REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitterflux rss sur le business planLinkedin my business plan

7 points sur les business angels

Publie le 26 Juillet 2018 12:19

Créer une entreprise est un travail de longue haleine pour l'entrepreneur, un travail qui demande constance, patience et persévérence. Mais, même après tous ces efforts, tous les entrepreneurs n'ont pas la chance de pouvoir disposer des fonds suffisants pour lancer eux même leur activité. Dans ce cas le choix logique est de se tourner vers des investisseurs. Bien sur, avant d'arriver à cette étape, l'entrepreneur devra rédiger un business plan; mais avant tout, il lui est necessaire d'avoir une connaissance claire des différents types d'investisseur qu'il peut rencontrer. Parmi eux, les Business angels, ce type d'investisseurS se rencontre de plus en plus régulièrement mais peut rester méconnu de certains entrepreneurs. Aurélien Martin, juriste financier depuis 2005 et membre du réseau des business angels des grandes écoles depuis 2017, répond à quelques questions sur les business angels.

7questions pour tout savoir sur les business Angels

Rappel: qu'est ce qu'un investisseur ?

Un investisseur est à mon sens une personne qui souhaite contribuer au développement d’une société en prenant un risque (acheter une action n’est pas un acte anodin puisque l’on peut perdre 100% de sa mise) et qui espère en contrepartie obtenir un rendement lié à cet investissement, via une plus-value et/ ou la perception de dividendes / intérêts.


Qu’est-ce qu’un Business Angel ?


Un business angel est avant tout un investisseur, qui souhaite néanmoins s’impliquer plus avant dans le développement de la société en lui apportant ses conseils et / ou un réseau et en supportant par ailleurs un risque plus élevé (près d’une start-up sur 2 ne passe pas le cap des 5 ans).


Quels types d’entreprises financent-ils ?

Cela dépend de chaque individu. Les business angels aiment habituellement financer des entreprises appartenant aux secteurs dans lesquels ils ont eux-mêmes évolué, soit à travers leur travail, soit en fondant une entreprise qu’ils ont revendu. Je pense qu’il y a un facteur rassurant à connaître le secteur dans lequel la start-up évolue, à le comprendre afin de pouvoir donner des conseils pertinents et à pouvoir aider le développement de la start-up à l’aide de son réseau.


 A quel moment faire appel à un Business Angel ?

L’appel aux business angels vient assez rapidement après la constitution de la société. Le tout premier apport financier provient habituellement du ou des fondateurs, souvent accompagnés de leur entourage (famille, amis proches), qui peuvent parfois participer à 1 voire 2 autres appels de fonds tant que les sommes restent modestes.


Dès que la société créée prend bonne forme, sans pour autant réaliser des bénéfices, les levées de fonds plus importantes peuvent être menées auprès de business angels qui s’organisent pour la majorité d’entre eux en réseaux.


A l’heure actuelle les plateformes d’equity crowdfunding peuvent également apporter des financements importants via une communauté de particuliers, qui prendront néanmoins une part moins importante dans la fourniture de conseils / aide au développement, le ticket d’entrée étant souvent faible (de l’ordre de 1.000 euros).


Comment sélectionne t’il les projets qui seront financés ?


Cela dépend des individus. Pour ma part j’utilise les plateformes d’equity crowdfunding (j’ai un compte sur 4 ou 5 plateformes différentes), en plus du réseau Badge qui reçoit également des dossiers. Les réseaux sociaux sont également une source d’information et de rencontre avec des entrepreneurs (LinkedIn, Shapr…). Enfin, les réseaux d’alumni peuvent également être une source (c’est le cas pour NEOMA qui a constitué un incubateur de start-ups pour ses élèves). Une fois les projets connus, la sélection se fait majoritairement sur des données financières lorsqu’elles existent (chiffre d’affaires, bénéfices etc…), sinon plutôt au feeling en fonction du projet et des débouchés entrevus par le business angel, d’où l’importance de connaître le secteur.


 Par quel (s) mécanisme (s) le Business Angel pourra-t’il sortir du capital social ?


La sortie du capital se matérialise à travers un rachat de ses actions. Ce rachat peut être opéré par la société ou par un autre co-investisseur, mais le plus souvent ce qui est visé est le rachat par un fonds d’investissement ou un institutionnel qui investissent de plus gros montants une fois que la société dégage du profit et dispose d’un plan de développement solide et réaliste.


Un conseil pour les entrepreneurs à la recherche de l’investisseur idéal  


Il est assez important de bien choisir ses plus gros investisseurs. Ceux-ci ne doivent pas s’immiscer dans la gestion de la société et agir à la place de l’équipe dirigeante, mais plutôt avoir un œil bienveillant et délivrer des conseils qui seront appliqués ou non. Un investisseur disposant de connaissances spécifiques dans le secteur, d’un réseau solide, et même d’une expérience en tant qu’entrepreneur est également idéal car il pourra éviter à l’équipe en place de commettre certaines erreurs de gestion.
 

Ajouter un commentaire