable initiale ainsi que la durée d’amortissement. Il convient alors d’en tenir compte pour budgéter les amortissements futurs.
  • Les dettes et créances : en reprenant le bilan de la société, les créances et les dettes sont désormais à la charge de l’acquéreur. Il convient alors de se renseigner rigoureusement sur les différentes échéances afin de les budgétiser correctement. Pour cela, il va falloir se pencher sur les tableaux d’amortissement des emprunts, sur les règlements de la TVA, le calendrier des créances le paiement des factures, les conventions de compte courant d’associé etc.
  • La rémunération du dirigeant : Comptablement, il sera nécessaire de « neutraliser » la rémunération du ou des précédents dirigeants. Il conviendra ensuite de budgétiser sa propre rémunération future, qui peut être différente de celle des précédents.
  • Les comptes courants d’associés : Après l’acquisition des titres de la société, les associés peuvent demander le remboursement des comptes courants. Cette éventualité est à prévoir dans son prévisionnel financier.

Pour réussir les prévisions financières de votre projet de reprise, nous vous conseillons de jeter un oeil à notre logiciel spécialement dédié à la reprise d’entreprise.

Cette fiche vous a plu ?

 

Partagez-la !

 

REJOIGNEZ LES 20 000 MEMBRES DU CLUB MY BUSINESS PLAN

Vous voulez en savoir plus ?

De nombreux avantages pour les entrepreneurs et chefs d’entreprise

Télécharger des modèles gratuits

Obtenir des réductions pour entrepreneurs

Bénéficier de formations et de contenus gratuits

Nos fiches pratiques qui pourraient vous servir

Reprendre ou revendre une entreprise
10 conseils pour reprendre une entreprise avec succès

Comment choisir le type d’entreprise à racheter ? Quelle différence entre le rachat du fonds de commerce et le rachat des titres ? Comment réussir la reprise d’une entreprise ? Comment évaluer et négocier le prix de la reprise ? Quelles sont les étapes à effectuer pour réussir la reprise ?  

Découvrir
Juridique
5 erreurs juridiques à ne pas faire lors du rachat d’une entreprise

Quelles sont les 5 erreurs juridiques à éviter quand on rachète une entreprise ? Pourquoi signer un accord de confidentialité ? Une lettre d’intention ? Et un pacte d’associés ? Pourquoi réaliser une due diligence et une clause de garantie d’actif et de passif ?

Découvrir
Etude de marché
Business plan : 6 questions à se poser pour définir sa cible

En 6 points, nous passons en revue les principaux enjeux de l'analyse de la demande. Il existe quelques grandes questions à se poser

Découvrir
Business Plan
Business plan: Ne faites pas ça !

Les investisseurs et coachs en entrepreneuriat retrouvent souvent les mêmes types d’erreurs dans les business plan. Effectuons une revue de ces erreurs et lorsque vous rédigerez votre business plan, vous penserez à cette checklist !

Découvrir

Le cabinet My Business Plan a accompagné plus de 1000 entrepreneurs.

 

Pourquoi pas vous ?

  • MICHAEL BITTON

    Fondateur d’Adsrank

    Merci à Gaëtan pour son savoir-faire et professionnalisme. Il a immédiatement compris notre besoin et a réalisé rapidement un travail de haute qualité. Merci

  • LAURENCE LASCARY

    Fondatrice de DACP, production de films

    Gaëtan m’a aidé à passer d’une vision à des documents de projections compréhensible par mes interlocuteurs financiers. Pas toujours simple de modéliser une activité de production audiovisuelle et cinématographique mais il a su faire preuve d’agilité. Ainsi Gaëtan a été à mes côtés pour présenter et valoriser mon projet de développement à des partenaires potentiels.

     

  • FLORENT GARCIMORE

    Président de la Pianolab

     

    “Je recommande fortement les services d’accompagnement de Gaëtan Baudry et son équipe, à qui j’ai eu le plaisir de confier une mission d’élaboration d’un business plan pour ma société PIANO LAB

    Leur disponibilité, professionnalisme et méticulosité, avec un sens de l’écoute, ont en effet permis de produire un business plan solide et dont la rigueur a été appréciée par nos interlocuteurs financiers.”

     

  • LINDA LABIDI

    Fondatrice de Cooniz

    Le service proposé nous a aidé à structurer nos idées et les présenter de manières ludiques et accessibles. Ses différentes expériences nous ont aidé à optimiser notre approche et maximiser nos chances de succès. Professionnalisme, écoute et réactivité ont été le ciment de notre fructueuse collaboration

     

     

  • FLAVIEN POBELLE

    Fondateur du studio Pobelle Photographe

    L’agence My Business Plan, après plusieurs échanges (pertinents), a su comprendre mon projet et les différents enjeux pour aller au-delà même de ma demande initiale.
    Véritablement proactifs, Gaëtan et son équipe ont croisé mes données avec des statistiques nationales pour confirmer la faisabilité du projet et mettre l’accent sur les axes d’amélioration nécessaires.
    A la livraison de mon prévisionnel, la lecture était simple, cohérente et pertinente que j’ai pu présenter à ma banque.
    Ayant eu un sentiment d’écoute bien supérieur à la relation que j’ai pu avoir avec mon comptable, je recommande vivement l’agence My Business Plan qui savent véritablement être à l’écoute des entrepreneurs.

     

  • LAMINE KONE

    Fondateur de Poro institute

     

    J’ai fait appel à deux reprises au cabinet My Business Plan et les missions ont été réalisées avec beaucoup de professionnalisme, à ma grande satisfaction.
    Monsieur Baudry et son équipe font montre d’une grande écoute et une analyse fine des caractéristiques  des projets qui leur sont soumis.
    J’ai recommandé le cabinet à un ami entrepreneur d’un projet d’envergure et ce dernier m’a aussi fait part de sa satisfaction. 
    Je recommande fortement le cabinet My Business Plan à tous les entrepreneurs avec la garantie d’un travail rigoureux à même d’ “accrocher” pour  les investisseurs.

     

  • DAVID KADOUCH

    Fondateur de Dalux Real Europe

    Travaillant sur mon projet novateur dans le secteur de l’immobilier de luxe, depuis plus de 2 ans, je n’avais jamais élaboré de business plan digne de ce nom pour convaincre les investisseurs institutionnels de me suivre sur ce projet. Afin de clôturer ma levée de fonds, il me manquait un business plan simple, percutant, convaincant et en anglais s’il vous plaît. Je suis tombé par hasard sur le net sur le cabinet My Business Plan et je ne le regrette pas ! Il m’a tout refait en 4 jours chrono pour un livrable hyper professionnel et top ! Je referais appel au cabinet si besoin.

o

Vous avez une question,
un besoin ?

Que ce soit pour votre banque ou pour lever des fonds, notre expert vous aidera à vous poser les bonnes questions, à choisir les bonnes options stratégiques, trouver un business model pertinent et rédigera un business plan convaincant aux yeux des financeurs.

Consultant business plan

Gaëtan Baudry

N’hésitez pas à le contacter pour tous vos besoins

06.09.17.41.06

restez informés sur nos dernières sorties

Inscrivez vous à notre newsletter !

Newsletter

 

 

Se faire conseiller gratuitement par un comptable