Faut-il changer son business plan après chaque réunion investisseur?

Publie le 17 Février 2016 15:06

Rencontrer des investisseurs en vue d'une levée de fonds se prépare comme un marathon. Cela passe par une rédaction complète et pointilleuse du business plan. Ce document ne restera pas figé et demandera d'être revu, modifié à plusieurs reprise. Moneytis nous explique pourquoi.

Moneytis est une de ces startup passée par ce genre d'expérience. Créée à l'été 2014, elle se positionne comme le Booking.com des transferts d’argent, un endroit unique pour comparer et utiliser les meilleures solutions de transfert à l'étranger.

Christophe Lassuyt, co-fondateur de Moneytis, nous évoque sa propre expérience sur le sujet:

Accueil moneytis

 

 

 

 

 

 

 

Une mise à jour du business plan à chaque rencontre avec un investisseur

Nous avons rédigé un business plan pour des investisseurs. C’est un document qui change sans cesse, chaque investisseur reçoit une version mise à jour. La seule difficulté à ce sujet, c’est de savoir quel modèle et format adapter et s’y tenir. C’est un document qui vit et il a été important de fixer un bon cadre de départ pour ne pas avoir à le restructurer trop souvent.


Des changements de format entre le business plan de création et face aux investisseurs

Le premier business plan était pour valider notre engagement et notre lancée, le second était pour motiver les investisseurs. 6 mois de différence, ça change tout. Le format a donc évolué et le business plan est récemment devenu plus séduisant et joli.


L'identité et les idées bien plus forts auprès des investisseurs que le format

Les idées qui sont derrière le business plan et le fait que les investisseurs aient bien compris notre identité ont aidé à les convaincre. L’erreur à ne pas commettre selon moi est la remise en cause du format après chaque rencontre investisseur, ce qui conduit l’entrepreneur à y passer trop de temps.


Un mot de la fin? Un dernier conseil aux entrepreneurs ?

Monter une entreprise, c’est comme rechercher un job: plus on étend nos perspectives de recherche, plus on trouve. L’entrepreneur ne doit pas se limiter.

 

 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire