> Nos fiches techniques > Levée de fonds > 16 ratios financiers suivis par les investisseurs

16 ratios financiers suivis par les investisseurs

Lors d’une levée de fonds, les investisseurs scrutent certains ratios financiers. Les connaissez-vous? Comment calculer le multiple des capitaux propres ? Les ratios de structure financière ? Le fonds de roulement et le besoin en fonds de roulement ? Les ratios de liquidité ? Les indicateurs de profitabilité ? Les ratios de rentabilité ? Le ratio de capitalisation des bénéfices ? Quelle interprétation peut-on tirer du calcul de chacun de ces ratios ?

La finance regorge de ratios et indicateurs financiers à disposition des parties prenante d’une entreprise. Lors d’acquisition ou de valorisation de celle-ci, il convient de procéder à leur calcul à partir des états de synthèse dont elle dispose (bilan, compte de résultat, états de solde de gestion…). On vous présente 16 ratios financiers très utilisés à des fins d’appréciation de la valeur d’une entreprise.

 

 

Calcul du multiple des capitaux propres

 

Appelé également PBR (price-to-book ratio), ce ratio rapporte la valeur de marché des capitaux propres à leur valeur comptable :

PBR = Valeur de marché des capitaux propres / Valeur comptable des capitaux propres

La valeur marché des capitaux propres est ce qu’un investisseur est prêt à payer pour acheter l’entreprise, par opposition à la valeur comptable des capitaux propres qui n’est que leur valeur enregistrée au bilan compte tenu du principe du coût historique.
En pratique le PBR croît avec l’augmentation du potentiel de croissance de l’entreprise. En ce sens, les entreprises ayant un PBR faible sont qualifiées de valeurs de rendement, tandis que les entreprises affichant un PBR élevé sont qualifiées de valeurs de croissance.

 

Calcul de trois ratios de structure financière

Plusieurs ratios de structure financière peuvent être calculés à partir du bilan. Ceux-ci permettent d’apprécier la solidité financière d’une entreprise donnée et son degré d’autonomie par rapport à ses créanciers

 

1- Le ratio dettes sur capitaux propres, ou levier, rapporte la dette aux capitaux propres de l’entreprise :

 

Ratio dettes (levier) =Dette / Capitaux propres

L’on procéder au calcul de ce ratio à partir de la valeur comptable ou de la valeur marché des capitaux propres et de la dette. Toutefois, il peut s’avérer difficile d’interpréter la valeur comptable des capitaux propres, il est donc plus pertinent de rapporter la dette à la valeur marché des capitaux propres.

 

2- Le taux d’endettement rapporte la dette au total de passif de l’entreprise.

Taux d’endettement =Dette / Total passif

3- La part de l’actif immobilisé rapporte les immobilisations totales à l’actif de l’entreprise.

Il s’agit d’un ratio permettant de mesurer l’intensité capitaliste de l’entreprise.

Calcul du fonds de roulement

 

L’entreprise dispose de fonds permanent. Il s’agit des capitaux propres et des dettes bancaires et financières à long et moyen termes. Elle dispose également des actifs immobilisés. Le fonds de roulement est calculé par la différence entre capitaux permanents et actifs immobilisés. Lorsqu’il est positif, il sert à financer le bas du bilan – les achats non consommés ou produits non vendus et les ventes non encaissés (stocks et créances clients).

Le calcul besoin en fonds de roulement

Le bilan permet aussi de connaitre si l’entreprise a les ressources suffisantes pour faire face à ses besoins financiers à court terme en procédant à une comparaison de l’actif et du passif à court terme. Il s’agit de la différence entre les emplois et les ressources d’exploitation, afin de déterminer quel montant l’entreprise doit investir dans son cycle d’exploitation

BFR = Stock et en-cours + Créances clients – Dettes fournisseurs, fiscales et sociales

Si les emplois dépassent les ressources, le besoin en fonds de roulement est positif, signifiant ainsi qu’il doit être financé. En revanche, si les ressources dépassent les emplois, cela veut dire que le cycle d’exploitation de l’entreprise lui permet de disposer des ressources nettes.

Pour comprendre l’importance du BFR, lisez cette fiche pratique.

Le calcul de trois ratios de liquidité

 

Ces ratios permettent de s’assurer que les actifs liquides de l’entreprise sont suffisants compte tenu de ses besoins immédiats de trésorerie. On peut distinguer trois ratios de liquidité :
1- Le ratio de liquidité générale = Actif circulant / passif à court terme (à moins d’un an).
2- Le ratio de liquidité réduite = Actif circulant hors stocks / passif à court terme.
3- Le ratio de liquidité immédiate = Le montant total des disponibilités et des instruments de trésorerie /passif à court terme.
Des ratios de liquidités élevés permettent de prévenir l’entreprise contre le risque de rencontrer un problème de liquidités dans un futur proche. On peut également mesurer la liquidité de l’entreprise en procédant à la division du montant du BFR sur celui du FR. Cela permet de connaitre la fraction du BFR financée par le FR.

 

Le calcul de trois indicateurs de profitabilité

 

1- La marge brute d’exploitation :

 

Exprimée en pourcentage du Chiffre d’affaires (CA), elle est le rapport entre l’excédent brut d’exploitation (EBE) et le CA. Elle mesure la qualité de gestion du cycle d’exploitation de l’entreprise et son évolution temporelle :
Marge brute d’exploitation = EBE / CA

 

2- La marge d’exploitation :

 

exprimée également en pourcentage du CA, elle rapporte le résultat d’exploitation au CA. Elle permet d’apprécier la capacité de l’entreprise à générer de la richesse en référence à son cycle d’exploitation et à son cycle d’investissement. En d’autres termes, ce que gagne l’entreprise par euro de CA avant qu’elle ne paye ses charges financière et ses impôts :

Marge d’exploitation = Résultat d’exploitation / CA

Pour en savoir plus sur la marge d’exploitation, c’est ici.

 

3- La marge nette :

 

exprimée aussi en pourcentage du CA, c’est le rapport du résultat net sur le CA

Marge nette = Résultat net / CA

Lisez cette fiche pratique sur la marge nette.

Le calcul de trois ratios de rentabilité

Nombreux sont les ratios pouvant être calculés afin d’apprécier la rentabilité annuelle de l’entreprise. Au moment où un taux de marge rapporte un résultat au CA, une rentabilité rapporte un résultat aux capitaux qui ont été nécessaires à l’obtention de ce résultat. On peut distinguer la rentabilité de l’actif, la rentabilité économique et la rentabilité des capitaux propres/

 

1- La rentabilité de l’actif :

 

c’est le rapport du résultat net au total de l’actif du bilan de l’entreprise :

Rentabilité de l’actif = Résultat net / Actif total

 

2- La rentabilité économique :

 

c’est le rapport du résultat net à l’actif économique de l’entreprise. L’actif économique représente les actifs immobilisés de l’entreprise augmentés de son BFR. Ainsi :
Rentabilité économique = (Résultat net / Actif économique)
= (Résultat net / Immobilisations + BFR)

 

3- La rentabilité des capitaux propres :

 

c’est le rapport du résultat net aux capitaux propres.
Rentabilité des capitaux propres = Résultat net / Capitaux propres

Le calcul du ratio de capitalisation des bénéfices

Appelé également PER (Price Earning Ratio), il s’agit du rapport entre la capitalisation boursière et le résultat net. Il varie considérablement d’une entreprise à une autre. Il est plus élevé dans les entreprises relevant des secteurs à fort croissance.
PER = Capitalisation boursière / Résultat net
= Cours d’une action / Bénéfice par action
Afin de procéder à une évaluation complète de l’entreprise, il convient d’examiner, en plus du PER, les ratios ayant la valeur de marché de l’actif économique au numérateur (qui est égal à la valeur marché des capitaux propres augmentée des dettes nettes) et le CA, EBE ou le résultat net au dénominateur.

Par ailleurs, si le résultat net de l’entreprise est nul ou négatif, le PER n’aurait plus d’utilité. Au lieu du résultat net, l’en utilise donc le chiffre d’affaires (toujours positif) rapporté à la valeur marché de l’actif économique.

A bien noter : lors du calcul d’un ratio, il convient de veiller à ce que les grandeurs utilisés au numérateur et au dénominateur soient homogènes. En ce qui concerne la capitalisation boursière, il faut la rapporter au résultat net du fait que ces deux grandeurs sont liées aux actionnaires. A l’inverse, il faut être prudent si l’on souhaite comparer la capitalisation boursière au CA, EBE ou résultat d’exploitation. Et pour cause, ces soldes intermédiaires de gestion sont destinés à être répartis entre les actionnaires, les créanciers et l’Etat. Il est ainsi plus pertinent de procéder à la mise en relation du CA, EBE ou résultat d’exploitation et la valeur marché de l’actif économique qui considère aussi bien la dette et les capitaux propres de l’entreprise.

 

Conclusion sur les ratios financiers

Tout investisseur souhaitant acquérir une entreprise, veille à s’assurer à ce qu’elle dispose d’une bonne santé financière actuelle ou, du moins, dotée de bonnes perspectives d’évolution future. La constatation de la situation de l’entreprise passe à travers l’interprétation de certains ratios financiers que la finance nous présente. Lors du calcul de ces rations, il convient d’être homogène dans l’utilisation de leurs grandeurs et d’en tirer des conclusions compte tenu du cadre spatio-temporel de l’entreprise ainsi que de son secteur d’activité.

Cette fiche vous a plu ?

 

Partagez-la !

 

REJOIGNEZ LES 20 000 MEMBRES DU CLUB MY BUSINESS PLAN

Vous voulez en savoir plus ?

De nombreux avantages pour les entrepreneurs et chefs d’entreprise

Télécharger des modèles gratuits

Obtenir des réductions pour entrepreneurs

Bénéficier de formations et de contenus gratuits

Nos fiches pratiques qui pourraient vous servir

Business Plan comptable
20 ratios financiers à connaitre pour son business plan

En plus d'être des outils de pilotage efficaces, les ratios financiers sont également des moyens de communication avec votre investisseur. En présentant les bons ratios, vous pouvez rassurer et convaincre le lecteur de l'intérêt de votre projet.

Découvrir
Levée de fonds
Le tableau de bord de vos prévisions financières

Lors de la rédaction de votre business plan, la construction de vos prévisions financières est un des passages obligés pour répondre aux attentes des financeurs. Ces prévisions sont essentielles quant au montant de levée de fonds ou d'un prêt. Dans vos prévisions, certains éléments doivent être mis en valeur, et cela à travers un tableau de bord. Que doit-il contenir ? Combien d'éléments faut-il y inclure ? Comment le construire ? Toutes les réponses vous sont données dans cette fiche pratique

Découvrir
Business Plan Prévisionnel financier
5 conseils pour réussir la partie financière du business plan

Voici 5 conseils pour bien réussir la partie financière de votre business plan et convaincre des investisseurs.

Découvrir
comptable
Capacité d’autofinancement (CAF): définition, calcul et analyse

La capacité d’autofinancement ou CAF est la somme entre le résultat net et les amortissements. Consultez l'article pour les détails.

Découvrir

Le cabinet My Business Plan a accompagné plus de 1000 entrepreneurs.

 

Pourquoi pas vous ?

  • MICHAEL BITTON

    Fondateur d’Adsrank

    Merci à Gaëtan pour son savoir-faire et professionnalisme. Il a immédiatement compris notre besoin et a réalisé rapidement un travail de haute qualité. Merci

  • LAURENCE LASCARY

    Fondatrice de DACP, production de films

    Gaëtan m’a aidé à passer d’une vision à des documents de projections compréhensible par mes interlocuteurs financiers. Pas toujours simple de modéliser une activité de production audiovisuelle et cinématographique mais il a su faire preuve d’agilité. Ainsi Gaëtan a été à mes côtés pour présenter et valoriser mon projet de développement à des partenaires potentiels.

     

  • FLORENT GARCIMORE

    Président de la Pianolab

     

    “Je recommande fortement les services d’accompagnement de Gaëtan Baudry et son équipe, à qui j’ai eu le plaisir de confier une mission d’élaboration d’un business plan pour ma société PIANO LAB

    Leur disponibilité, professionnalisme et méticulosité, avec un sens de l’écoute, ont en effet permis de produire un business plan solide et dont la rigueur a été appréciée par nos interlocuteurs financiers.”

     

  • LINDA LABIDI

    Fondatrice de Cooniz

    Le service proposé nous a aidé à structurer nos idées et les présenter de manières ludiques et accessibles. Ses différentes expériences nous ont aidé à optimiser notre approche et maximiser nos chances de succès. Professionnalisme, écoute et réactivité ont été le ciment de notre fructueuse collaboration

     

     

  • FLAVIEN POBELLE

    Fondateur du studio Pobelle Photographe

    L’agence My Business Plan, après plusieurs échanges (pertinents), a su comprendre mon projet et les différents enjeux pour aller au-delà même de ma demande initiale.
    Véritablement proactifs, Gaëtan et son équipe ont croisé mes données avec des statistiques nationales pour confirmer la faisabilité du projet et mettre l’accent sur les axes d’amélioration nécessaires.
    A la livraison de mon prévisionnel, la lecture était simple, cohérente et pertinente que j’ai pu présenter à ma banque.
    Ayant eu un sentiment d’écoute bien supérieur à la relation que j’ai pu avoir avec mon comptable, je recommande vivement l’agence My Business Plan qui savent véritablement être à l’écoute des entrepreneurs.

     

  • LAMINE KONE

    Fondateur de Poro institute

     

    J’ai fait appel à deux reprises au cabinet My Business Plan et les missions ont été réalisées avec beaucoup de professionnalisme, à ma grande satisfaction.
    Monsieur Baudry et son équipe font montre d’une grande écoute et une analyse fine des caractéristiques  des projets qui leur sont soumis.
    J’ai recommandé le cabinet à un ami entrepreneur d’un projet d’envergure et ce dernier m’a aussi fait part de sa satisfaction. 
    Je recommande fortement le cabinet My Business Plan à tous les entrepreneurs avec la garantie d’un travail rigoureux à même d’ “accrocher” pour  les investisseurs.

     

  • DAVID KADOUCH

    Fondateur de Dalux Real Europe

    Travaillant sur mon projet novateur dans le secteur de l’immobilier de luxe, depuis plus de 2 ans, je n’avais jamais élaboré de business plan digne de ce nom pour convaincre les investisseurs institutionnels de me suivre sur ce projet. Afin de clôturer ma levée de fonds, il me manquait un business plan simple, percutant, convaincant et en anglais s’il vous plaît. Je suis tombé par hasard sur le net sur le cabinet My Business Plan et je ne le regrette pas ! Il m’a tout refait en 4 jours chrono pour un livrable hyper professionnel et top ! Je referais appel au cabinet si besoin.

o

Vous avez une question,
un besoin ?

Que ce soit pour votre banque ou pour lever des fonds, notre expert vous aidera à vous poser les bonnes questions, à choisir les bonnes options stratégiques, trouver un business model pertinent et rédigera un business plan convaincant aux yeux des financeurs.

Consultant business plan

Gaëtan Baudry

N’hésitez pas à le contacter pour tous vos besoins

06.09.17.41.06

restez informés sur nos dernières sorties

Inscrivez vous à notre newsletter !

Newsletter

 

 

Se faire conseiller gratuitement par un comptable