> Nos fiches techniques > Ouvrir ou reprendre un commerce > Comment financer le rachat d’un restaurant : les plus et les moins

Comment financer le rachat d’un restaurant : les plus et les moins

Vous souhaitez racheter un restaurant mais vous ne possédez pas les fonds nécessaires ? Vous vous demandez quels sont les moyens qui vous permettront de trouver les fonds pour financer votre projet ? Cet article vous donne les clés pour y arriver.

Vous souhaitez racheter un restaurant mais vous ne possédez pas les fonds nécessaires ? Vous vous demandez quels sont les moyens qui vous permettront de trouver les fonds pour financer votre projet ? Cet article vous donne les clés pour y arriver.

Racheter un restaurant : ce qu’il faut financer

Le rachat d’un restaurant est différent d’une création d’un restaurant. Par exemple, en rachetant le fonds de commerce du restaurant, vous pourrez acquérir plusieurs éléments comme la clientèle, le matériel ou le stock du restaurant. Si vous souhaitez réaliser des travaux au sein du local, il faut également prendre en compte ces coûts.

De plus, pour pouvoir exercer dans la restauration, il est impératif d’obtenir le permis d’exploitation du restaurant. Il faut ainsi effectuer une formation et de manière facultative un stage pour prouver que vous avez au moins une expérience. Sans cela, les banques n’accepteront pas de vous octroyer de prêt bancaire et votre projet ne pourra pas se réaliser.

 

Les moyens de financer le rachat de votre restaurant

 

L’apport personnel : l’épargne

Pour obtenir un prêt de la banque, il faut nécessairement apporter des fonds propres par vos moyens personnels (en vous regroupant avec des associés par exemple). Ils constitueront le capital social de votre entreprise. De manière générale, les banques vous demandent d’apporter au moins 30% des fonds de l’investissement (ce pourcentage dépend du montant de financement que vous souhaitez, de la rentabilité attendue de votre restaurant, des biens à financer, de votre expérience…).

Le fait d’épargner de l’argent pour son projet est le plus répandu en termes de financement. Si vous voulez seulement utiliser ce moyen pour financer votre rachat de restaurant, alors il faut que celui-ci soit d’une certaine envergure. Cependant, l’argent récolté par ce moyen n’est souvent pas suffisant, surtout pour un projet de restaurant qui nécessite des fonds importants. Si vous êtes dans ce cas, il faut rechercher d’autres moyens de financement pour que votre banque vous accorde un prêt. De plus, il est déconseillé de dépenser toutes vos économies dans le rachat d’un restaurant pour éviter les risques en cas de faillite et il est préférable de diversifier les moyens de financement mis en place.

 

Le « love money »

Ce type de financement représente l’argent accordé par vos proches (famille, amis…) pour financer votre projet (ici le rachat d’un restaurant). Il peut aussi se faire sous forme de participation au capital de votre restaurant. Ce moyen de financement est plutôt efficace, puisque les personnes qui vous sont proches vous font confiance et vous accorde plus facilement des prêts (contrairement aux banques qui ne vous connaissent pas vraiment), ainsi vous pouvez obtenir de l’argent de manière très rapide. Par ailleurs, les particuliers qui font des investissements dans les entreprises sont plus enclins à bénéficier d’avantages fiscaux. En revanche, les sommes obtenues par ce moyen sont souvent de courte portée car ce ne sont en général que quelques centaines d’euros par personne qui ne suffiront pas à concrétiser votre projet. De plus, en cas de faillite, cela peut créer des tensions au sein de votre famille ou de vos amis. Pour le cas d’un rachat de restaurant, il n’est pas forcément recommandé d’utiliser cette méthode car vous ne pourrez peut-être pas rassembler tant de fonds, sinon vous pouvez l’utiliser en cumulant d’autres moyens de financement.

Si vous voulez en savoir plus sur le fait de lever des fonds auprès de vos proches : https://www.my-business-plan.fr/levee-fonds 

Le crowdfunding

Le crowdfunding est un moyen de financement participatif qui est spécialement efficace pour les projets liés aux restaurants. Le principe est de récolter des fonds auprès des particuliers grâce à une plateforme dédiée au crowdfunding (le crowdfunding de don) ou de permettre aux personnes qui ont aidé à financer votre projet de devenir actionnaire de votre entreprise (l’Equity crowdfunding). En échange, vous devrez proposer aux participants des avantages (par exemple des réductions dans votre restaurant, des repas offerts…) ou alors un remboursement avec ou sans intérêts.

N’importe quel porteur de projet peut se présenter sur une plateforme de crowdfunding en mettant en avant son projet et pratiquement toutes les plateformes de crowdfunding sont ouvertes aux projets de création ou de reprise de restaurant. Le « financement participatif » est un moyen plutôt simple et rapide de recevoir des fonds et permet aussi d’être plus visible auprès de certaines communautés même avant que vous n’ouvriez votre propre restaurant.

Cependant, cela nécessite d’y consacrer beaucoup de temps et d’efforts (une communication constante) pour accumuler les fonds nécessaires au rachat, car les particuliers ne versent généralement que quelques euros. Attention, il est possible parfois que la plateforme de crowdfunding demande des commissions sur les fonds reçus pour certains cas précis.

Pour aller plus loin avec le crowdfunding : https://www.my-business-plan.fr/fasoprocrowdfunding

Les investissements privés

Il est possible de trouver des investisseurs ou des financeurs qui vous suivent dans votre projet. Pour y arriver, votre projet doit être convaincant et sans danger. Ceux-là peuvent non seulement vous aider à financer le rachat d’un restaurant, mais ils peuvent aussi se permettre d’apporter leur expérience et leurs conseils. Si vous arrivez à trouver des investisseurs privés qui posséderont des parts sociales de votre entreprise, vous ne serez pas obligé de les rembourser (surtout si vous échouez). Par ailleurs, votre projet paraitra plus crédible aux yeux de vos futurs partenaires qui vous feront ainsi confiance. Pourtant, en tant qu’associés ils s’attendent à recevoir des dividendes en fin d’exercice. C’est un point qu’il ne faut pas négliger dans la prévision de vos finances.

Le prêt brasseur pour les restaurants

Cette technique est un accord entre le fournisseur de boisson et le restaurant. Cet accord permet au fournisseur de vous accorder un prêt financier ou matériel nécessaire au rachat de votre restaurant. C’est-à-dire qu’il serait permis au restaurant de payer ses commandes en différé. Ainsi, la question du fonds de roulement peut être mise de côté pour un moment (que ce soit à la reprise du restaurant ou pendant son fonctionnement). De votre côté, vous devrez vous engager à vous fournir en boisson de manière exclusive chez lui, et pour un volume minimal prédéfini. Cet accord est valable pour un délai établi par les deux parties et qui ne doit pas dépasser les 5 ans. De manière générale, le prêt brasseur peut être accompagné d’un contrat d’exclusivité entre le restaurant et le fournisseur de boisson. Ce type de financement peut s’avérer très utile si vous ne possédez pas encore assez de fonds pour racheter un restaurant et si les banques ne s’empressent pas de vous accorder de prêt. C’est une alternative qu’il ne faut pas négliger, en effet en France, ce sont près de la moitié des restaurants qui utilisent cette technique très efficace. Toutefois de nos jours, ce type d’accord serait de plus en plus difficile à négocier avec le fournisseur.

Le crédit bancaire pour professionnels

Ce moyen de financement permit par les banques est le plus utiliser pour réaliser ses projets (après l’économie personnelle), que ce soit pour la création d’entreprise ou pour la reprise d’entreprise, notamment en ce qui concerne les restaurants. Pourtant c’est l’une des techniques les plus difficile à obtenir. En effet, il n’existe aucun prêt spécialisé des banques pour les restaurants et tous les entrepreneurs pensent aux banques pour financer leur projet, ce qui favorise une rude concurrence. De plus, pour pouvoir obtenir un prêt de la part d’une banque, il faut généralement avoir de l’expérience dans le secteur en question, ce qui demande du temps et de l’argent. Sans cela, les banques ne s’attardent pas plus sur votre projet et ne s’engagent pas avec vous. Il y a des procédures strictes à respecter, comme la rédaction d’un business plan, qui ne sont pas à la portée de tous et peuvent nécessiter l’aide d’un professionnel.

Les aides et les subventions pour la reprise d’entreprise

Certaines collectivités comme les régions, les communes, certains établissements publics ou même l’Etat offrent des aides et des subventions à ceux qui souhaitent reprendre une entreprise, comme les restaurants. Avec certaines conditions, un demandeur d’emploi qui souhaite reprendre une entreprise tel qu’un restaurant peut être exonéré de ses charges sociales pendant un délai d’un an, ou alors il peut bénéficier d’avances financières (remboursable) prises en charge par l’Etat (c’est le cas avec l’Aide aux Chômeurs ou Repreneurs d’Entreprise : ACCRE). De plus, la Bpifrance propose plusieurs aides pour reprendre une entreprise. Notamment la garantie entre 50 et 70% du prêt pour acheter le fonds de commerce. Enfin, pour toute reprise d’entreprise, et durant les 2 ans après la reprise de l’entreprise, l’exonération d’impôt sur les bénéfices, les réductions d’impôts et la cotisation foncière des entreprises ne sont pas valables. Ces aides diffèrent en fonction de la localisation et du statut du fondateur. Faites attention cependant au fait que certaines aides demandent un remboursement total ou partiel, avec intérêt ou non par les entreprises. Vous devez les comparer et déterminer pour quelles aides ou subvention vous êtes éligible (ce qui peut parfois prendre du temps).

Ainsi, lors de la reprise d’un restaurant, vous avez plusieurs possibilités d’aide au financement de votre projet. Vous pouvez cotiser pour vous-même ou demander l’aide de vos proches, mais aussi demander le financement par des particuliers sur des plateformes de crowdfunding, trouver des investisseurs qui seraient prêt à vous suivre, contracter un prêt brasseur avec le fournisseur de boisson, opter pour un crédit bancaire professionnel auprès de sa banque, et enfin demander des aides et subventions auprès de collectivités. Toutes ces solutions alternatives ne sont souvent pas connues du grand public et nous avons tenté de vous éclairer sur leurs points positifs comme leur points négatifs.

Si vous souhaitez aller plus loin dans les moyens de financement d’une entreprise : https://www.my-business-plan.fr/financer-entreprise

Cette fiche vous a plu ?

 

Partagez-la !

 

REJOIGNEZ LES 20 000 MEMBRES DU CLUB MY BUSINESS PLAN

Vous voulez en savoir plus ?

De nombreux avantages pour les entrepreneurs et chefs d’entreprise

Télécharger des modèles gratuits

Obtenir des réductions pour entrepreneurs

Bénéficier de formations et de contenus gratuits

Nos fiches pratiques qui pourraient vous servir

comptable
Capacité d’autofinancement (CAF): définition, calcul et analyse

La capacité d’autofinancement ou CAF est la somme entre le résultat net et les amortissements. Consultez l'article pour les détails.

Découvrir
Etude de marché
La zone de chalandise d’un restaurant

Pour ouvrir un restaurant, il existe quelques critères à analyser en amont pour que son business soit fructueux. La zone de chalandise est un facteur clé qu’il ne faut pas négliger. En effet, l’emplacement est l’un des points majeurs qui assure le succès d’un restaurant ! Cet article vous donnera tous les détails sur la zone de chalandise, sur les moyens de la calculer, ainsi que les méthodes pour déterminer la zone de chalandise d’un restaurant.

Découvrir
Ouvrir ou reprendre un commerce
Négocier comme un pro le rachat d’un restaurant

Découvrez sans plus attendre nos multiples astuces pour négocier comme un pro le prix de rachat d'un restaurant.

Découvrir
Ouvrir ou reprendre un commerce
Reprendre un restaurant : quelles étapes ?

Comment procéder à la reprise d’un restaurant ? Quelles sont les étapes à suivre pour le rachat d'un restaurant ?

Découvrir

Le cabinet My Business Plan a accompagné plus de 1000 entrepreneurs.

 

Pourquoi pas vous ?

  • MICHAEL BITTON

    Fondateur d’Adsrank

    Merci à Gaëtan pour son savoir-faire et professionnalisme. Il a immédiatement compris notre besoin et a réalisé rapidement un travail de haute qualité. Merci

  • LAURENCE LASCARY

    Fondatrice de DACP, production de films

    Gaëtan m’a aidé à passer d’une vision à des documents de projections compréhensible par mes interlocuteurs financiers. Pas toujours simple de modéliser une activité de production audiovisuelle et cinématographique mais il a su faire preuve d’agilité. Ainsi Gaëtan a été à mes côtés pour présenter et valoriser mon projet de développement à des partenaires potentiels.

     

  • FLORENT GARCIMORE

    Président de la Pianolab

     

    “Je recommande fortement les services d’accompagnement de Gaëtan Baudry et son équipe, à qui j’ai eu le plaisir de confier une mission d’élaboration d’un business plan pour ma société PIANO LAB

    Leur disponibilité, professionnalisme et méticulosité, avec un sens de l’écoute, ont en effet permis de produire un business plan solide et dont la rigueur a été appréciée par nos interlocuteurs financiers.”

     

  • LINDA LABIDI

    Fondatrice de Cooniz

    Le service proposé nous a aidé à structurer nos idées et les présenter de manières ludiques et accessibles. Ses différentes expériences nous ont aidé à optimiser notre approche et maximiser nos chances de succès. Professionnalisme, écoute et réactivité ont été le ciment de notre fructueuse collaboration

     

     

  • FLAVIEN POBELLE

    Fondateur du studio Pobelle Photographe

    L’agence My Business Plan, après plusieurs échanges (pertinents), a su comprendre mon projet et les différents enjeux pour aller au-delà même de ma demande initiale.
    Véritablement proactifs, Gaëtan et son équipe ont croisé mes données avec des statistiques nationales pour confirmer la faisabilité du projet et mettre l’accent sur les axes d’amélioration nécessaires.
    A la livraison de mon prévisionnel, la lecture était simple, cohérente et pertinente que j’ai pu présenter à ma banque.
    Ayant eu un sentiment d’écoute bien supérieur à la relation que j’ai pu avoir avec mon comptable, je recommande vivement l’agence My Business Plan qui savent véritablement être à l’écoute des entrepreneurs.

     

  • LAMINE KONE

    Fondateur de Poro institute

     

    J’ai fait appel à deux reprises au cabinet My Business Plan et les missions ont été réalisées avec beaucoup de professionnalisme, à ma grande satisfaction.
    Monsieur Baudry et son équipe font montre d’une grande écoute et une analyse fine des caractéristiques  des projets qui leur sont soumis.
    J’ai recommandé le cabinet à un ami entrepreneur d’un projet d’envergure et ce dernier m’a aussi fait part de sa satisfaction. 
    Je recommande fortement le cabinet My Business Plan à tous les entrepreneurs avec la garantie d’un travail rigoureux à même d’ “accrocher” pour  les investisseurs.

     

  • DAVID KADOUCH

    Fondateur de Dalux Real Europe

    Travaillant sur mon projet novateur dans le secteur de l’immobilier de luxe, depuis plus de 2 ans, je n’avais jamais élaboré de business plan digne de ce nom pour convaincre les investisseurs institutionnels de me suivre sur ce projet. Afin de clôturer ma levée de fonds, il me manquait un business plan simple, percutant, convaincant et en anglais s’il vous plaît. Je suis tombé par hasard sur le net sur le cabinet My Business Plan et je ne le regrette pas ! Il m’a tout refait en 4 jours chrono pour un livrable hyper professionnel et top ! Je referais appel au cabinet si besoin.

o

Vous avez une question,
un besoin ?

Que ce soit pour votre banque ou pour lever des fonds, notre expert vous aidera à vous poser les bonnes questions, à choisir les bonnes options stratégiques, trouver un business model pertinent et rédigera un business plan convaincant aux yeux des financeurs.

Consultant business plan

Gaëtan Baudry

N’hésitez pas à le contacter pour tous vos besoins

06.09.17.41.06

restez informés sur nos dernières sorties

Inscrivez vous à notre newsletter !

Newsletter

 

 

Contactez un expert en business plan et levée de fonds