REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitter flux rss sur le business planLinkedin my business plan

Comment calculer la valeur de son site web ?

Comment mesurer la valorisation de mon site web

Vous souhaitez revendre votre site web ou lever des fonds ? Valoriser son website est donc fondamental pour le vendre au meilleur prix. Nous allons ici vous expliciter les trois principales méthodes à savoir, le DCF (Discounted CashFlow), l’analyse par les multiples ainsi que l’analyse par les transactions passées. 

valorisation d'un site web

Valoriser son site web par DCF

Vision rapide : La méthode du DCF, signifiant Discounted Cash-Flow, est une méthode incontournable de toute valorisation financière. Cette méthode repose sur la valeur de l’argent au fil du temps. Un euro aujourd’hui vaut en effet plus qu’un euro demain puisque n’importe qui peut placer son argent à minima au taux sans risque. Si j’ai 10€ l’année n et que je les place au taux sans risque à 5%, l’année suivante, en n+1, j’aurai 10,50€. Quelqu’un ayant simplement gagné 10€ en n+1 aura donc moins d’argent que moi : c’est la valeur de l’argent au fil du temps. Vous pouvez lire notre fiche pratique sur cette méthode ici.
Regardons maintenant plus en détails cette méthode.

Etape 1 : La vision sur 5 ans

Le DCF se base sur une analyse des Cash-Flow (CF) passés à partir desquels vous allez projeter vos cash-flows futurs. En effet, vous allez regarder le taux de croissance de vos cash-flows sur les années précédentes et en déduire une croissance probable pour les cinq années à venir. Vous l’actualiserez ensuite au coût moyen pondéré du capital (CMPC) de votre business. Le CMPC est tout simplement le taux d’actualisation que vous allez utiliser. Ce dernier prend en compte à la fois le risque lié à votre website mais aussi au commerce en ligne dans son ensemble. Une fois les cash-flows actualisés vous calculerez leur somme.
Prenons un site ayant des Cash-Flows de 5 000€ en n-3, de 7 500€ en n-2, de 11 250€ en n-1 puis de 17 000€ en n. Ici, par souci de simplification, nous considérerons que nos cash-flows augmentent de 5% par an. Nous pouvons ainsi considérer qu’ils vont croître de 5% lors des 5 années à venir. Ainsi, nous obtiendrons le tableau ci-après :

Année n-3 n-2 n-1 n n+1 n+2 n+3 n+4 n+5
Cash-Flow 5 000 7 500 11 250 17 000 25 315 37 970 56 955 85 430 128 145

 

Nous avons ici nos cash-flows futurs. Nous allons désormais les actualiser au taux de 1,5%.
Il suffit de diviser chaque cash-flow par (1+1,5%)x, x étant le nombre d’années écoulées.

 

La somme de ces 5 divisions vaut 315 707€. Ce résultat correspond à la somme des cash-flows actualisés des 5 années à venir.


Etape 2 : Le long terme et le calcul final du DCF

Ici, nous allons déterminer le taux de croissance de vos cash-flows sur le long terme. Vous allez diviser votre cash-flow de l’année n+5 par (CMPC - taux de croissance long terme) :

Prenons dans notre cas un taux de croissance de 1%.

La dernière étape consiste à actualiser cette valeur puis à la sommer avec le résultat trouvé en étape 1.

Ainsi, nous avons :
 

Par la méthode du DCF, votre entreprise vaut ainsi environ 24 106 000€.

Notons que la valorisation par la méthode du DCF est la plus adaptée lorsque votre site d’e-commerce a une croissance des cash-flows stable. Cependant, étant donnée la nature volatile et le fait que le commerce en ligne soit sujet aux modes, cette méthode s’avère souvent inappropriée. Malgré tout, elle permet de présenter un historique probant de cash-flows aux possibles investisseurs ou acheteurs et surtout de montrer les tendances futures de votre site.

 

Valoriser son site web par l’analyse des multiples

Vision rapide : Le but de cette méthode est de trouver les multiples adéquats à appliquer aux revenus, à l’EBITDA ou encore au SDE afin de valoriser de la façon la plus juste votre site. Pour en savoir plus sur la méthode des multiples, lisez notre fiche pratique dédiée.
Regardons maintenant plus en détails cette méthode. Il va falloir analyser les revenus historiques de votre site d’e-commerce. Pour ce faire, vous devez au minimum présenter un an de bilan, le mieux étant trois ans. Si votre website a une valeur estimée à moins de 8 millions d’euros, nous utiliserons la SDE (Seller’s Discretionary Earnings, SDE = CA – Coûts des produits vendus – dépenses d’opération + salaire du patron). Dans le cas où votre site peut être valorisé à plus de 8 millions d’euros, nous utiliserons l’EBITDA. En effet, votre site présentera une structure plus complexe faisant appels à de multiples parties prenantes, ce que reflète mieux l’EBITDA.
En général le coefficient multiplicateur à appliquer au revenu sera compris entre 1.5 et 4. Comment dès lors le déterminer ? Nous allons nous baser sur plusieurs critères à analyser et développés ci-après.


A. Votre site d’e-commerce et son marché

Il faut bien entendu tout d’abord commencer par évaluer votre marché. En effet dans certains secteurs tels que les solutions informatiques, les clients sont habitués à la gratuité. La croissance de votre marché ainsi que votre positionnement par rapport à vos concurrents devront être clairement analysés. Si votre marché possède des barrières à l’entrée, vous aurez également une valorisation plus importante. Si vous portez une marque forte présentant une différenciation, vous serez d’autant plus valorisé. Dans le cas contraire, il faut que vous puissiez vous différencier par des prix attractifs. 

B. Analyser vos données financières

Les données financières clés pour convaincre un investisseur

Un site d’e-commerce reste avant tout une entreprise, les données financières représentent donc la pierre angulaire de toute valorisation. La valorisation va souvent de pair avec l’ancienneté de votre site. Un site tout juste créé aura en effet du mal à présenter des données financières probantes et solides. Le chiffre d’affaire, le résultat net, les marges de profitabilité, le coûts des inventaires aussi bien que les dépenses d’opérations devront être expliqués et serviront à valoriser votre site. Le chiffre d’affaire est toujours actuellement le premier chiffre que les investisseurs ou acheteurs vont regarder. Cependant, il ne permet pas d’évaluer correctement votre site car il dépend fortement de ce que vous proposez. C’est pourquoi, les investisseurs seront très attentifs à vos marges. Montrer une marge importante vous donnera un impact fort auprès de votre repreneur. Une marge commerciale nette (Prix d’Achat HT / Prix de Vente HT) de plus de 40% mettra ainsi en confiance les investisseurs. Si deux sites e-commerce ont un CA de 10 millions mais que l’un a une marge de 40% et l’autre de 30%, les acheteurs valoriseront évidemment plus celui avec la plus grande marge. Décortiquer votre CA par clients, produits et fournisseurs vous permettra de déceler de potentiels dépendances qui pourraient être dangereuses pour le repreneur. Prenons l’exemple d’une dépendance vis-à-vis d’un fournisseur dû à un contrat d’exclusivité ayant fait votre produit phare. Si ce contrat s’arrête à la revente de votre site, vous allez inévitablement perdre en valorisation. En outre, si votre activité est liée à une saisonnalité, il faudra la prendre en compte et l’explicité. Les tendances devront également être analysées et vérifier qu’elles se traduisent bien en une hausse du CA.  

Les perspectives futures rassurent quant à la pérennité de votre site

Les perspectives futures ne doivent surtout pas être négligées. Montrer différents scénarios prouvant la longévité et la solidité de votre site sera un point fort. Ici, il conviendra de vous appuyer sur votre secteur d’activité et ses opportunités ainsi que sur vos contrats en cours et à venir et sur vos forces. Vous pouvez vous appuyer sur vos taux de croissance passés afin de faire des projections. En effet, un site ayant un taux de croissance de 5% depuis 5 ans sera moins valorisé qu’un site en forte croissance, c’est-à-dire ayant un taux de croissance de 2% il y a 3 ans, puis de 4% il y a 2 ans, de 5% l’an passé et enfin de 7% cette année. 


C. Mesurer votre trafic

L'importance du SEO dans la valorisation de votre website

Un bon SEO est souhaitable. Vous devez dévoiler votre trafic quotidien afin de donner une indication du nombre de prospects ainsi que le taux de rebond. Le taux de conversion est également très important et à mettre en avant. Il faut absolument décortiquer ces chiffres et montrer que vous maîtrisez votre business. Ainsi, le nombre de visiteurs uniques, de visiteurs fidèles ainsi que le taux de rebonds doivent être clairement explicités et si possible expliqués avec les solutions trouvées afin de fidéliser votre clientèle. Si votre référencement est faible, il faut absolument l’améliorer. Les acheteurs y accordent en effet une attention toute particulière car il a un impact sur la récurrence de votre CA. En effet, si vos clients viennent principalement grâce aux adwords, si vous stoppez leur financement vous n’aurez plus de clients. Si vos clients viennent grâce à votre SEO, vous pourrez bénéficier de leur venue encore 6 mois après l’arrêt de ce financement. Si votre référencement est solide, il faut le mettre en avant. Pour cela, montrez des résultats probants de Google Analytics. Le ranking sur les mots-clés stratégiques est par exemple un bon indicateur. Vous devez vous assurer que les opérations de maintenance ont été réalisées et qu’ainsi tous les problèmes techniques, tels que des bugs ou des liens vers des pages inexistantes ont été résolus. Le code source peut également être revu afin de faciliter sa prise en main à venir.

Votre clientèle, un atout de taille pour un acheteur

Votre clientèle sera également analysée. En effet, des clients fidèles seront bien entendu valorisé. Au-delà de ces données vous devez également analyser votre revenu par client, c’est-à-dire combien chaque client vous rapporte en moyenne. Avec une telle analyse vous pourrez même aller plus loin et trouver quel canal de trafic vous rapporte le plus et ainsi le mettre en exergue auprès de vos investisseurs ou acheteurs.

Analyser votre service client

Votre site d’e-commerce sera d’autant plus valorisé que le service client sera performant. Une description claire et précise des produits, un chat box performant ou encore des pages de FAQs très bien rédigées seront des avantages lors de votre valorisation. Votre taux de clients fidèles, donc récurrents, sera un bon indicateur à mettre en avant. De plus en plus d’acheteurs souhaitent acquérir un site web où les clients ont un certain attachement. Ainsi, une communauté sur les réseaux sociaux ou des pages de blogues actives seront très valorisées. Si votre site propose un engagement tel qu’un abonnement, la valorisation sera également plus importante.

 

Valoriser son site web par les transactions passées

Vision rapide : Cette méthode consiste à analyser les rachats passés de sites d’e-commerce présentant des similitudes avec le vôtre et d’ainsi pouvoir déterminer votre valorisation.
Regardons désormais plus en détails cette méthode. Vous pouvez utiliser votre EBITDA ou votre CA. Nous traiterons ici en détails la méthode avec l’EBITDA. Il s’agira de prendre cinq ou six entreprises proches de la vôtre et de trouver leur EBITDA. Vous diviserez pour chaque entreprise leur prix de rachat par leur EBITDA, ferez une moyenne de ces multiples et multiplierez ensuite votre propre EBITDA par la moyenne trouvée. Votre valorisation sera en accord avec les prix proposés sur le marché. Il est important de prendre des transactions récentes car les prix fluctuent avec le temps. Notons que cette méthode peut être compliquée si vous vous basez sur des sociétés privées, car leurs états financiers ne sont pas publiés pour la plupart.
Prenons un exemple avec cinq entreprises nommées A, B, C, D et E:

Entreprise A B C D E
Multiple (Prix d'achat/EBITDA) 12 22,3 7,9 11,7 38,9

La moyenne de ces multiples vaut environ 18,6.
Ainsi, si vous votre EBITDA vaut 250 000€ votre valorisation sera de 4,65 millions d’euros.


Conclusion

La meilleure solution est de calculer votre valorisation avec les trois méthodes et de comparer vos résultats trouvés. En effet, après avoir effectué ces trois méthodes vous serez incollables à la fois sur votre website mais également sur le marché dans lequel il s’inscrit, ce qui mettra en confiance vos investisseurs ou acheteurs. Ceci se traduira sans doute par une augmentation de la valorisation. Pour aller plus loin, lisez cette fiches sur les avantages et défauts des différentes méthodes de valorisation.

Ajouter un commentaire