La communication en start-up

Publie le 17 Février 2017 17:46

Communiquer autour de sa start-up est souvent difficile au début, mais c’est pourtant essentiel pour se faire connaître, attirer les premiers clients et soigner son image. Elodie Delgado, responsable communication chez Creads nous explique la stratégie qu’elle déploie et nous livre de nombreux conseils.

Delgado communication start up

Creads est le leader français de la création graphique en ligne. Depuis 2008, il fédère une communauté de 50.000 créatifs freelances que les marques peuvent solliciter pour réaliser leurs supports de communication (logo, nom, webdesign, brochure, packaging, motion design…). Chez Creads, les enjeux en matière de communication sont hautement stratégiques. Notre business model repose en effet sur l’expertise et le bien-être d’une communauté de freelances au nombre de 50.000. Nos actions s’adressent ainsi à deux cibles principales : les entreprises et les créatifs. A cela s’ajoute une segmentation très fine en fonction de leurs spécificités (secteur d’activité, expertise, historique avec Creads…). Ainsi, pour adresser un message pertinent à ces cibles multiples, nous avons défini une stratégie tirée au cordeau en nous appuyant sur divers canaux de communication :

S’appuyer sur 5 canaux de communication : le blog, la presse, les newsletters, les réseaux sociaux et les événements

  • Le blog We Are A Design Tribe By Creads est aujourd’hui une référence dans le milieu du graphisme avec plus de 60 000 visites par mois. Il s’agit d’une véritable mine d’informations où nous partageons notre expertise. Le décryptage de tendances, nos conseils pratiques et la présentation de talents prometteurs sont très appréciés par les entreprises et les créatifs.
  • Les Relations Presse nous permettent de communiquer sur notre actualité, notre savoir-faire et notre vision du secteur. Ce canal offre des perspectives très intéressantes en termes de ciblage pour faire découvrir nos services sous des angles divers et complémentaires.
  • Les newsletters assurent un lien continu avec nos communautés que soit grâce à la Gazette des Créatifs ou aux contenus diffusés auprès de nos clients et prospects (actualités, nouvelles fonctionnalités, promotions, etc).
  • Nos réseaux sociaux bénéficient d’un calendrier éditorial très précis. A titre d’exemple, notre page Facebook présente les dernières tendances et innovations en termes de design alors que nos comptes LinkedIn et Twitter sont davantage axés sur des conseils pratiques aux entrepreneurs.
  • Les événements : Nous organisons des rencontres avec nos créatifs et nos clients à l’occasion de petits déjeuners, creative sessions ou de Battles de Design. Nous prenons également part à des salons et nous intervenons régulièrement pour présenter notre concept et donner nos conseils en matière de transformation digitale. Dans tous les cas, les événements permettent de rencontrer les gens “in real life” et ceci est primordial pour une startup du digital comme la notre !

Communiquer au début quand on a peu de moyens

  • Ne pas chercher à investir dans des outils de communication trop onéreux, qui ont pignon sur rue. Ce n’est pas parce que de grands noms les utilisent, qu’ils sont forcément adaptés aux besoins des startups, bien souvent ils manquent d’agilité.
  • Ne pas prêter attention aux commentaires de certains détracteurs sur les réseaux sociaux. Avec toute la bonne volonté de leur répondre et d’avancer des arguments tangibles, les débats sont vains. Néanmoins, la communication globale doit être suffisamment claire et impactante pour favoriser des commentaires positifs et ainsi éradiquer toute polémique.
  • Ne pas faire de chaque salarié un porte-parole expert dans la presse. Les talents sont rares et précieux. Mieux vaut les sauvegarder !

Pour moi, les moyens ne sont en rien une fin. Ce qui importe, c’est surtout la manière de penser une action de communication et de la décliner efficacement sur différents canaux. Grâce à la portée du web, il n’est pas toujours nécessaire d’investir des montants considérables pour obtenir des résultats.

Chez Creads, nous avons misé sur la création d’un blog dès le départ. Le contenu que nous partageons quotidiennement nous positionne comme experts dans notre secteur, favorise les échanges, et génère un important trafic vers notre site creads.fr. De plus, les articles ainsi rédigés permettent d’alimenter nos réseaux sociaux, d’être notre propre média, et donc d'accroître notre visibilité auprès de nos cibles business.
Lors du lancement de Creads, les fondateurs ont également capitalisé sur leurs réseaux respectifs en sollicitant leurs amis entrepreneurs, en participant à des conférences organisées par leur école, l’ESCP-Europe, et en se rendant à des événements networking. Ils ont aussi participé au prix du Salon des Entrepreneurs qu’ils ont remporté en 2008 ; une belle visibilité pour Creads.
Outre ces actions, il faut bien sûr que le service proposé délivre une expérience utilisateur irréprochable pour favoriser des retours d’expérience positifs. C’est d’ailleurs grâce au bouche-à-oreille que Creads a recruté les 1.000 premiers créatifs de sa communauté !

Ronan Pelloux et Julien Mechin, les fondateurs de Creads, sont très friands du “test & learn”. C’est une culture qu’ils ont transmis à tous les salariés de la société. Ainsi, chacun est en mesure de prendre des initiatives, de tester ses idées et d’en tirer les enseignements. D’ailleurs, il s’agit de l’une de nos valeurs : We are audacious & passionate (Nous sommes audacieux et passionnés en français)

Lors des levées de fonds : « Dans ces moments d’euphorie, il est important de garder une communication maîtrisée »

Depuis 2008, nous avons effectué 2 levées de fonds. J’ai d’ailleurs été recrutée chez Creads pour médiatiser la première en 2014. A l’époque, il s’agissait d’un véritable challenge puisque peu de journalistes connaissaient la start-up et le concept pouvait paraître “complexe” pour certains. En effet, les plateformes n’avaient pas autant le vent en poupe qu’aujourd’hui. Avec plus de 80 retombées presse en France et à l’étranger, cette médiatisation a mis un énorme coup de projecteur sur Creads et l’opportunité de solliciter plus facilement les médias pour leur faire part de nos actualités par la suite.
Début 2017, nous avons annoncé une 2ème levée de fonds. L’engouement actuel est tel que nous sommes sollicités de toute part ! Dans ces moments d’euphorie, il est important de garder une communication maîtrisée, de vérifier que les informations publiées sont justes et respectent les éléments de langage, de faire les bons choix en termes de partenariats, etc. Il est plus que jamais nécessaire de maintenir le cap !

La communication doit être progressive

Pour une start-up en BtoB, il est d’usage d’allouer 5% de son chiffre d’affaires à la communication. Pour ma part, je pense qu’il est surtout essentiel de miser sur 4 supports de communication qui permettront de démarrer votre business dans les meilleurs conditions, à savoir un site internet, un blog, des cartes de visite et des pages sur les réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn, Twitter). Ce sont à mon sens les indispensables qu’il faut soigner à tout prix. Vos visuels devront être irréprochables. Ils seront gages de qualité, de sérieux et de professionnalisme de votre start-up. Une fois ces éléments bien installés, vous pourrez lancer d’autres actions de manière progressive comme les relations presse, l’envoi de newsletters, la participation à des salons, etc.

Conseils et astuces de communication pour les entrepreneurs  

Quelques conseils tirés de mon retour d’expérience chez Creads :

  • Engagez vos communautés : N’hésitez pas à intégrer pleinement toute partie prenante à la R&D de vos solutions (collègues, clients, prestataires, etc). Ils en seront flattés et cette démarche renforcera leur implication. Vous obtiendrez des feedbacks qui vous permettront de mettre en place des améliorations pertinentes.
  • Travaillez votre storytelling : Partagez la genèse de votre entreprise pour démontrer la pertinence de votre business et marquer les esprits. Plus vous donnerez de sens à votre projet, plus votre identité de marque en sera renforcée.
  • Humanisez votre communication : La digitalisation des supports et des services peut mener à moins de proximité. Pour obtenir des résultats, personnalisez vos messages, valorisez votre équipe et ses réussites. Un interlocuteur qui se sent considéré sera davantage réceptif et impliqué.

3 conseils pratiques pour une bonne gestion de votre communication au quotidien :

  • Définissez une stratégie efficace : Fixez des objectifs et priorisez-les puis mettez en place un planning d’actions vous permettant de les atteindre en utilisant les bons canaux.
  • Montrez-vous réactifs : Nous sommes actuellement dans une ère du quasi “real time”. Une communication à l’instant T n’aura peut-être plus autant de sens dans un mois ou deux.
  • Mesurez l’impact de vos communications : Tirez les enseignements de vos actions pour adapter les suivantes. Rien ne sert de dépenser de l’argent, du temps et de l’énergie sur une action qui ne fonctionne pas. Restez à l’écoute de votre écosystème (marché, concurrents, cibles…).

Un petit mot pour la fin

C’est une chance pour les startups françaises que l’entrepreneuriat soit tant valorisé au travers d’initiatives comme la French Tech, les espaces de co-working, les incubateurs, etc. Rapprochez-vous de ces réseaux qui vous permettront de partager vos expériences et d’être au courant des actualités et des initiatives en faveur des startups. En matière de communication, je vous recommande vivement d’être accompagnés par des experts car être communicant ne s’improvise pas !

Retrouvez notre article sur l'importance de la communication dans un projet Solidaire

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire