Méthode des multiples: une valorisation simple de votre entreprise

Publie le 04 Juillet 2017 18:22

Vous avez pensé à valoriser votre entreprise mais vous hésitez devant les nombreuses méthodes qui vous sont proposées ? Il existe 3 grandes méthodes d'évaluation de la valeur d'une entreprise. L’objet de cet article est de traiter la valorisation d’une société par la méthode des multiples.

Choisir une méthode de valorisation c'est avant-tout bien connaître celles-ci

 

 

 

 

 

 

La méthode

La méthode des multiples consiste à produire une série de multiples, par exemple la valeur d'une entreprise sur son chiffre d'affaire, la valeur d'un restaurant sur le nombre de couverts faits par jour, en s’appuyant sur des données d’entreprises déjà estimées et comparables à l’entreprise à estimer.

Pour être comparable quatre critères principaux sont à respecter :

  • Il y a un risque comparable,
  • Le secteur d’activité est similaire,
  • L’ordre de grandeur du chiffre d’affaire est équivalent
  • Et les taux de croissance sont comparables.

Si ces hypothèses sont réunies, il est possible d’appliquer la méthode des coefficients.

Exemple

Prenons l’exemple d’une petite PME que l’on appellera entreprise E, on sait d’elle les informations suivantes, réunies dans le tableau ci-dessous :

 

 

 

 

 

 

 

Cette PME évolue dans un environnement où quatre de ses concurrents ont déjà été évalué et dont on dispose des informations suivantes :

 

 

 

 

 

 

 

Une fois l’environnement analysé, il faut procéder au calcul des multiples et au calcul de la moyenne des multiples :

 

 

 

 

Il suffit enfin de multiplier la moyenne des multiples par le chiffre correspondant dans les données de l’entreprise à estimer, on obtient les trois estimations suivantes :

 

 

 

 

 

Forces et faiblesses de cette méthode

Comme le montre cet exemple, la méthode des multiples permet d'estimer la valeur d'une entreprise en se fondant sur la valeur d'entreprises semblables. Cependant cette méthode produira des résultats différents selon les critères d'évaluation choisis, c'est là où réside la part d'arbitraire et de négociation dans le choix de la valorisation d'une entreprise. La force de cette méthode est donc sa simplicité de compréhension mais aussi son adaptabilité aux différentes situations d'une entreprise. 

Ses faiblesses sont qu'il n'y a pas une valeur unique (on a obtenu 3 valeurs différentes dans l'exemple), que l'évaluation ne prend pas en compte la partie intangible de la société (par exemple son dirigeant, ses salariés, ses brevets,...) et enfin que celle-ci dépend du contexte économique dans lequel elle est faite (situation de dépression, de bulle,...). 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire