REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitterflux rss sur le business planLinkedin my business plan

Ce qu'une banque analyse dans votre Business Plan

Avant de réaliser son business plan, il est important de savoir quel type de financement vous voulez avoir. En effet, une banque ne regardera pas votre business plan de la même manière qu’un fonds d’investissement. Il est donc nécessaire d’adapter votre business plan et de mettre en évidence certains points pour remplir les attentes des banques si vous souhaitez obtenir un prêt. Il est alors important de savoir ce qu’une banque analyse en priorité dans votre business plan pour maximiser ses chances de réussite.

analyse du Business Plan

 

 

 

 

 

 

 

L’executive summary

Ce qu’une banque regarde en premier dans votre business plan, comme tout autre investisseur d’ailleurs, c’est l’executive summary. L’executive summary est un court résumé de votre activité. En deux pages, le banquier doit comprendre quel est votre projet. Il faut faire simple et efficace, sans terme technique pour qu’une personne non initiée à votre domaine d’activité puisse saisir les grandes lignes. Si la banque analyse en premier ce point du business plan, c’est parce qu’elle reçoit de nombreux dossiers de demande de financement chaque jour. Elle n’a donc pas beaucoup de temps à accorder aux demandes (au départ). Il faut donc convaincre en étant concis. Cet executive summary agit comme un premier screening pour tous les candidats. Comme toujours, il faut faire bonne impression. La première impression que laisse le projet est très importante car c’est à partir de cette impression que la banque décidera ou non d’analyser plus profondément votre business plan. C’est tout ce dont dispose le banquier au départ.
Il est très important de se mettre à la place du destinataire du business plan quand on le rédige. Ici, il faut donc se mettre à la place du banquier afin de comprendre la nécessité d’être concis. L’executive summary se rédige à la fin du business plan quand on a une idée générale du projet, même si celui-ci est regardé en premier par les investisseurs.
La forme reste aussi importante que le fond. Il est nécessaire d’être concis, sans jargon technique incompréhensible pour un non initié, sinon la banque risque même de ne pas lire en entier votre executive summary et donc de passer à un dossier suivant. Si la forme est satisfaisante, la banque regardera le contenu de l’executive summary. La banque s’attardera particulièrement sur les premiers chiffres que vous lui présenterez. Ces chiffres doivent être pertinents et attrayants pour une banque et doivent donc montrer la viabilité de votre projet ainsi que votre capacité à rembourser les échéances de la banque.

Si vous souhaitez rédiger votre executive summary, nous vous invitons à consulter notre fiche pratique sur ce sujet : https://www.my-business-plan.fr/executive-summary

La viabilité du projet

La banque n’a pas pour vocation de prendre des risques. Elle souhaite percevoir ses intérêts et récupérer son capital à la fin de la durée de l’emprunt. La banque veut savoir si vous et votre activité allez être en mesure de rembourser l’emprunt. Il est nécessaire de rassurer ce financeur. En général, un business plan se divise en deux parties après l’executive summary. Dans un business plan, il y a d’abord une première partie descriptive, qui explique le projet, le besoin, le marché, le personnel… puis une partie sur les finances du projet. La banque regardera tous les éléments qui lui permettront de voir la viabilité du projet. Cela peut être l’étude de marché qui montre l’existence d’un réel besoin dans la population, les tendances du secteur de votre activité qui si elles sont en forte croissance est un point à mettre en avant. La banque analysera également votre expertise dans le secteur et vos expériences passées. Tous ces éléments permettent de rassurer les investisseurs. Il est important de les faire apparaître dans le business plan, mais surtout, il faut que tout ceci soit cohérent. L’objectif est de démontrer au banquier que le projet a été travaillé en profondeur.

Le prévisionnel financier

Après avoir étudié la partie descriptive du business plan, la banque regardera en détail les finances du projet. Pour cela, la banque regarde avec précision le prévisionnel financier. Le prévisionnel permet d’avoir une idée de la trésorerie de l’entreprise. Elle s’attardera en particulier sur les ratios financiers les plus importants. Le business plan doit donc reprendre les éléments importants du prévisionnel financier, les chiffres et les ratios clés.
Pour tout savoir sur les ratios les plus importants pour obtenir un emprunt, lisez cette fiche pratique : https://www.my-business-plan.fr/ratio-emprunt.
La banque regardera la capacité de remboursement de l’entreprise. C’est un ratio qui permet de mesurer la capacité de l’entreprise à faire face aux échéances de la banque. Cette indicateur permet aux banques d'en savoir un peu plus sur le niveau de solvabilité d'une entreprise. Il est important de rappeler qu’une banque recherche des projets sûrs, qui présentent le moins de risque possible. Ce n’est pas le métier de la banque de chercher des placements plus risqués qui vont permettre de multiplier leur capital par 10 ou 100 ou plus mais celui des fonds d’investissement. La banque regardera surtout les tableaux financiers du projet pour voir à quelle vitesse votre projet dépense de l’argent, le cash burn. Elle cherchera à savoir quelle trésorerie est dégagée par l’entreprise. En effet, pour pouvoir espérer percevoir ses mensualités, la banque doit accorder des prêts à des entreprises et des projets qui dégagent un excédent de trésorerie. Il ne faut pas pour autant truquer les chiffres, cela vous desservira par la suite.
Elle regardera ainsi des ratios comme les ratios d’endettement ou les ratios liés à la trésorerie, comme par exemple le ratio de liquidité immédiate.
De manière générale, la banque cherche à estimer le risque que représente le projet. Elle va donc regarder tous les éléments qui permettent d’estimer le risque. Il est donc important de faire apparaître dans son business plan l’apport personnel du projet d’entrepreneuriat, ou alors le montant des fonds propres qui seront investis. En effet, plus ils seront important, plus le risque sera partagé, et donc le risque sera autant amoindri pour la banque. La banque a également besoin de garantie. Il faut donc présenter dans les détails tous les éléments de votre dossier.

Le besoin de financement

La banque regardera également l’objet de votre demande de financement. Celle-ci doit être décrite et détaillée dans le business plan. Il faut également montrer l’utilité de la demande pour votre activité, la banque doit comprendre à quoi servira l’argent. Il est important de justifier cette dépense avec divers éléments : cela peut être une étude de marché, une analyse des concurrents, d’entreprises similaires, des devis ou autre.
Par exemple, une usine de production alimentaire souhaite acheter de nouvelles machines: L’emprunt de 400 000 euros nous permettra de rénover notre équipement industriel et d’automatiser une partie de la production. Cet investissement conséquent permettra d’une part, d’augmenter la production de 30% mais également de repositionner 3 ouvriers sur des tâches à plus forte valeur ajoutée. Notre concurrent XXX a fortement augmenté sa production avec ces nouvelles machines.

Une demande de financement doit toujours être justifiée. De même, lorsqu’une banque vous accorde une somme importante, il faudra lui envoyer les factures pour justifier vos dépenses. La banque veut savoir où est employé l’argent qu’elle vous prête.
Faîtes attention, la demande de financement auprès d’une banque doit remplir des critères particuliers. C’est pour cela également que la banque regarde en détail l’objet de la demande pour voir si celle-ci rentre dans le spectre de financement de la structure. En général, la banque intervient pour soutenir un investissement ou les dépenses liées au cycle d’exploitation, les besoins en fonds de roulement. Ainsi, la banque est bien plus réticente à financer des dépenses en marketing par exemple.

Conclusion  

La forme est toute aussi importante que le fond pour l’analyse de votre business plan par une banque. Elle regardera en détail votre executive summary puis la partie descriptive du projet qui décrit toutes les opportunités du marché et votre positionnement afin de juger de la viabilité de votre projet. Enfin, la banque regardera la partie financière de votre business plan, notamment pour savoir si votre projet permettra de dégager suffisamment d’excédent de trésorerie pour faire face aux échéances bancaires. Notre outil excel de réalisation de prévisionnel financier peut vous aider à faire votre partie financière : https://www.my-business-plan.fr/excel

  

Ajouter un commentaire