REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitterflux rss sur le business planLinkedin my business plan

Calcul du BFR (Besoin en fonds de roulement): la méthode illustrée

Le calcul du BFR (besoin en fonds de roulement) est clé lors de la rédaction de votre business plan. Comment se calcule le BFR? Pourquoi les investisseurs, et tout particulièrement votre banquier vont-il analyser votre BFR et son évolution ? En quoi est-il un indicateur de bonne gestion de votre entreprise? Pourquoi un BFR mal maîtrisé peut-il mettre en faillite votre projet alors même que vous êtes en croissance? 

Calculer et maîtriser le BFR

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu'est-ce que le BFR ?

A) DEFINITION DU BFR

Le besoin en fonds de roulement correspond au besoin de financement à court terme qui résulte des décalages de trésorerie dans votre cycle d'exploitation.

Par exemple, pour vendre des caleçons sur Internet, vous allez devoir constituer des stocks. Vous allez payer vos fournisseurs immédiatement au début et peut être ne parviendrez vous à vendre que 2 mois plus tard. Vous recevrez le paiement de vos clients en fin de mois. Dès lors, entre le moment où vous constituez vos stocks et le moment où ils sont vendus, il existe un décalage dans le temps. C'est ce que l'on appelle le BFR. 

B) CALCULER SON BFR

Le calcul du BFR est assez simple : on fait la somme des créances clients et des stocks et on retranche les dettes fournisseurs et les dettes fiscales et sociales.

BFR = CREANCES CLIENTS + STOCKS - DETTES FOURNISSEURS/fISCALES/SOCIALES

C) VOTRE POUVOIR DE NEGOCIATION

Le BFR indique donc un rapport de force entre :

  • Votre capacité à faire rapidement payer les clients
  • Votre capacité à négocier des délais de paiement auprès de vos fournisseurs
  • Votre capacité à bien gérer vos stocks.

Plus vous pouvez négocier des délais avec vos fournisseurs et faire payer rapidement vos clients moins votre BFR sera élevé.

L'analyse de votre besoin en fonds de roulement

Après avoir présenté votre BFR dans votre business plan, investisseurs et banquiers vont l'analyser. Le BFR est pour eux un indicateur clé de votre business plan et de la santé de votre entreprise. Voici quelques principes à connaitre : 

A) SAISONNALITE DU BFR 

Une société clôture ses comptes une fois par an. C'est pourquoi, afin de faire apparaître des ratios de BFR flateurs dans son bilan, les entreprises choisissent un instant de l'année pour lequel le BFR sera faible. Pour autant, les financeurs ne sont pas dupes. Il savent qu'un BFR, sauf entreprise à activité constante durant l'année, peut varier grandement d'un mois à un autre.

Lors de la création de votre entreprise, il vous faut prendre en compte la saisonnalité de votre marché. Si 50% de votre activité a lieu à Noël, il y a fort à parier que vous devrez constituer des stocks préalablement. Vos fournisseurs, à la création, vous accorderont peu de délais car votre pouvoir de négociation sera faible. Il vous faudra alors négocier avec votre banque une facilité de caisse sur cette période, un découvert autorisé ou prévoir des fonds supplémentaires pour financer cette partie de l'année à trésorerie tendue.

Dès lors, dans l'analyse de vos besoins de financement, l'analyse de votre BFR et de sa saisonnalité doivent être précises afin d'éviter tout problème de trésorerie. 

B) Le BFR négatif: Le Saint Graal

Un BFR peut tout a fait être négatif. Cela signifie que vos délais de paiement fournisseurs sont plus longs que votre rapidité à encaisser les chèques de vos clients et à faire tourner vos stocks. Ainsi, dans la grande distribution, la plupart des sociétés ont un BFR négatif. Elles paient leur fournisseurs 2 mois après la vente de la marchandise en magasin alors que les clients achetant en magasin paient immédiatement ! 

On aura également un BFR négatif pour toutes les sociétés ayant opté pour un business model à l'abonnement annuel : Le client paie en début d'année mais ne consommera son abonnement qu'au fur et à mesure (exemple : les box)

Un BFR négatif est un atout car il n'y a pas besoin de lever des fonds ou s'endetter pour poursuivre la croissance et financer des stocks. L'entreprise peut dans une certaine mesure autofinancer sa croissance. 

C) LES RATIOS D'ANALYSE DU BFR

  • BFR/CA

Votre banquier analysera votre besoin en fonds de roulement au travers de différents ratios. Un ratio communément utilisé est le ratio BFR/CA. Il indique quelle part de votre chiffre d'affaires doit être immobilisé en ressource pour financer le cycle d'exploitation.

Ce ratio est mesuré en pourcentage. Un ratio de 17% indique que 17% de votre chiffre d'affaires sont mis de côté pour financer le BFR.

  • DELAI DE PAIEMENT CLIENTS

Autre question que se posera un financeur : combien de temps en moyenne mettent les clients pour payer votre société. Ils utilisent alors le ratio de paiement des clients :

Créances clients * 365 / CA TTC

Ce ratio permet de déterminer la durée moyenne de paiement de vos clients en jours.

Comment ajuster et mieux maîtriser votre BFR

A) UNE ENTREPRISE EN CROISSANCE DOIT FINANCER SON BFR

Toute la problématique pour un entrepreneur réside dans le fait de maîtriser sa croissance et le BFR qui va avec. Plus votre entreprise va croître, plus vous aurez besoin (si votre BFR est positif) de financer cette croissance. Paradoxalement, vous pouvez avoir un carnet de commande en croissance et faire faillite, faute de capacité à financer votre besoin en fonds de roulement. 

B) MIEUX MAITRISER SON BFR : UNE OBLIGATION

Il est du devoir de l'entrepreneur de mieux maîtriser au fur et à mesure du temps son BFR pour en faire un atout du financement de son entreprise. Pour cela l'entrepreneur peut agir sur trois variables :

  • Encaisser plus rapidement le paiement de vos clients : Faites signer un acompte de 50% par exemple, relancer plus rapidement vos clients pour qu'ils paient leur facture à réception. L'affacturation est également une autre technique (mais elle a un coût). 
  • Diminuer le montant de vos stocks en prévoyant mieux vos besoins, en diminuant le temps entre le stockage et la production, en diminuant les délais de livraison etc..
  • Obtenir des délais de paiements plus importants auprès de vos fournisseurs : peut-être vaut-il mieux diminuer le nombre de fournisseurs mais négocier de meilleurs délais de paiement? Avec le temps, vos fournisseurs auront confiance en vous et pourront plus facilement vous accorder des délais de paiement. Enfin, avec la croissance de votre société, vous pourrez commander de plus importants volumes et donc avoir un poids dans la négociation plus important. 

C) FINANCER SON BFR

En cas de croissance de votre société et si vous estimez devoir financer votre BFR, il existe différents moyens :

  • Augmentation de capital (notamment à la création, moins idéal ensuite)
  • Compte courant d'associés
  • Endettement
  • Escompte/affacturage

A noter, à la création de votre entreprise, vous devrez intégrer dans votre plan de financement ce BFR qui apparait en début d'aventure, comme un investissement permanent. Vous devrez indiquer également quel ressource financement ce BFR. 

Et vous, comment optmisez-vous votre besoin en fonds de roulement ? 

Ajouter un commentaire