Comment faire un executive summary efficace ? La méthode 100% réussite

Un Business Plan est essentiel si vous souhaitez convaincre des investisseurs ou des banques d’investir dans votre projet. Pourtant, personne ne lit un business plan en entier. Votre interlocuteur (banquier, investisseur, jury) va lire votre executive summary puis éventuellement, s’il est intéressé, votre business plan. Mais qu’est-ce qu’un executive summary ? Pourquoi en rédiger un ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Et quels outils utiliser ?

 

 

 

 

 

 

 

reussir la redaction de son executive summary 1

Avant tout, nous souhaitions vous partager cet article qui rappelle l'esnemble des bonnes pratiques concernant votre executive summary.

Qu’est-ce qu’un executive summary ?

 

A.    Quelle est la définition de executive summary ?

L’executive summary signifie en français un sommaire de gestion; on parle aussi d’un « résumé opérationnel ». C’est en fait une synthèse des éléments présentés dans le business plan que l’on retrouve en première partie du business plan. L’executive summary est donc le teaser de votre business plan.

 

B.     Pourquoi faire un executive summary ?

Si vous allez sur Allociné pour chercher un film à voir et vous ne savez pas quel film choisir, vous allez regarder les critiques puis le teaser du film. En 1 minute, le teaser vous donnera envie ou non d’aller voir le film. Votre executive summary joue le même rôle pour votre business plan. Il s’agit de la première partie du business plan, celle que tout le monde lira. A l’issue de cette partie, en général, le lecteur décide ou non de poursuivre. C’est comme pour un processus de recrutement. On regarde d’abord le CV et la lettre de motivation avant de recevoir éventuellement le candidat. Cela vous évite de recevoir en entretien les 1 000 candidats qui ont postulé.

 

C.     Pour qui écrire un executive summary ?

L’executive summary est un résumé du business plan destiné aux dirigeants et investisseurs. Les grands patrons et investisseurs n’ont pas le temps de lire des documents de 100 pages ou même de 10 pages c’est pourquoi il liront seulement l’executive summary pour se faire une idée de votre projet. Si votre executive summary est percutant et que vous arrivez à susciter la curiosité des investisseurs et grands dirigeants, ces derniers liront ensuite l’entièreté de votre business plan. Vous devez donc réussir à les convaincre en 3 minutes avec un document d’une ou deux pages.

 

D.    Quand réaliser un executive summary ?

L’executive summary est la partie du business plan que l’on rédige en dernier. Du fait que l’executive summary soit une synthèse de votre business plan, il convient de se pencher sur cette partie à la fin, et de mettre en lumière les éléments clés, percutant et qui sauront convaincre votre audience.

 

 

 

 

 

La rédaction d’un executive summary

 

A.    A quelles questions doit répondre un executive summary ?

Le business plan est effectivement le fruit d’une longue réflexion qui répond à de nombreuses questions notamment : comment est né le projet ? qui sont les membres impliqués dans ce projet ? quel produit/ service va être commercialisé ? pour quels clients ?

comment ? où ? quand ? quel est le marché et quels sont les risques ? quels sont les atouts ? quels sont les objectifs ? quels sont les besoins ? ou encore quelle sera la rentabilité ?

Tous ces points doivent ainsi être développés avec précision dans le business plan. Mais qu’en est-il de l’executive summary ?

 

Comme évoqué précédemment, l’executive summary a pour finalité de synthétiser le business plan. Toutes les informations présentes dans le business plan ne pourront donc pas être évoquées au sein de l’executive summary. Alors comment sélectionner les informations les plus pertinentes ? Pour vous aider, nous avons listé les messages clés que vous devez faire passer à votre lecteur dans votre executive summary :

  • Le problème auquel vous vous attaquez et son importance
  • Ce que vous faites concrètement, votre solution, votre offre et votre valeur ajoutée.
  • La taille du marché : démontrer que vous maîtrisez bien votre secteur d’activité.
  • Vos atouts face à la concurrence
  • Votre business model
  • L’équipe en place et pourquoi c’est la bonne
  • Vos résultats à date et votre plan de développement ou stratégie
  • Vos prévisions financières à savoir les résultats escomptés à trois ans
  • Ce que vous demandez, vos besoins de financement

 

B.     Quelle est la taille optimale d’un executive summary ?

L’executive summary fait une voire deux pages maximum. Il est découpé en plusieurs paragraphes de 3 à 5 lignes maximum chacun ! Chaque paragraphe met en avant les principales conclusions et points différentiant de chaque partie de votre business plan. Il ne s’agit pas d’un résumé du business plan, mais d’une synthèse plutôt vendeuse de votre business plan.

 

C.     Comment savoir si votre executive summary est efficace ?

Pour savoir si votre executive summary est efficace, faites-le relire par une personne qui ne connaît pas le projet. Puis attendez une heure et demandez-lui un résumé de ce que vous faites. Si elle a retenu les informations, est capable de faire une présentation de votre entreprise et trouve le projet intéressant, vous n’êtes pas loin d’avoir un bon executive summary. Un bon executive summary est vendeur et objectif en même temps.

 

 

Quelques conseils pour réaliser un executive summary

 

A.    Soyez concis mais clair

L’executive summary doit tenir sur 2 pages maximum c’est pourquoi vous devez impérativement être concis. Attention, le piège lorsque l’on vous demande d’être concis est d’oublier d’évoquer certains éléments essentiels, indispensables pour la bonne compréhension de votre projet. Nous vous conseillons donc de vous mettre dans la peau d’un lecteur qui n’a, pour le moment, pas connaissance de votre projet.

Notre conseil : Pensez à utiliser des graphiques (à savoir des diagrammes, des courbes, des nuages de points, etc…) car cela est plus parlant qu’un tableau Excel ! Grâce à un graphique, il est possible de visualiser la tendance générale beaucoup plus facilement que via un tableau Excel, ce qui vous permet ainsi d’accrocher bien mieux votre lecteur.

 

B.     Adaptez votre executive summary en fonction de votre interlocuteur

L’executive summary est la partie du business plan qui sera lu en premier. De ce fait, il convient de mettre en avant les éléments qui intéresseront le plus votre lecteur et il est donc important d’adapter votre executive summary en fonction de son interlocuteur.

 

Le langage utilisé doit être adapté au public cible. L’une des choses les plus importantes à savoir avant d’écrire professionnellement est de comprendre à qui vous vous adressez. Si vous écrivez pour un groupe d’ingénieurs, le langage que vous utiliserez sera très différent de celui que vous utiliserez pour un groupe de financiers.

Il ne s’agit pas seulement des mots, mais du contenu et de la profondeur de l’explication.

 

Par exemple, si votre business plan s’adresse à une banque, il sera particulièrement intéressant de présenter une matrice SWOT alors qu’il ne sera pas forcément nécessaire de la faire si votre lecteur est un investisseur privé. Le taux d’endettement étant un élément très regardé par les banques, il vous est donc conseillé de mentionner cet indicateur lors de votre executive summary, si celui-ci s’adresse à une banque.

 

C.     Ne négligez pas la présentation de votre executive summary

Comme pour Miss France, la frome compte autant que le fond pour un business plan. Pour l’executive summary, cela est d’autant plus vrai étant donné qu’il s’agit des premières slides que votre interlocuteur va lire. L’apparence de votre executive summary va véhiculer une première impression à votre lecteur c’est pourquoi vous ne devez surtout pas négliger la présentation.

 

Gardez en tête que votre business plan, et par conséquent votre executive summary, doit refléter votre projet. À ce titre il doit être clair, lisible et  ordonné. Pour cela, nous vous conseillons de favoriser les schémas, graphiques et tableaux aux textes lorsque cela est possible car cela rend votre business plan plus dynamique et la lecture plus agréable.

 

D.    Faites attention à l’orthographe, la grammaire et la syntaxe

Ne négligez pas l’écriture de votre executive summary ! Veillez à ne pas répéter les mêmes mots et à ne pas faire preuve d’une mauvaise écriture pour ne pas ennuyer votre lecteur et ainsi le décourager à lire la suite.

 

Une fois que vous aurez terminé la rédaction de votre executive summary, vérifiez que l’orthographe est correcte et qu’il n’y a pas de fautes de frappe ou de grammaire. La personne qui a rédigé l’executive summary n’est cependant pas la meilleure personne pour la relecture car elle peut facilement passer outre les erreurs en raison de sa familiarité avec le travail. Alors trouvez quelqu’un qui excelle dans la révision de textes. Si vous fournissez un contenu bâclé, cela dénote un manque de professionnalisme qui ne manquera pas d’influencer l’opinion du lecteur sur votre entreprise.

 

 

 

 

 

 

 

Les principales erreurs à éviter

En général, on retrouve toujours les mêmes erreurs dans un executive summary c’est pourquoi vous devez impérativement lire cette partie pour ne pas les commettre…

 

A.    Excéder 2 pages

La première erreur courante est de dépasser les 2 pages pour son executive summary. C’est une erreur humaine, mais qui peut s’avérer fatale. Si vous n’êtes pas capable de faire ressortir les points saillants de votre business plan, vous ne serez pas capable de convaincre un investisseur. Tenez-vous aux deux pages maximum. Peut-on tout dire en deux pages ? NON ! Votre message perd-il en subtilité et en nuance ? OUI ! Mais le but de l’executive summary  n’est pas de raconter la vérité absolue mais de donner envie de lire la suite ! Ne l’oubliez jamais : la taille de l’executive summary ne doit pas dépasser 2 pages !

 

B.     Mettre une plaquette commerciale

Certains entrepreneurs ont parfois l’idée de mettre une plaquette commerciale… Or, il s’agit d’une grosse erreur ! L’executive summary n’est pas la plaquette commerciale que vous envoyez à vos clients ; nous le répétons : c’est le teaser de votre business plan. Il ne s’agit donc pas de vendre un produit ou service mais votre projet et votre équipe en 2 pages.

 

C.     Survendre votre projet

Survendre son projet n’est pas la meilleure des idées

Bien que le but de l’executive summary soit de donner envie et que contrairement au business plan, on insistera uniquement sur les aspects positifs de votre projet, il ne faut pas non plus transformer votre executive summary en VRP subjectif du projet. C’est tout l’art de l’executive summary : Souligner les points forts tout en restant réaliste.

 

D.    Oublier de mentionner la raison pour laquelle vous souhaitez un rendez-vous

Beaucoup d’entrepreneurs font l’erreur d’oublier de mentionner la raison pour laquelle ils souhaitent obtenir un rendez-vous.

Si vous rédigez un executive summary et un business plan, c’est dans le but d’obtenir quelque chose : un prêt, un rendez-vous, un financement, une incubation etc. Il faut alors indiquer pourquoi vous contactez votre interlocuteur, en fin d’executive summary.

 

E.     Oublier de présenter l’équipe

Enfin, si l’executive summary sert à vendre le projet, il sert également à vendre l’équipe ! N’oubliez jamais : Un bon cheval ne saura pas gagner de course sans un bon jockey. On doit déceler, dès l’executive summary, que votre équipe est la bonne équipe pour mener à bien le projet. Consacrez-y du temps et de l’espace. Montrez que vous êtes les meilleurs !

Le fait de présenter l’équipe apporte une dimension humaine à votre projet et de sensibiliser votre lecteur quant à la cohésion de votre équipe. Vous pouvez lire notre fiche pratique sur comment présenter l’équipe dans un business plan ici. En général, on présentera les associés et l’équipe de management.

 

 

 

Les outils pour réaliser un executive summary

 

A.    Favorisez PowerPoint à Word

Il y a quelques années, la plupart des business plan, et par conséquent l’executive summary également, étaient réalisés à partir du logiciel Word. Alors pourquoi passer à Powerpoint ? Au vu des progrès informatiques et de la nouvelle ère digitale qui se sont mis en place au cours de ces dernières années, PowerPoint est un logiciel qui coïncide bien mieux avec les attentes des investisseurs d’aujourd’hui. Mais pourquoi ? Tout simplement parce que de nouveaux outils ont été ajouté à PowerPoint pour vous permettre d’être toujours plus créatif. Grâce à PowerPoint, votre executive summary sera attractif, claire et dynamique, soit parfait pour convaincre votre interlocuteur.

 

Du fait de son format serré (1 à 2 pages maximum), Il vous faut donc maîtriser le graphisme de votre executive summary pour faire ressortir au mieux les informations. Mettez en gras les éléments importants de chaque paragraphe, placez-y le graphique ou tableau le plus pertinent de votre business plan. Lors de son envoi, mettez-le en format PDF afin d’éviter des changements graphiques et vous assurez de la cohérence du document qui sera lu.

 

B.     Téléchargez gratuitement notre modèle d’Executive Summary

Vous souhaitez faire un executive summary qui vous ressemble et qui a du sens pour votre projet ? N’attendez plus et découvrez gratuitement un exemple d’executive summary.

 

Ce guide vous accompagne pas à pas dans la rédaction de votre executive summary avec :

  • Des rappels de ce que l’on attend de vous
  • Un guide de rédaction qui vous accompagne dans chaque partie de l’execuitive summary, détaillant les erreurs à éviter, et proposant des exemples
  • Un exemple d’executive summary en Français avec commentaires et annotation afin d’illustrer notre propos

 

C.     Passez par un expert en business plan

Vous pouvez certes recourir à votre expert-comptable pour faire votre business plan dans la totalité (executive summary compris) ou alors passer par un cabinet 100% dédié au business plan et à la levée de fonds comme My Business plan. N’hésitez pas à nous contacter au 0609174106. Nous serons ravis de vous aider.

 

 

Cette fiche vous a plu ?

 

Partagez-la !

 

Nos fiches pratiques qui pourraient vous servir

Business Plan
Rédiger un executive summary efficace en 2022

L’execuvite summary est le premier document que lira un investisseur. Résumé attractif de votre projet, il doit attirer l’attention. Nous vous expliquons ici comment en rédiger un parfait.

Découvrir
Business Plan
Pourquoi rédiger un executive summary ?

L'executive summary est le résumé attractif de votre business plan qui apparaît au début de celui-ci. Ils représentent les premiers mots qui vont être lus par les investisseurs, banquiers, ou encore jury de concours. Quelles sont les raisons de sa rédaction alors que tout est détaillé dans le business plan ? Pourquoi y accorder tant d'importance ?

Découvrir
Etude de marché
Business plan : 6 questions à se poser pour définir sa cible

En 6 points, nous passons en revue les principaux enjeux de l'analyse de la demande. Il existe quelques grandes questions à se poser

Découvrir
Business Plan
Business plan: Ne faites pas ça !

Les investisseurs et coachs en entrepreneuriat retrouvent souvent les mêmes types d’erreurs dans les business plan. Effectuons une revue de ces erreurs et lorsque vous rédigerez votre business plan, vous penserez à cette checklist !

Découvrir

Vous avez une question,
un besoin ?

Que ce soit pour votre banque ou pour lever des fonds, notre expert vous aidera à vous poser les bonnes questions, à choisir les bonnes options stratégiques, trouver un business model pertinent et rédigera un business plan convaincant aux yeux des financeurs.

Consultant business plan

Gaëtan Baudry

N’hésitez pas à le contacter pour tous vos besoins

06.09.17.41.06

restez informés sur nos dernières sorties

Inscrivez vous à notre newsletter !

Newsletter

Contactez un expert en business plan et levée de fonds