REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitterflux rss sur le business planLinkedin my business plan

Pourquoi les startups choisissent-elles la SAS ?

Publie le 08 Août 2016 19:40

Pour faire suite à notre article intitulé « Pourquoi choisir le statut de SAS pour son entreprise ? », nous sommes allés à la rencontre de deux entrepreneurs. L'objectif : savoir si sur le terrain les raisons pour lesquelles ce statut avait la côte étaient les mêmes que sur papier. Nous avons donc interrogé Jérôme Buffo fondateur de NosOffresEnCours.fr et Adrien Lemaire fondateur de Dagobear.

Présentation des deux sociétés

NosOffresEnCours.fr

NosOffresEnCours est la 1ère plateforme de saisie d'offres e-commerciales. Idéale quand un site de e-commerce n'est pas adapté, c'est la solution la plus simple pour faire du e-commerce, qu'il s'agisse de promouvoir ou vendre un produit, un service ou un évènement. Il suffit de saisir son offre sur la plateforme en personnalisant de nombreux critères, et elle se retrouve dans un environnement e-commerce dans lequel l'internaute peut commander et régler en ligne.

 

Dagobear

Dagobear c'est la marque de caleçon et chaussette de l'homme nouveau : trendy et colorée. Alliant une communication décalée à l'amour du détail et un engagement dans l'accompagnement des micro-entrepreneurs, la marque trouve son essence dans le renouveau du sous-vêtement masculin. Dagobear conçoit ses caleçons pour les gens d'aujourd'hui : couleur, sympathie, confort & différenciation.

 

 

 

 

 

Les critères de décisions lors du choix du statut juridique

Les critères de choix de statut d'Adrien ont été de différents ordres. Par exemple la liberté dans la rédaction des statuts, la facilité d'ouverture à des futurs investisseurs en cas de levée de fonds, le statut du dirigeant ou encore le régime fiscal appliqué au statut. Jérôme, quant à lui, insiste sur le fait que sans en faire un point de passage obligé, il sait qu'une levée de fond pourrait être un jour un moyen d'accélérer le développement de sa start-up. Il lui fallait donc impérativement un statut qui permette dès le départ d'anticiper l'arrivée d'associés.

SA, SAS ou SARL : que choisir ?

Pour Adrien, le choix a été entre la SARL et la SAS. Il dit avoir hésité avec une SARL pour des questions d'accès aux exonérations ACCRE. Mais dans ce cas, il aurait transformé la société en SAS en même temps qu'une levée de fonds. Pour Jérôme, le choix a été plus simple. Il dit ne pas avoir hésité pour le choix de son statut, entre le formalisme de la SA qui lui paraissait trop contraignant et celui de la SARL inadapté.

Plus précisément pourquoi avez-vous choisi le statut de SAS ?

Jérôme : « La SAS m'est apparue comme un bon compromis. Ni trop lourd, ni trop léger. C'est un statut apprécié des business angels notamment, qui permet sans difficultés juridiques de fixer des règles dans un pacte d'associés. Par ailleurs, le formalisme que la SAS impose donne à mon sens une bonne image de l'entrepreneur qui se positionne d'emblée comme étant capable de gérer une structure formaliste. De quoi rassurer des investisseurs potentiels. »


Adrien : « La SAS était-ce qui convenait le mieux à DAGOBEAR. Nous voulions être soumis à l'IS pour ne pas nous préoccuper de notre imposition personnelle. Nous voulions également profiter de la liberté que la SAS offre dans la rédaction des statuts ainsi que de la facilité qu'elle permet en termes de cession des actions. Rien n'est prévu à court-terme pour Dagobear, mais la SAS nous semblait (et nous avons été conseillés en ce sens) plus adaptée à une start-up qui souhaitait grossir et, si l'opportunité s'en présentait, être revendue ».

Tableau récapitulatif des avantages et inconvénients

Catégorie: 

Ajouter un commentaire