> Nos fiches techniques > Juridique > Le pacte d’associés : définition

Le pacte d’associés : définition

Vous vous interrogez sur le pacte d’associés ? Vous vous demandez ce que c’est, à quoi il sert ou encore quel est son contenu ? Grâce à cet article, vous connaitrez tout du pacte d’associés !

Vous vous interrogez sur le pacte d’associés ? Vous vous demandez ce que c’est, à quoi il sert ou encore quel est son contenu ? Grâce à cet article, vous connaitrez tout du pacte d’associés !

définition d'un pacte d'actionnaire

Le pacte d’associés, qu’est-ce que c’est ?

Un document pour la SARL

Un pacte d’associés est un document réservé aux SARL (société à responsabilité limitée) qui permet de déterminer la gestion et l’organisation de l’entreprise ainsi que les relations entre les signataires du pacte. Il est souvent sollicité en cas de conflits entre les associés et ressemble fortement à son homologue, le pacte d’actionnaires, qui lui, est adapté aux SA (société anonyme). Le pacte d’associés accompagne et complète les statuts de la société. Il organise les démarches d’entrée, de présence et de sortie de l’entreprise pour chaque associé et garantie leur droit au sein de la société. Il doit ainsi comprendre des clauses obligatoires concernant notamment l’organisation de la société, l’actionnariat, les spécificités liées au pacte…

Un document confidentiel

Tous les associés ne signent pas obligatoirement le pacte d’associés, il peut aisément être signé par une partie seulement des associés. Si tel est le cas, alors ceux qui ne signent pas le pacte ne connaissent pas son existence. C’est pourquoi on dit souvent que c’est un pacte « secret », puisque seulement ceux qui le signent connaissent son contenu. A l’inverse, les statuts et leur contenu sont connus de tous puisqu’ils sont déposés au greffe du tribunal de commerce.

Un document qui peut être rédigé à tout moment

Un pacte d’associés peut être rédigé à tout moment de la vie d’une société, mais généralement, il est préférable de le créer à la création ou à la reprise d’une entreprise. De plus, lors de l’entrée dans l’entreprise d’investisseurs par exemple, il est possible de signer de nouveaux pactes d’associés. Quant à la durée d’existence du pacte, celui-ci doit être désigné par les signataires du pacte (une date précise, un évènement en particulier). Si ce n’est pas fait, alors on dit que la durée est indéterminée. Dans ce cas, chaque signataire peut décider de résilier son contrat de manière unilatérale. Il est parfois possible que certaines clauses dans le pacte d’associes aient elles-mêmes leur propre durée de vie, comme la clause de non-concurrence qui peut être effective pendant une période définie.

Vous ne connaissez pas les différences entre le pacte d’associés et les statuts ? Alors lisez cet article : https://www.my-business-plan.fr/fiches-techniques/statuts-pacte-dassocies

A quoi sert un pacte d’associés ?

Déterminer les procédures de cession des actions

Le pacte d’associés possède plusieurs intérêts. En effet dans un premier temps, il permet aux associés signataires de définir les procédures liées à l’achat et à la vente future des titres ainsi que les votes en assemblée générale. Il est confidentiel car le document n’est pas publié, et il ne lie que les signataires du contrat (contrairement aux statuts qui lie tous les associés de la société). Aussi, c’est un document qui permet de gérer les relations et les pouvoirs entre les associés et de veiller à la protection des droits de chacun. Ce contrat ne peut ainsi pas présenter des clauses contraires à celles qui ont été insérées dans les statuts, mais il peut présenter des clauses complémentaires à celles des statuts (c’est un contrat extra-statuaire).

Définir l’organisaiton dans la société

Le pacte d’associés vise entre autre à organiser la direction de l’entreprise, au moyen de textes qui n’auraient pas pu être intégrés aux statuts, il contient souvent un préambule qui formule les intentions de gestion de l’entreprise par les signataires. Par ailleurs, il existe certaines clauses dans le pacte d’associés qui sont liées au droit de vote des associés. En effet, nous pouvons citer le droit au veto accordé à un ou plusieurs associés ou encore le fait de devoir être unanime ou seulement une majorité pour le vote d’une certaine décision…

Garantir une certaine souplesse

Concernant la cession des parts sociales ou la répartition du résultat, ce sont les clauses de préemption et d’agrément qui permettent de gérer la vente des titres en cas de sortie d’un associé ou d’arrivée d’un nouvel associé, mais aussi de garantir une certaine rémunération aux associés minoritaires. Il existe donc une multitude de clauses qui peuvent être choisies en fonction de la manière dont on souhaite gérer la société. Celles-ci sont modifiables et peuvent même être supprimées au moyen de procédures plus légères que pour la modification des statuts (la modification du pacte nécessite seulement la rédaction d’un avenant).

Pourquoi signer un pacte d’associés ?

La création de l’entreprise

La rédaction d’un pacte d’associés n’est pas obligatoire, contrairement aux statuts d’une société. Pourtant sa rédaction est fortement conseillée pour pouvoir s’organiser au sein de son entreprise et définir les relations entre les associés. De même pour les informations confidentiels qu’il est préférable d’assigner dans un pacte d’associés (avantages en tout genre concernant les bénéfices par exemple). De manière générale, le pacte d’associés est signé à la création d’une entreprise entre les associés fondateurs, notamment pour déterminer les objectifs communs, l’organisation de la société, ainsi que la cession des parts sociales.

L’entrée d’un nouveau partenaire ou d’un investisseur dans la société

D’autre part, la signature d’un nouveau pacte d’associés peut être réalisée à l’entrée d’un nouveau partenaire ou collaborateur au capital. Dans ce cas, il s’agit plutôt d’un pacte comportant des clauses concernant les partenariats, l’interdiction de faire de la concurrence ou encore de prévoir les procédures à employer en cas de renoncement à la collaboration. Enfin, le 3ème cas pour lequel il est conseillé de signer un pacte d‘associés est le cas où un investisseur entre au capital. Cela permettra de fixer leurs droits, les formalités de prise de décision pour la gestion de la société, les démarches liées à leur sortie de la société…

En cas de sortie d’un investisseur, voici ce qu’il faut faire : https://www.my-business-plan.fr/fiches-techniques/sortie-investisseurs.

Quel est le contenu d’un pacte d’associés ?

Les 3 principaux thèmes des clauses du pacte d’associés

Un pacte d’associés est constitué de nombreuses clauses pour des sujets divers. Nous pouvons citer 3 thèmes principaux comprenant ces clauses. Ce sont d’abord les clauses liées à l’organisation générale de la société (c’est-à-dire les démarches à suivre en cas de litiges, les gestions de pouvoir des associés, les partages d’information…), puis ce sont les clauses liées au droit de vote (les décisions qui peuvent être prisent par la présence d’une majorité au vote, ou le fait d’exiger l’unanimité…), enfin les clauses qui définissent la répartition du capital social. Il faut ainsi choisir les clauses les plus pertinentes selon la nature des relations concernées (entre fondateurs, entre fondateurs et investisseurs, entre repreneurs et associés..).

Les clauses spécifiques à chaque thème

Concernant les clauses liées à la gestion de la société, on retrouve les clauses de confidentialité, d’information renforcée, concernant la prise de décisions importantes (droit de veto, institution qui se charge de prendre les décisions importantes…), les clauses qui fixent les procédures en cas de litiges entre associés égalitaires, les clauses qui répartissent les dividendes entre les associés, enfin les clauses qui déterminent les conditions de financements de l’entreprise (endettement, prêt, investissements…). Pour les clauses relatives à la cession des actions, nous comptons les clauses d’inaliénabilité (d’une durée maximale de 10 ans), d’agrément (gérant les transferts d’actions), de préemption, d’anti-dilution, de liquidité, de changement de contrôle d’un associé, et enfin (d’obligation) de sortie conjointe. Pour finir, les clauses s’appliquant aux associés ayant un grand rôle à jouer dans la société sont la clause de non concurrence, la clause d’exclusivité et la clause de good leaver / de bad leaver.

Si vous cherchez à en savoir plus sur la clause d’agrément, voici un article qui pourrait vous aider : https://www.my-business-plan.fr/fiches-techniques/clause-dagrement.

Que se passe-t-il si on ne respecte pas le pacte d’associés ?

Des sanctions variées

Il existe de multiples sanctions en cas de non-respect du pacte d’associés. En effet, celles-ci varient en fonction de la nature de ou des clauses qui n’ont pas été respectées. De manière générale, la partie ayant enfreint les règles se verra assigné à l’attribution de dommages et intérêts. D’autre part, certains cas nécessitent l’exécution forcée de l’accord non respecté (par exemple les procédures ce cessions des parts). Autrement, le pacte d’associés peut comporter ses propres sanctions en cas de non-respect de celle-ci. Par exemple, l’associé fautif peut être dans l’obligation de céder ses parts sociales aux autres associés.

Les sanctions les plus graves

En cas de préjudice, des sanctions pécuniaires peuvent avoir lieu pour l’associé en tort. De plus, pour les situations graves, la rupture du pacte d’associé ou encore la sortie du signataire en question peut être envisagée. Si une clause est propre aux statuts mais qu’elle est contredite dans le pacte d’associés, alors c’est bien celle qui est présente dans les statuts qui est véridique. Cependant, la violation de clauses présentes dans les statuts entraîne des sanctions encore plus lourdes que la violation de clauses dans le pacte d’associés.

Ainsi, le pacte d’associés est un contrat entre les associés signataires d’une société. Ce pacte n’est connu que de ses membres et fixent les règles et les droits que doivent respecter les signataires. Ce pacte comporte de nombreuses clauses de nature variées et qui agissent sur des sujets diverses : notamment la gestion de l’entreprise, la cession des parts sociales ou encore celles qui sont liées au droit de vote. Ces clauses doivent absolument être respectées sous peine de sanctions plus ou moins importantes.

Cette fiche vous a plu ?

 

Partagez-la !

 

REJOIGNEZ LES 20 000 MEMBRES DU CLUB MY BUSINESS PLAN

Vous voulez en savoir plus ?

De nombreux avantages pour les entrepreneurs et chefs d’entreprise

Télécharger des modèles gratuits

Obtenir des réductions pour entrepreneurs

Bénéficier de formations et de contenus gratuits

Nos fiches pratiques qui pourraient vous servir

Juridique
Business plan et pacte d’associés : Quel lien ?

Qu'est-ce qu'un pacte d'actionnaires ?  Pourquoi votre business plan impacte-t-il les clauses que l'on retrouve dans votre pacte d'actionnaires ? Quels éléments de négociations pouvez-vous faire jouer avec les investisseurs ? Me Marie Anne Fabre répond à ces questions.

Découvrir
Juridique
Pacte d’associés : les 50 erreurs à ne pas faire

Vous souhaitez rédiger un pacte d'associés ?  un fonds d'investissement exige que vous signiez leur pacte d'actionnaires type ? Voici dans ce cas 50 erreurs à éviter absolument quand il s'agit de rédiger et signer un pacte d'associés !

Découvrir
Juridique
Différence entre pacte d’associés et statuts

Vous souhaitez en savoir plus sur la différence entre le pacte d’associés et les statuts d’entreprise ? Lisez cet article !

Découvrir
Juridique
Le pacte d’actionnaires d’une SAS

Le pacte d’actionnaires de la SAS n’est pas complètement le même que le pacte d’associés d’une SARL par exemple. L’une est peu réglementée tandis que l’autre doit suivre des règlementations plutôt strictes. Ces deux pactes sont donc structurés de différentes façons et ne contiennent pas toujours les mêmes clauses ou ne sont pas rédigées de la même manière. Dans cet article, nous nous pencherons exclusivement sur les caractéristiques du pacte d’actionnaires d’une SAS. 

Découvrir

Le cabinet My Business Plan a accompagné plus de 1000 entrepreneurs.

 

Pourquoi pas vous ?

  • MICHAEL BITTON

    Fondateur d’Adsrank

    Merci à Gaëtan pour son savoir-faire et professionnalisme. Il a immédiatement compris notre besoin et a réalisé rapidement un travail de haute qualité. Merci

  • LAURENCE LASCARY

    Fondatrice de DACP, production de films

    Gaëtan m’a aidé à passer d’une vision à des documents de projections compréhensible par mes interlocuteurs financiers. Pas toujours simple de modéliser une activité de production audiovisuelle et cinématographique mais il a su faire preuve d’agilité. Ainsi Gaëtan a été à mes côtés pour présenter et valoriser mon projet de développement à des partenaires potentiels.

     

  • FLORENT GARCIMORE

    Président de la Pianolab

     

    “Je recommande fortement les services d’accompagnement de Gaëtan Baudry et son équipe, à qui j’ai eu le plaisir de confier une mission d’élaboration d’un business plan pour ma société PIANO LAB

    Leur disponibilité, professionnalisme et méticulosité, avec un sens de l’écoute, ont en effet permis de produire un business plan solide et dont la rigueur a été appréciée par nos interlocuteurs financiers.”

     

  • LINDA LABIDI

    Fondatrice de Cooniz

    Le service proposé nous a aidé à structurer nos idées et les présenter de manières ludiques et accessibles. Ses différentes expériences nous ont aidé à optimiser notre approche et maximiser nos chances de succès. Professionnalisme, écoute et réactivité ont été le ciment de notre fructueuse collaboration

     

     

  • FLAVIEN POBELLE

    Fondateur du studio Pobelle Photographe

    L’agence My Business Plan, après plusieurs échanges (pertinents), a su comprendre mon projet et les différents enjeux pour aller au-delà même de ma demande initiale.
    Véritablement proactifs, Gaëtan et son équipe ont croisé mes données avec des statistiques nationales pour confirmer la faisabilité du projet et mettre l’accent sur les axes d’amélioration nécessaires.
    A la livraison de mon prévisionnel, la lecture était simple, cohérente et pertinente que j’ai pu présenter à ma banque.
    Ayant eu un sentiment d’écoute bien supérieur à la relation que j’ai pu avoir avec mon comptable, je recommande vivement l’agence My Business Plan qui savent véritablement être à l’écoute des entrepreneurs.

     

  • LAMINE KONE

    Fondateur de Poro institute

     

    J’ai fait appel à deux reprises au cabinet My Business Plan et les missions ont été réalisées avec beaucoup de professionnalisme, à ma grande satisfaction.
    Monsieur Baudry et son équipe font montre d’une grande écoute et une analyse fine des caractéristiques  des projets qui leur sont soumis.
    J’ai recommandé le cabinet à un ami entrepreneur d’un projet d’envergure et ce dernier m’a aussi fait part de sa satisfaction. 
    Je recommande fortement le cabinet My Business Plan à tous les entrepreneurs avec la garantie d’un travail rigoureux à même d’ “accrocher” pour  les investisseurs.

     

  • DAVID KADOUCH

    Fondateur de Dalux Real Europe

    Travaillant sur mon projet novateur dans le secteur de l’immobilier de luxe, depuis plus de 2 ans, je n’avais jamais élaboré de business plan digne de ce nom pour convaincre les investisseurs institutionnels de me suivre sur ce projet. Afin de clôturer ma levée de fonds, il me manquait un business plan simple, percutant, convaincant et en anglais s’il vous plaît. Je suis tombé par hasard sur le net sur le cabinet My Business Plan et je ne le regrette pas ! Il m’a tout refait en 4 jours chrono pour un livrable hyper professionnel et top ! Je referais appel au cabinet si besoin.

o

Vous avez une question,
un besoin ?

Que ce soit pour votre banque ou pour lever des fonds, notre expert vous aidera à vous poser les bonnes questions, à choisir les bonnes options stratégiques, trouver un business model pertinent et rédigera un business plan convaincant aux yeux des financeurs.

Consultant business plan

Gaëtan Baudry

N’hésitez pas à le contacter pour tous vos besoins

06.09.17.41.06

restez informés sur nos dernières sorties

Inscrivez vous à notre newsletter !

Newsletter

 

 

Se faire conseiller gratuitement par un comptable