Comment se préparer à faire une levée de fonds ?

Publie le 11 Mai 2015 18:10

Comme pour un match de foot, la levée de fonds se joue sur la préparation. La levée de fonds sert soit à lancer votre projet ou développer les activités de votre entreprise. Comment se préparer à lever des fonds ? 

Préparation de votre levée de fonds

I. Rédiger ou revoir votre business plan

Le business plan est un document de référence qui aide l’entrepreneur à mieux travailler son projet et à structurer ses idées (en voici un modèle gratuit). Cependant, certains entrepreneurs prennent le risque de se lancer sans prendre le temps de rédiger leur business plan. C’est possible et courageux, mais la levée de fonds est ce moment dans la vie d’une entreprise où la rédaction d’un business plan devient une obligation. Il faut savoir qu’il n’existe pas de levée de fonds sans business plan.

Quant à ceux qui avaient déjà rédigé leur business plan, l’expérience montre que lors d’une levée de fonds la première version de leur business plan est différente de celle qu’ils présentent aux investisseurs.

Que ça soit votre premier business plan ou son énième version, il faudra que votre plan d’affaires apporte des réponses aux questions que se posent vos investisseurs. C’est aussi l’occasion de revoir la cohérence de votre projet.

 

II. Préparer votre executive summary

L’executive summary sera la partie de votre business plan à rédiger en dernier. Mais paradoxalement, il sera la première chose que demanderont vos investisseurs. En français, l’executive summary signifie « résumé pour des dirigeants ». C’est sur la base de ce résumé que les investisseurs ou vos banquiers décideront d’aller plus loin dans l’analyse de votre projet.

Il est capital de rédiger ce résumé avec le plus grand soin. Il ne faut surtout pas oublier que son objectif n’est pas de résumer tout votre business plan en 2 ou 3 pages, mais plutôt de vendre votre projet. Ce que les investisseurs cherchent dans un executive summary c’est le potentiel de développement, le caractère innovant du projet, etc. C’est pour cela qu’il faudra mettre l’accent sur tous les éléments clés de votre projet. 

 

III. Préparer votre pitch

Suite au temps d'attention très limité des investisseurs qui reçoivent des dizaines de demandes par jour, les entrepreneurs sont invités à présenter leurs projets en 5 à 10 minutes : c’est ce que nous appelons elevator pitch. 

Il faut faire très attention. Lorsque vous préparez votre elevator pitch, il faut garder en tête que l’objectif de cette courte présentation reste de décrocher un rendez-vous.
Un bon elevator pitch devra contenir toutes les informations nécessaires et sans un mot de trop. Il faut faire preuve d’un esprit de synthèse !

 

IV. Sélectionner des fonds d’investissement

La levée de fonds est vue comme un mariage entre entrepreneur et investisseur.  L’entrepreneur doit choisir son investisseur. Un projet peut ne pas intéresser tel fonds mais attirer toute l’attention de l’autre fonds. Il faut prendre le temps de vous informer sur les priorités d’investissement des fonds que vous comptez approcher.

Le parcours de la levée de fonds peut être long et pénible. C’est pourquoi il faut faire preuve d’une organisation impeccable pour gagner le maximum de temps.  

 

V. Préparer votre équipe

Le choix d’une équipe porteur du projet est d’une importance capitale. Certains investisseurs préfèrent investir dans une équipe qui leur inspire confiance que dans un projet innovant.

Avant de vous lancer dans une campagne de levée de fonds, prenez le temps de revoir votre équipe. Les hommes qui chantent à l’unisson  valent mieux que le meilleur business plan d’un projet innovant.
Dans votre business plan, il est important de mettre en avant votre équipe. Il faudra montrer son expertise, ses compétences et sa détermination à se battre pour que le projet réussisse.

 

Conclusion

La levée de fonds est une aventure qui exige une longue préparation. C’est pourquoi il faut rédiger ou revoir votre business plan et vous assurer qu’il répond à toutes les questions que pourraient se poser les investisseurs. Par ailleurs, il ne faudra pas oublier de personnaliser votre business plan en fonction de vos interlocuteurs.

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire