REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitter flux rss sur le business planLinkedin my business plan

Comment valoriser une entreprise qui perd de l'argent ?

Comment valoriser une boîte qui possède un résultat négatif ?

Vous souhaitez racheter ou transmettre une entreprise qui actuellement possède un résultat négatif ? Vous ne savez donc pas comment la valoriser ? Il faut que vous déceliez le potentiel de son activité et que vous déterminiez comment vous pouvez l’améliorer de façon à avancer au maximum le moment où votre activité sera rentable. Si vous souhaitez acheter une entreprise qui actuellement perd de l’argent nous vous conseillons d’appliquer les méthodes de valorisation des actifs stratégiques, d’analyse par les comparables, par les transactions passées et par liquidation

la valorisation d'une société qui perd de l'argent

Il est primordial de déterminer les actifs stratégiques de l'entreprise que vous souhaitez acheter

Lorsque vous évaluez une entreprise qui perd de l’argent, vous devez vous focaliser sur ses actifs stratégiques. Mais que sont donc ces actifs ? Il s'agit de ressources clés qui confèrent à l’entreprise que vous souhaitez racheter un avantage concurrentiel. Pour les déterminer, vous allez utiliser la méthode VRIO (valeur, rareté, imitable, organisation), méthode que nous détaillons ci-dessous. Ce modèle a été formalisé par Jay Barney en 1955 et vise à déceler la « capacité stratégique » d’une entreprise. Pour déterminer si une ressource est stratégique ou non posez-vous ces quatre questions :

  • Crée-t-elle de la valeur ?
  • Est-elle rare ?
  • Est-elle inimitable ?
  • L'organisation l'exploite-t-elle correctement ?

Si vous pouvez répondre par la positive à ces 4 questions, il s’agit d’un actif stratégique qui sera donc fortement valorisé.

Prenons quelques exemples pour illustrer :

  • Si vous souhaitez racheter un site de commerce en ligne et que ce site a un excellent SEO, ceci constituera une ressource stratégique. Un nombre de visiteurs très important constitue également une ressource stratégique. En effet, vous bénéficierez d'un avantage concurrentiel grâce à ces ressources. 
  • Si vous souhaitez acheter une entreprise pharmaceutique est qu’elle vient de développer un nouveau vaccin, il s’agira ici d’une ressource stratégique qui sera également fortement valorisée.
  • Si vous achetez une fabrique de chaussures avec un savoir-faire particulier, ce savoir-faire sera une ressource stratégique car les clients qui achètent vos chaussures recherchent ce savoir-faire.

Attardons-nous maintenant sur l’exemple concret du rachat d’Instagram par Facebook. Facebook a acheté Instagram pour 1 milliard de dollars en 2012, c'est-à-dire seulement deux années après le lancement de l’application. L’entreprise comportait 15 salariés et ne générait que très peu de revenus. Seulement, au moment du rachat, Instagram avait déjà réussi à réunir 30 millions d’utilisateurs. Facebook a bien vu tout le potentiel d'Instagram. Ce dernier avait un autre avantage, il avait été développé pour une utilisation mobile tandis que Facebook, au début des années 2010, était avant tout utilisé sur ordinateur. Ainsi, tout en opérant sur le segment des réseaux sociaux, ces deux entreprises avaient donc une véritable synergie en ce qui concernait leur utilisation. Elles étaient donc complémentaires. Enfin, l’image de marque qu'avait créée Instagram était également à valoriser.
Ainis, même si Instagram ne dégageait pas beaucoup de revenus, l’application possédait des ressources stratégiques à mettre en avant.

La méthode par le DCF sera à éviter dans le cas d'une entreprise ayant une trésorerie négative

Le DCF (Discounted Cash-Flow) vise à projeter les cash-flows à venir de l’entreprise à évaluer puis de les actualiser, de manière à obtenir une valorisation de la société. Ici, si votre entreprise a potentiellement un Cash-Flow positif dès l’année suivant votre achat ou l’année d'après, le DCF peut être utilisé. Cependant, si votre entreprise ne fait pas de cash-flow positif avant la 3e année, votre résultat sera fortement faussé voir négatif. De plus, en achetant une entreprise qui perd de l’argent vous vous exposez au risque de devoir mettre la clé sous la porte. Le modèle du DCF ne prend pas en compte ce type de risque. Vous aurez également de grandes difficultés à déterminer un Coût Moyen Pondéré du Capital (CMPC) adéquat ainsi qu’une valeur terminale plausible puisque votre activité est incertaine. 

Résumons en quelques lignes la méthodologie à appliquer pour calculer votre Discounted Cash-Flow. (vous pouvez lire sinon cette fiche pratique sur le DCF)

Etape 1 : la vision sur 5 ans.

Vous allez devoir déterminer un taux de croissance de vos cash-flows futurs à partir de votre taux de croissance sur les années précédentes. Vous allez ainsi obtenir une estimation de vos cash-flows pour les années à venir. Vous actualiserez ensuite chaque cash-flow au coût moyen pondéré du capital (CMPC) de votre business. Le CMPC prend en compte le risque de votre entreprise mais également celui inhérent à votre Business. Par exemple, si vous êtes une entreprise spécialisée dans le plastique, la valeur de votre CMPC reflètera le risque que votre activité soit impactée par les mesures gouvernementales. Une fois tous les cash-flows actualisés, vous les sommerez.

Etape 2 : le calcul de la valeur terminale

Pour calculer la valeur terminale de vos Cash Flows vous prendrez les cash-flows de l’années 5 que vous diviserez par votre CMPC diminué du taux de croissance à long terme. Enfin, comme les autres valeurs vous l’actualiserez au CMPC.

Etape 3 : déterminer le DCF

Pour déterminer le DCF, il vous suffira de sommer votre résultat obtenu à l'étape 1 avec celui obtenu à l'étape 2.

La méthode des comparables peut être une première solution pour valoriser votre entreprise

La méthode des comparables consiste à trouver des entreprises similaires à la vôtre, c’est-à-dire opérant sur le même marché, ayant une clientèle similaire et surtout ayant une taille similaire à la vôtre. Le but de cette méthode est de comparer la valorisation de chacune des entreprises de manière à déterminer votre propre valorisation. (Lisez notre fiche pratique sur la méthode des comparables ici)

Vous allez ainsi devoir décortiquer les données financières de vos comparables. Nous vous conseillons d’en trouver au moins 5 et au maximum 10. Vous allez ensuite calculer le ratio suivant : EV/CA, (EV étant Valeur d'entreprise). Vous ferez ensuite une moyenne de chaque ratio puis vous multiplierez cette moyenne par vos données financières (CA). Vous aurez ainsi déterminé une valorisation de votre entreprise même si elle perd de l'argent car vous appliquer le ratio sur le CA qui lui est positif. Vous ne pouvez pas utiliser ici un multiple d'EBITDA car la société n'est pas rentable donc cela donnerait une valorisation négative. 

L’analyse par les transactions passées est une méthode directement liée au marché

Pour cette méthode, nous vous conseillons d’utiliser votre chiffre d'affaires. Vous prendrez donc cinq ou six entreprises proches de la vôtre et ayant été rachetées récemment. Vous calculerez leur ratio CA/Prix d’achat. Vous ferez une moyenne de ces multiples et ensuite multiplierez ce nombre par votre propre chiffre d'affaires de manière à déterminer votre valorisation. Votre valorisation sera donc en accord avec les prix proposés sur le marché. Il est important de prendre des transactions récentes car les prix fluctuent avec le temps. Notons que cette méthode peut être compliquée si vous vous basez sur des sociétés privées, car leurs états financiers ne sont pas publiés pour la plupart.

Prenons un exemple avec cinq entreprises nommées A, B, C, D et E:

Entreprise A B C D E
Multiple (Prix d'achat/CA) 14 16 25 13 17

La moyenne de ces mutltiples vaut 17. Ainsi, si votre CA est de 200 000€, votre société sera valorisée à 3,4 millions d'euros. 


La méthode de l’analyse par liquidation est une des meilleures solutions pour valoriser une entreprise en difficulté

La première étape de cette méthode consiste à évaluer les actifs de la société que vous souhaitez acheter à leur prix de vente. Vous allez ensuite soustraire de la valeur trouvée le coût des dettes de l’entreprise. Vous allez ensuite supposer que le résultat trouvé représente l’argent qui ira directement aux investisseurs et qui donc constitue la valeur des capitaux propres de l’entreprise. La valorisation sera ainsi la valeur de vos capitaux propres et vous avez déterminé le prix que vous pouvez débourser pour acheter la société.  

 

Conclusion :  

La meilleure solution est de calculer votre valorisation avec les trois méthodes et de comparer les résultats trouvés. En effet, après avoir effectué ces trois méthodes vous serez incollables à la fois sur l'entreprise mais également sur le marché dans lequel elle s’inscrit. Vous aurez donc une expertise qui vous permettra de mieux appréhender la reprise de la société achetée.

Ajouter un commentaire