> Le blog des entrepreneurs > Ouvrir son bar: Bien choisir son concept en fonction de la demande

Ouvrir son bar: Bien choisir son concept en fonction de la demande

Rien de mieux qu’un entrepreneur ayant ouvert son bar pour donner des conseils pour se lancer dans cette activité. C’est le cas de Caroline Walker, qui a créé en 2015 Le 153, bar à cocktails & bar à manger.

Le 153, bar à cocktails & bar à manger. Il est composé de 3 étages au coeur de Paris près du Centre Pompidou, avec une spécialité de cocktails création, mais aussi bar à vin avec petite restauration, et activités événementielles : expositions temporaires, conférences, ateliers, théâtre etc…

Des complications pour implanter le bar

Un accompagnement pour le business plan

 

Oui, nous avons fait faire un business plan pour bar par un expert, pour 3 raisons : le professionnalisme, la crédibilité et la rapidité. Cela nous a aidé à nous poser les bonnes questions et se donner des objectifs concrets et réalistes

Le choix de vouloir attirer une nouvelle clientèle

l’adéquation entre la qualité du local que nous avons trouvé et l’emplacement permettant de faire venir les cibles visées. Oui, nous avons étudié notre zone de chalandise. L’enjeu a été de réussir à attirer une clientèle qui n’avait pas l’habitude de sortir dans ce quartier.

Le choix de vouloir attirer une nouvelle clientèle

Nous avons choisi notre implantation en fonction de l’adéquation entre la qualité du local que nous avons trouvé et l’emplacement permettant de faire venir les cibles visées. Oui, nous avons étudié notre zone de chalandise. L’enjeu a été de réussir à attirer une clientèle qui n’avait pas l’habitude de sortir dans ce quartier.

Être attentif à la demande des consommateurs pour choisir son concept

Nous avons choisi ce concept comme « fer de lance ». Le bar de mixologie est au premier étage du 153, piloté par des bartenders spécialistes des cocktails. L’ambiance y est cosy avec de grandes fenêtres, contrairement à beaucoup de bars à cocktails qui sont en cave ou avec une décoration très sombre. Nous avons choisi ce concept car on observe depuis quelques années une augmentation de la demande sur de nouvelles expériences, la découverte de nouvelles saveurs, dans la nourriture comme dans la boisson, avec un accent très fort sur des produits de qualité.

Le 153 est plus qu’un bar à cocktails, c’est un lieu de vie avec des animations culturelles. Nous avons aussi un bar au rez-de-chaussée avec une belle carte de vins, et de la bière. L’ambiance est différente de celle du premier avec une décoration plus industrielle. Nous avons une cave voûtée avec un bar éphémère, qui sert aux activités culturelles et aux privatisations.
Nous vendons ce concept en faisant beaucoup de partenariats notamment avec des agences événementielles ou entreprises spécialisées dans le team building. Il faut vraiment réfléchir sur ses cibles, et ensuite sur les moyens de vendre son produit à ces clientèles visées.

Une volonté de ne pas se précipiter

Nous avons moins d’un an d’ouverture, nous commençons avec des horaires restreints, en ouvrant uniquement le soir et sur demande pour des privatisations en journée. Nous avons 6 salariés, dont 2 en contrat d’alternance, plus 2 associés actifs et quelques extras selon l’affluence.
Nous allons prendre le temps de grandir, et cela nous a été utile de commencer doucement pour maîtriser les charges.

Une communication ciblée

 

Pour nous, bien communiquer est essentiel pour se faire connaître, et rappeler aux clients que nous existons. En fonction des cibles, et selon les périodes, nous communiquons via la presse papier et one line, sur les réseaux sociaux, avec les établissements touristiques, et avec des emailing ciblés sur les entreprises.

L’importance de garder de la trésorerie pour répondre aux aléas

Nous avons fait une erreur en surestimant un poste de recette, la privatisation. Attention de ne pas être trop optimiste, cela peut être dommageable, surtout lorsqu’il y a un gros prêt et d’importantes charges.
Attention dans tout ce qui est prévisionnel, même avec l’aide d’experts, il est possible de se tromper et il y aura toujours des aléas. Un conseil, garder de la trésorerie pour les premières années d’exploitation.

Un mot de la fin? Un dernier conseil aux entrepreneurs ?

Foncez, c’est une formidable aventure, mais avec les yeux bien ouverts !

N’hésitez pas à lire notre dossier sur l’ouverture de bar

Cette fiche vous a plu ?

 

Partagez-la !

 

Nos fiches pratiques qui pourraient vous servir

Ouvrir ou reprendre un commerce
Business plan d’un bar: Les points clés

Effectivement le fait ouvrir ce lieu de rencontres et de partages avec ses amis nécessite un business plan.

Découvrir
Etude de marché
L’étude de marché pour ouvrir un bar

Vous vous êtes décidés à ouvrir votre bar mais avez des intérrogations quant au lieu d'implantation, l'état de santé du secteur, ou encore ce qui pourrait vous différencier de vos concurrents. L'étude de marché va vous permettre de répondre à toutes ces questions et de répondre aux besoins de votre clientèle. Alors quels sont les principes pour bien étudier le marché du bar ? Quelles analyses devez-vous en tirer ? Voyons ici comment réaliser, de façon peu complexe, une étude de marché efficace.

Découvrir
Ouvrir ou reprendre un commerce
Ouvrir un bar: Comment rédiger le business plan ?

Pour créer votre bar, ou même en reprendre un, il faut vous armer d'un business plan si vous souhaitez obtenir des fonds pour lancer votre activité. Les investisseurs ont des attentes particulières avec des parties indispensables à évoquer. Quelles sont les règles d'or pour bien rédiger son business plan pour un bar ? Comment s'y prendre ? Cette fiche pratique a pour but de vous éclairer sur les démarches à suivre pour rédiger un document de qualité aux yeux des financeurs.

Découvrir
Juridique
Quel statut juridique choisir quand on ouvre un bar ?

Vous souhaitez ouvrir un bar et l’exploiter ? Dans le cadre de votre projet, il est important de bien choisir son statut juridique. Différentes possibilités s’offrent à vous : le statut de société sera le plus adapté pour la création d’un bar (SARL, EURL, SAS ou SASU) mais vous pouvez également opter pour l’entreprise individuelle ou la micro entreprise. Dans cette fiche pratique, nous vous présentons ces différents statuts juridiques afin de vous aider à choisir celui qui convient le mieux pour l’ouverture de votre bar.

Découvrir

Vous avez une question,
un besoin ?

Que ce soit pour votre banque ou pour lever des fonds, notre expert vous aidera à vous poser les bonnes questions, à choisir les bonnes options stratégiques, trouver un business model pertinent et rédigera un business plan convaincant aux yeux des financeurs.

Consultant business plan

Gaëtan Baudry

N’hésitez pas à le contacter pour tous vos besoins

06.09.17.41.06

restez informés sur nos dernières sorties

Inscrivez vous à notre newsletter !

Newsletter

 

 

Contactez un expert en business plan et levée de fonds