SARL à 1€ : l'entrepreneuriat moins cher qu'une baguette ?

Publie le 22 Mars 2015 12:13

Depuis la loi Dutreil de 2003, le capital minimun exigé pour créer une SARL est passé de 7.500€ à 1€. Si cela est légal, est-ce pour autant stratégique pour l'avenir de l'entreprise? Que risque-t-on créer une SARL à 1€ de capital?

 

 

SARL à 1€ : l'entrepreneuriat moins cher qu'une baguette ?

 

 

 

 

 

 

I. Loi Dutreil : Ach​eter une baguette ou créer une startup

Depuis la loi du 1er Août 2003, un vent de révolution a soufflé dans le milieu de l'entrepreneuriat. Cette révolution a réduit le seuil du capital minimal exigé pour créer une SARL. Ce dernier est passé de 7.500€ à 1€.

Il s'agit d'un changement de cap radical qui a marqué les esprits et a fait parler de lui. Et si certains ont qualifié cette réforme du 1er Août 2003 d'erreur, d'autres admettent que cette réforme apportée par la loi de Renaud DUTREIL a permis à de nombreux entrepreneurs de créer leurs startups avec un apport en dessus de celui qui était exigé auparavant. 

Il faut pourtant se garder de mal comprendre les visés de cette réforme. Certains pourraient penser que grâce à cette loi, créer une entreprise SARL serait aussi facile qu'acheter une baguette. Cette loi veut qu'une personne puisse créer une entreprise SARL ou EURL à moindre coup.  

créer son sarl

 

 

 

II. La nécessité d'un capital suffisant

Le capital social représente le montant des apports des associés lors de la création de leur entreprise. Il sera divisé en parts sociales attribuées aux associés à hauteur de leurs apports.  Mais au-delà de servir de support lors du partage des parts des associés, le capital social est également un fort indice de la solidité de l'entreprise (A), indice aussi de la capacité de financer ses permières dépenses (B). Avoir un capital social important est un avantage lorsque l'objectif est de faire une levée de fonds plus tard ou pour convaincre des partenaires(C).

A. POUR CONSTITUER UN GAGE DE SERIEUX POUR LES CREANCIERS

Il ne suffit pas seulement de mener une réflexion sur la création d'une SARL. Au contraire, il faut essayer de voir plus loin.

Après la création d'une entreprise, vient la phase la plus importante de la vie des affaires: la vie de l'entreprise. C'est-à-dire qu'il faut savoir faire vivre votre entreprise. Pour faire vivre votre entreprise, vous aurez besoin d'un climant de confiance entre les tiers et vous. 

C'est la raison pour laquelle, le legislateur a exigé l'existance d'un capital social. Ce dernier est vu comme une source de protection pour les créanciers. Par ailleurs ces derniers apportent une attention particulière sur le capital de l'entreprise avec laquelle ils envisagent de travailler. S'il est important, sa crédibilité sera plus grande. En effet, les créanciers cherchent à avoir une certaine garantie que l'entreprise sera à mesure de payer ses dettes même en cas de dissolution.

Avec une SARL de 1€ de capital, vous aurez du mal à rassurer les créanciers sociaux. Pour avoir une garantie, les créanciers iront jusqu'à exiger à ce qu'un des associés se porte caution. Une situation que la majorité des associés refuseront.

L'ensemble des partenaires de l'entreprise ( les fournisseurs, les créanciers, les salariés) auront plus de garanties quant à la pérennité de l'entreprise d'autant plus que son capital sera assez important pour les mettre à l'abri de toute difficulté financière.  

B. DISPOSER D'UN FONDS POUR FINANCER LES ACTIVITES

Tout entreprise qui vient d'être créée doit faire un sacrifice avant de percevoir des recettes. Elle doit pouvoir financer son lancement par ses propres moyens.

Avoir un capital social de 1€ plonge l'entreprise dans une tension de trésorerie. En fait, les premières activités de l'entreprise seront couvertes par des fonds permanents. Il faut que l'entreprise soit à même de couvrir ses dépenses permanentes.   

De plus; il existera potentiellement un décalage entre la livraison des marchandises par les fournisseurs et les paiements de vos clients. Il est évident que de tels écarts dans la trésorerie ne pourront pas être couverts par 1€. Plus l'entreprise a des fonds propres plus élevés, mieux elle pourra resister à certaines difficultés financières.

C. POUR REUSSIR UNE LEVEE DE FONDS 

La viabilité d'une entreprise est proportionnelle à la hauteur des ses propres capitaux. Peu importe sa taille, une entreprise qui dispose d'un capital à 1€ est plus exposée à disparaitre que celle avec un capital assez important.

Si vous envisagez de faire une levée de fonds, il est fortement recommandé d'avoir déjà un capital assez consistant. Les investisseurs ne prendront pas le risque de vous suivre dans votre aventure si votre capital social n'est pas assez convaincant. C''est votre capital social qui prouvera votre engagement à réaliser votre projet.  L'ensemble desinvestissement que vous réalisez en fonds propre dans votre entreprise est un indicateur de votre prise de risque. 

 

Conclusion

En diminuant le seuil du capital nécessaire à la création d'une SARL, le législateur a tout simplement voulu encourager les créateurs d'entreprise. Si la loi autorise la création d'une SARL avec un 1€ de capital social, il ne faut pas oublier qu'il existe d'autres exigences non-juridiques qui soulignent l'importance d'avoir un capital plus important. 

 

 

créer son sarl

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire