> Nos fiches techniques > Juridique > Le capital social en 4 questions

Le capital social en 4 questions

Le capital social, parfois simplement appelé le capital, désigne les ressources (financières ou non) apportées à une entreprise par ses associés au moment de sa création ou lors d’augmentations de capital.

De quoi est composé le capital social ?

Lors de la constitution d’une société, 3 types d’apports sont possibles : en numéraire, en nature ou en industrie. Ce dernier, qui correspond à la mise à disposition de compétences ou de connaissances techniques, ne peut être inclus dans le montant du capital social. De ce fait, aucun droit social ne lui est rattaché. Notons également que l’apport en industrie est interdit dans les SA.

  • Les apports en numéraire : apports d’argent effectués par les associés ou actionnaires directement au capital de l’entreprise. Ils reçoivent en contrepartie des parts sociales ou des actions, qui permettent notamment d’obtenir des droits de vote en assemblée et des droits dans les bénéfices de l’entreprise. Cette somme d’argent peut-être libérée partiellement ou totalement au moment de la création. Ce qui signifie que les fonds peuvent être apportés soit en totalement à la naissance du projet soit de manière progressive au fil des années.
  • Les apports en nature : il s’agit d’apports de biens matériels (des machines ou un terrain par exemple) ou immatériels (fonds de commerce, logiciel, brevet). Soulignons au passage que l’évaluation des apports en nature peut parfois nécessiter l’intervention d’un commissaire aux apports.

 

Quelles sont les fonctions du capital social ?

  • Un moyen de financement: tout d’abord il sert à financier les premiers investissements après la création de la société. De plus, le capital social est un matelas de protection en cas de pertes financières temporaires. En effet avoir un capital social conséquent permet de se constituer une base de capitaux qui éviteront une baisse trop importante des fonds propres.
  • Un moyen de communication: le montant du capital social est un indicateur rassurant pour les créanciers car il est gage de bonne santé de l’entreprise. En effet, dans le cas de pertes supérieures à la moitié du capital social, la survie de la société est en danger,  les créanciers peuvent donc se fier à ce jalon-là pour évaluer la solvabilité de l’entreprise.
  • Une clé de répartition des pouvoirs: D’une manière générale, le droit de vote des associés ou actionnaires ainsi que le montant des dividendes reçus est proportionnel au montant du capital social détenu. Notons toutefois que des dérogations peuvent être prévues dans les statuts.

La différence entre actions et parts sociales

Selon la structure juridique, la part du capital détenu a une dénomination et des fonctions différentes.

Dans une SA ou dans une SAS, les titres sont appelés actions. Celles-ci peuvent être échangées sur les marchés boursiers et leur valeur fluctuent selon la loi de l’offre et de la demande. Dans une SARL ou  dans une société civile, la division du capital social se fait en parts sociales. Une part sociale donne droit, en principe, à son détenteur un droit de vote sur les décisions collectives et une participation financière au bénéfice. À la différence des actions, les parts sociales ne sont pas librement échangeables sur le marché boursier.

Quel capital social avoir ?

Notons dans un premier temps que le montant du capital social est flexible. Pour les SA, un minimum de 37 000€ est exigé. Tandis que pour les SARL, SAS, SNC et sociétés civiles, aucun capital minimum n’est obligatoire, il est donc possible de constituer une société avec 1€. Pour des détails supplémentaires nous vous renvoyons à l’article : SARL à 1€ : l’entrepreneuriat moins cher qu’une baguette ?

De plus, le capital social à avoir dépend aussi de vos objectifs.

  • Pour une demande de financement: un capital social conséquent vous permet d’emprunter plus facilement car cela est rassurant pour l’établissement bancaire que vous solliciterez. En effet, vous devrez disposer d’un capital social qui égal au moins 30% du financement total,  En dessous ce seuil, votre demande de financement peut-être considérée comme risquée et la banque pourrait soit refuser de vous accorder cet emprunt soit imposer un bocage des apports en compte courant par exemple.
  • Pour faire entrer des investisseurs : lorsque vous voulez faire entrer des investisseurs à votre capital, dans le cadre d’une levée de fonds, gardez à l’esprit les enjeux de pouvoir sous-jacents. Si vous avez apporté 30 000€ de fonds propres et que vous souhaitez garder la majorité, votre levée de fonds est plafonnée à 30 000€. Plus vous apportez de capitaux, moins votre pouvoir est dilué en cas d’augmentation de capital. Cet article détaille ce qu’il faut savoir lorsque l’on souhaite ouvrir son capital.

Conclusion

Que ce soit au niveau juridique, comptable ou managérial, le capital social est un élément clé qu’il ne faut surtout pas négliger lors de la constitution de l’entreprise. À la fois garant de santé financière, outil de communication et enjeu de pouvoir, il est important de comprendre les subtilités qui se cachent derrière. Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur les différents apports possibles, nous vous invitons à lire notre article Apports en numéraire, en nature ou en industrie: quelles différences

Cette fiche vous a plu ?

 

Partagez-la !

 

REJOIGNEZ LES 20 000 MEMBRES DU CLUB MY BUSINESS PLAN

Vous voulez en savoir plus ?

De nombreux avantages pour les entrepreneurs et chefs d’entreprise

Télécharger des modèles gratuits

Obtenir des réductions pour entrepreneurs

Bénéficier de formations et de contenus gratuits

Nos fiches pratiques qui pourraient vous servir

comptable
Apports en numéraire, en nature ou en industrie: quelles différences

Les apports permettent de constituer le capital social d'une société. Mais pourquoi fait-on des apports ? Quels sont les différents types d'apports ? À quoi ça sert ? Nous vous expliquons tous sur les apports au moment de créer sa société.

Découvrir
Levée de fonds
Le coup d’accordéon : définition et intérêt

Le coup d’accordéon est un mécanisme financier qui intervient lorsqu’une SARL ou une société par actions commence à péricliter. Lorsque la différence entre les capitaux propres et le capital social de l’entreprise est trop grand, cette dernière est obligée d’utiliser ce mécanisme qui a pour objectif de réduire le capital social avant de l’augmenter à nouveau. Quelques subtilités subsistent toutefois, c’est ce que nous allons voir dans cet article.

Découvrir
Juridique
L’apporteur d’affaires : Quels droits et obligations ?

En tant qu'entrepreneur, Il arrive souvent de faire appel à un apporteur d’affaires pour profiter de ses contacts et influences pour qu’il vous mette en rapport avec des personnes avec lesquelles vous êtes susceptibles de faire des affaires. Vous avez besoin de ses services pour gagner du temps et trouver des personnes qui veulent ce que vous avez à proposer. Quel est le rôle de l’apporteur d’affaire ?  Quel contrat conclure avec lui ? Quand doit-il être payé ?

Découvrir
Juridique
Valoriser le capital immatériel de son entreprise

Qu'est-ce qu'un actif immatériel? Pourquoi une entreprise doit valoriser ses actifs immatériaux ? Comment augmenter leur valeur ? Quelles erreurs éviter ? Francois Garcia, est un entrepreneur dans le conseil aux entreprises, particulièrement sur l’élaboration de la stratégie d’entreprise et l’alignement de l’organisation.  Il nous explique tout sur la valorisation par l'immatériel.

Découvrir

Le cabinet My Business Plan a accompagné plus de 1000 entrepreneurs.

 

Pourquoi pas vous ?

  • MICHAEL BITTON

    Fondateur d’Adsrank

    Merci à Gaëtan pour son savoir-faire et professionnalisme. Il a immédiatement compris notre besoin et a réalisé rapidement un travail de haute qualité. Merci

  • LAURENCE LASCARY

    Fondatrice de DACP, production de films

    Gaëtan m’a aidé à passer d’une vision à des documents de projections compréhensible par mes interlocuteurs financiers. Pas toujours simple de modéliser une activité de production audiovisuelle et cinématographique mais il a su faire preuve d’agilité. Ainsi Gaëtan a été à mes côtés pour présenter et valoriser mon projet de développement à des partenaires potentiels.

     

  • FLORENT GARCIMORE

    Président de la Pianolab

     

    “Je recommande fortement les services d’accompagnement de Gaëtan Baudry et son équipe, à qui j’ai eu le plaisir de confier une mission d’élaboration d’un business plan pour ma société PIANO LAB

    Leur disponibilité, professionnalisme et méticulosité, avec un sens de l’écoute, ont en effet permis de produire un business plan solide et dont la rigueur a été appréciée par nos interlocuteurs financiers.”

     

  • LINDA LABIDI

    Fondatrice de Cooniz

    Le service proposé nous a aidé à structurer nos idées et les présenter de manières ludiques et accessibles. Ses différentes expériences nous ont aidé à optimiser notre approche et maximiser nos chances de succès. Professionnalisme, écoute et réactivité ont été le ciment de notre fructueuse collaboration

     

     

  • FLAVIEN POBELLE

    Fondateur du studio Pobelle Photographe

    L’agence My Business Plan, après plusieurs échanges (pertinents), a su comprendre mon projet et les différents enjeux pour aller au-delà même de ma demande initiale.
    Véritablement proactifs, Gaëtan et son équipe ont croisé mes données avec des statistiques nationales pour confirmer la faisabilité du projet et mettre l’accent sur les axes d’amélioration nécessaires.
    A la livraison de mon prévisionnel, la lecture était simple, cohérente et pertinente que j’ai pu présenter à ma banque.
    Ayant eu un sentiment d’écoute bien supérieur à la relation que j’ai pu avoir avec mon comptable, je recommande vivement l’agence My Business Plan qui savent véritablement être à l’écoute des entrepreneurs.

     

  • LAMINE KONE

    Fondateur de Poro institute

     

    J’ai fait appel à deux reprises au cabinet My Business Plan et les missions ont été réalisées avec beaucoup de professionnalisme, à ma grande satisfaction.
    Monsieur Baudry et son équipe font montre d’une grande écoute et une analyse fine des caractéristiques  des projets qui leur sont soumis.
    J’ai recommandé le cabinet à un ami entrepreneur d’un projet d’envergure et ce dernier m’a aussi fait part de sa satisfaction. 
    Je recommande fortement le cabinet My Business Plan à tous les entrepreneurs avec la garantie d’un travail rigoureux à même d’ “accrocher” pour  les investisseurs.

     

  • DAVID KADOUCH

    Fondateur de Dalux Real Europe

    Travaillant sur mon projet novateur dans le secteur de l’immobilier de luxe, depuis plus de 2 ans, je n’avais jamais élaboré de business plan digne de ce nom pour convaincre les investisseurs institutionnels de me suivre sur ce projet. Afin de clôturer ma levée de fonds, il me manquait un business plan simple, percutant, convaincant et en anglais s’il vous plaît. Je suis tombé par hasard sur le net sur le cabinet My Business Plan et je ne le regrette pas ! Il m’a tout refait en 4 jours chrono pour un livrable hyper professionnel et top ! Je referais appel au cabinet si besoin.

o

Vous avez une question,
un besoin ?

Que ce soit pour votre banque ou pour lever des fonds, notre expert vous aidera à vous poser les bonnes questions, à choisir les bonnes options stratégiques, trouver un business model pertinent et rédigera un business plan convaincant aux yeux des financeurs.

Consultant business plan

Gaëtan Baudry

N’hésitez pas à le contacter pour tous vos besoins

06.09.17.41.06

restez informés sur nos dernières sorties

Inscrivez vous à notre newsletter !

Newsletter

 

 

Se faire conseiller gratuitement par un comptable