Ces erreurs à éviter pour lever des fonds

Publie le 29 Juillet 2016 15:29

Lever des fonds est un processus qui demande du temps et beaucoup de travail. Bien se préparer en amont est essentiel si vous voulez optimiser vos chances de réussite face à un investisseur potentiel. Nous vous avons préparé une liste de 5 erreurs à ne pas faire si vous vous préparez à lever des fonds. 

levée de fonds

 

Ne pas avoir d’équipe

Pour lever des fondsil faut une équipe solide en terme de compétences et de complémentarité. Un investisseur potentiel mise de l’argent sur les porteurs de projet avant tout. Car c’est votre équipe qui va réaliser le projet et essayer de le mener à bien. Si vous n’avez pas les compétences nécessaires pour réaliser votre projet, les investisseurs n’auront pas confiance en vous. 

Une bonne équipe, aux yeux des investisseurs, est une équipe soudée et surtout complémentaire. Ensemble, vous devez avoir les compétences requises pour développer votre projet. 

Avoir signé un pacte d’associés peut aussi rassurer les investisseurs (même s’ils vous demanderont d’en signer un), car c’est une preuve que l’équipe est sérieuse: vous avez pensé aux risques liés à des conflits entre les associés, et vous les avez minimisés via la signature d’un pacte. 

Ne pas soigner son executive summary

L’executive summary résume en 1 ou 2 pages votre projet, et explique pourquoi vous avez un besoin de financement. C’est un document très important car c’est la première chose que va lire l’investisseur potentiel. Si l’exécutive summary ne l’intéresse pas, alors il ne lira même pas votre business plan et passera au dossier suivant.  Si votre executive summary n’est pas pertinent, vous ne décrocherez aucun rendez-vous !


Conseil my business plan

Rédigez votre executive summary après avoir rédigé votre business plan. L’executive summary doit faire ressortir les informations les plus importantes de votre business plan. Il doit être vendeur !

 


 

Présenter un business plan bâclé

Le business plan est la pièce maîtresse pour pouvoir lever des fonds. C’est ce document que vous allez envoyer aux investisseurs potentiels. 

Apres avoir lu l’exécutive summary, ils s’attaqueront à votre business plan et pourront juger de la cohérence de votre projet. 

Un bon business plan doit être précis et argumenté. Vous devez prouver tout ce que vous dites avec des chiffres. Il doit être synthétique et bien présenter votre besoin de financement (de combien vous avez besoin ? à quoi vont servir les fonds etc…). 


Conseil my business plan

Pour les projets technologiques ou assez complexes, votre business plan va être lu par un investisseur qui ne connait pas forcément tous les termes techniques. Vous devez simplifier au maximum votre business plan. Il doit être compréhensible par tous ! 


 

Faire le show

Il n’est pas utile d’en faire trop devant un investisseur. Utiliser sans cesse des superlatifs et dire que votre projet est unique, génial, et cartonnera ne marchera pas avec un investisseur. Au contraire vous risquez de vous décrédibiliser et de montrer que vous n’avez pas forcément la tête sur les épaules. 

 


Lors d’un rendez-vous avec un investisseur, soyez le plus objectif possible même si vous pensez que votre idée est la meilleure et qu’elle doit être financée.

 


 

Ne pas être assez précis

Dans votre Business Plan et devant un investisseur potentiel vous devez être le plus précis possible. Lors des premiers rendez-vous, les investisseurs vous poseront des questions et vous devrez y répondre de manière précise et argumentée (comme dans votre business plan ! ). 

Il faut avoir tous les chiffres de votre marché en tête. C’est pourquoi avoir réalisé une étude de marché est essentiel. Non seulement c’est indispensable dans votre business plan, mais une fois devant les investisseurs, votre étude de marché vous sert de preuve pour justifier toutes vos réponses. 

Plus vous connaissez votre marché, plus vous serez capable de répondre facilement aux questions des investisseurs. Ils ne cherchent pas à vous tendre des pièges mais juste à comprendre votre projet et voir si vous êtes la bonne équipe pour le porter. 

Trop en demander

Il ne faut pas être trop gourmand lorsque vous levez des fonds, et surtout si c’est votre premier tour de table. En effet, en levant trop de fonds dès la première fois, vous risquez une forte dilution en cas d’une seconde levée. En donnant une trop forte valorisation vous risquez de perdre le contrôle de votre entreprise lors d’une seconde levée de fonds. Car la seconde valorisation sera peut-être plus faible, et donc votre pouvoir initial va diminuer… à moins que vous n’augmentiez votre participation au capital (ce que vous ne souhaitez pas, puisque vous cherchez à lever des fonds). Garder en tête qu'un bon deal est un deal gagnant pour toutes les parties. 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire