REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitterflux rss sur le business planLinkedin my business plan

Communiquer sur son restaurant : une nécessité

Publie le 17 Juin 2013 12:14

Xavier zeitoun, expert en communication dans al restauration

Deux variables clés sont à surveiller pour un restaurant : Les coûts et le taux de remplissage du restaurant. La communication permet d'augmenter le taux de remplissage d'un restaurant mais elle constitue un investissement à surveiller pour éviter les dérapages. Souvent, les restaurateurs négligent ce poste ô combien important dans la stratégie de réussite d'un restaurant. Xavier Zeitoun, 27 ans, est le co-fondateur et président de la société 1001 Menus. Il nous explique ici pourquoi tout restaurant se doit d'utiliser les nouveaux canaux de communication digitale afin de communiquer efficacement.

Un entrepreneur qui souhaite aider les restaurateurs à mieux communiquer

LA NAISSANCE DE 1001 Menus

J’ai crée 1001 Menus dès la sortie d’école de commerce dans laquelle je me suis spécialisé en entrepreneuriat. J’ai toujours été fasciné par le processus qui s’opère entre l’idée et sa réalisation concrète conduisant des gens à utiliser le résultat de son travail. C’est pour cela que depuis l’âge de 14 ans, j’ai commencé à réaliser des projets dans différents secteurs comme Internet et l’événementiel. J’ai eu l’occasion de passer quelques mois aux Etats-Unis durant ma 3ème année d’étude et j’y ai découvert de nombreuses start-ups Internet qui aidaient les restaurants à communiquer sur Internet. A mon retour en France, je me suis rendu compte que ce secteur était beaucoup moins développé qu’aux USA, je décide donc de me lancer dans la création de 1001 Menus.

 

LE PITCH DU PROJET 1001 MENUS

Les restaurateurs doivent désormais être présents sur des dizaines de sites et applications mobiles, avoir un site web, gérer des réservations provenant d’Internet et fidéliser leur clientèle. 1001 Menus permet aux restaurateurs de gérer simplement toute leur communication digitale grâce à une plateforme qui regroupe l’ensemble des services dont ils ont besoin pour être efficace sur Internet

 

UN CHANGEMENT STRATEGIQUE PAR RAPPORT AU BUSINESS PLAN INITIAL

Dans son business plan, il faut savoir changer sa stratégie. Le service que nous développons actuellement n’est pas le projet initial qui a conduit à la création de 1001 Menus. Nous avons initialement lancé un annuaire de restaurants puis avons décidé après quelques mois de pivoter pour nous concentrer sur une plateforme BtoB. L’idée de départ était de permettre aux restaurateurs de mettre en ligne leurs cartes et menus, nous poursuivons cette idée aujourd’hui en diffusant les restaurants qui utilisent 1001 Menus sur des dizaines de sites partenaires.
 

 

Les restaurateurs sous investissent dans leur communication digitale

SEULS 20% DES RESTAURANTS ONT UN SITE INTERNET 

Je suis toujours étonné de constater qu’en France en 2013, seulement 20% des restaurants ont un site Internet, ce qui peut paraître indispensable pour toute entreprise et d’autant plus lorsque son enjeu est de se faire connaître pour développer sa clientèle. Je pense que les restaurateurs n’ont pas le temps de s’occuper de leur visibilité sur Internet car ils passent la majorité de leur temps dans leur restaurant à s’occuper de leur personnel et de la satisfaction de leurs clients. Je suis très optimiste car je vois le changement s’opérer et notre développement est la preuve que les restaurateurs se sentent de plus en plus concernés par leur visibilité sur Internet et comprennent qu’il est désormais indispensable d’y investir du temps et de l’argent.

 

NEGLIGER LA COMMUNICATION : UNE ERREUR CLASSIQUE DU BUSIENSS PLAN D'UN RESTAURANT

De nombreux restaurateurs se lancent sans prévoir de budget communication dans leur business plan car ils pensent qu’un bon emplacement et/ou le bouche à oreilles naturel vont suffir à remplir leur salle. La réalité actuelle est que 8 personnes sur 10 vont sur Internet pour trouver un restaurant, de plus en plus sur mobile. Il est donc impensable de ne pas investir dans ce canal de recrutement qui prend une importance comparable à celle se son emplacement physique de nos jours.
 

 

Améliorer la stratégie de communication de son restaurant

Il existe aujourd’hui de nombreux supports numériques que les restaurateurs peuvent utiliser pour attirer des clients :
  • Le site web du restaurant : celui-ci est la base de la communication, il s’agit de la vitrine en ligne de son restaurant et doit montrer de manière synthétique des visuels du restaurant, ses menus et proposer la réservation ou commande en ligne. Avec plus de 40% de recherches effectuées depuis des mobiles, le site Internet doit impérativement être compatible pour la consultation sur mobile.
  • Les annuaires, moteurs de recherche et sites d’avis : ils investissent des moyens importants pour faire venir du trafic et il est donc indispensable d’y avoir une présence proactive (pas uniquement le contenu mis en ligne par les internautes). Quasiment tous ces sites permettent aux restaurateurs de revendiquer gratuitement leur fiche pour la compléter. Cela peut prendre beaucoup de temps d’assurer une bonne visibilité à son établissement car il existe aujourd’hui des dizaines de sites et applications mobiles, pour gagner du temps, il y a 1001 Menus !
  • Les réseaux sociaux : Facebook et Twitter au minimum, Pinterest et Instagram pour aller encore plus loin. Ils sont le bouche à oreilles 2.0. Ils servent à fédérer sa clientèle fidèle pour l’informer des actualités du restaurant (fermetures exceptionnelles ou événements organisés), faire profiter de promotions spéciales et utiliser ses clients fidèles pour faire connaître son restaurants à tout leurs amis (200 en moyenne par utilisateur sur Facebook).
Ces différents supports nécessitent plus ou moins d’investissement en argent (en fonction des prestations que l’on recherche), ce qui est certain c’est qu’ils nécessitent tous d’y investir du temps pour animer sa présence en ligne régulièrement. Il faut compter entre quelques centaines d’euros et plusieurs milliers d’euros par an. En ce qui concerne le retour sur investissement, il suffit de demander à ses clients comment ils ont trouvé le restaurant ou bien de mettre en place des outils de réservation en ligne et un numéro de téléphone « tracké » pour en avoir la preuve concrète.
 

 

Deux études de cas 

UN RESTAURATEUR A SUCCES

Les restaurateurs qui ont les meilleurs résultats sont ceux qui prennent en main leur communication. Un de nos clients a commencé à travailler son référencement avant l’ouverture de son restaurant et a communiqué sur les réseaux sociaux pour se constituer une communauté avant même son ouverture. En parallèle de cela il a crée son propre site Internet sur lequel il a installé un moteur de réservation. Après quelques mois d’activité, son restaurant ne désemplit pas et plus de 50% de sa clientèle l’a découvert sur Internet.
 

ETUDE D'UN CAS A NE PAS SUIVRE

Un cas de mauvaise communication d’un restaurant que nous voyons parfois est le restaurant qui va utiliser les sites de promotions/coupons à outrance sans développer sa visibilité par d’autres moyens. Cette méthode lui permet de remplir son restaurant avec des clients sur lesquels la marge est réduite et difficilement fidélisables car en recherche perpétuelle de « bon plans ». Ces sites doivent être utilisés de manière ponctuelle et en complément d’autres actions de communication.
 

LA STRATEGIE DE COMMUNICATION DE 1001 MENUS 

Nous développons un service qui ne s’adresse qu’aux professionnels de la restauration et nous ciblons donc uniquement des médias spécialisés. Nous prévoyons un budget pour la communication même si dans notre secteur d’activité, le meilleur moyen de se faire connaître reste d’aller à la rencontre de ses clients dans leurs établissements. Concernant les autres erreurs, elles sont innombrables et malgré des heures passées à réaliser des business plan et projections, la réalité est souvent différente de ses prévisions.

 


Conclusion
Le business plan est indispensable dans le processus de création d’une entreprise car il oblige l’entrepreneur à se poser toutes les questions nécessaires au fonctionnement de son activité. Le business plan doit être tout d’abord un outil pour soi-même et doit évoluer en permanence en fonction des hypothèses que l’on affine et en découvrant les réalités de son activité.


Catégorie: 

Ajouter un commentaire