> Le blog des entrepreneurs > La concurrence est très rude dans le e-commerce, n’y allez pas!

La concurrence est très rude dans le e-commerce, n’y allez pas!

Peut-on encore se démarquer de la concurrence dans le e commerce? Par quels moyens ? Toutes ces réponses et plus encore dans cette interview du co-fondateur de WeeklyDeal !

 

Quelles évolutions pour le e-commerce ? Peut-on encore se démarquer de la concurrence ? Par quels moyens ? Toutes ces réponses et plus encore dans cette interview du co-fondateur de WeeklyDeal !

WeeklyDeal est une entreprise e-commerce proposant des produits pour et autour de la maison. L’entreprise a été créée en 2013 avec 7 euros et a réalisé la première année 1,2 millions de chiffre d’affaires.
Fort de son premier bilan, WeeklyDeal a intégré le TOP 100 des Start-up françaises de moins de 8 ans (l’Express 2015).

 

Gautier LE VOILLEMIN, 24 ans, est le co-fondateur  de Weeklydeal. Son rôle actuel est principalement d’optimiser les flux logistiques et financiers ainsi que de définir la stratégie et les objectifs
 futurs de la société.

Avec sa formation et son expérience en e-marketing, son associé Richard VOILLEMIN possède lui une réelle expertise dans le domaine de la vente e-commerce.

Se démarquer dans le secteur du e-commerce

Alors que la concurrence se positionne sur une image de designer tout en proposant chacun les mêmes produits, WeeklyDeal a pris parti d’offrir un rapport qualité/prix et des délais de livraison très attractifs.
Nous possédons également une réelle expertise dans le e-Marketing ce qui nous permet de limiter ce poste de dépenses et d’atteindre très vite une économie d’échelle.

Plus de 2% de taux de conversion

Nous travaillons actuellement sur un nombre de canaux marketing réduits car nous ne cherchons pas une croissance démesurée pour le moment. Notre taux de conversion se situe autour de 2% avec des pics sur certain mois à 4 %. Ces chiffres s’expliquent par notre positionnement sur des canaux marketing axés sur le prix.

Notre business model est à mi-chemin entre une start-up et une entreprise industrielle :
L’entreprise créée sa marge en fonction de son environnement, elle anticipe et recherche donc l’optimisation maximale à tous les postes.
En plus de cet aspect nous avons mis en place des process permettant une large flexibilité et une structure légère afin d’obtenir rapidement une rentabilité sur nos investissements.

 

La meilleure étude de marché reste le test de son produit sur le terrain

Pour notre étude de marché nous avons utilisé de nombreuses méthodes telles que :

  • Etude du besoin,
  • Analyse PESTEL,
  • Analyse PORTER,
  • Screening et mapping de la concurrence,
  • Analyse d’autres marchés similaires à celui visé.
  • Analyse SWOT,
  • Analyse des avantages concurrentiels,
  • Analyse des barrières à l’entrée,
  • Diagramme FAST,
  • Analyse de la proposition de valeur ajoutée.
  • Analyse des flux d’activité et des réseaux autour du e-commerce (plus poussé que l’analyse PORTER).

Ces outils nous ont rapidement permis de dessiner des tendances.

Cependant, malgré toute les études possibles, le meilleur test reste pour moi de se lancer avec un minimum de risque. Dans notre cas, par exemple, nous avions créée pendant quelques mois une auto-entreprise pour vérifier certains points et affiner notre business plan.

 

Le e-commerce devient de plus en plus concurrentiel

Ma vision est que le e-commerce va devenir prochainement un marché très concurrentiel et très difficile :

Le fort développement de l’activité internet a permis ces dernières années la multiplication du nombre d’e-commerçants. Or, le marché du e-commerce permet en premier lieu aux consommateurs de trouver plus, moins cher et sans se déplacer.
Ces deux critères demandent à nos sociétés d’atteindre une économie d’échelle et de se développer rapidement.

Cependant, seulement 3,9%  des entreprises e-commerce ont réalisé en 2015 un chiffre d’affaires supérieur à 1 million d’euros.

Je pense donc que similairement aux supermarchés, lorsque la croissance fléchira, le marché e-commerce va se concentrer et devenir un marché oligopole avec une concurrence très rude, et des marges très basses. 

D’où la nécessité pour nos entreprises d’anticiper aujourd’hui les éléments de différenciation et d’optimisation de demain (technologies, comportement d’achat).

 

3 conseils pour ceux qui se lancent dans le e-commerce

  • Être bien préparé.
  • Ne pas se focaliser sur la concurrence (ce n’est pas elle qui fera le succès de votre entreprise).
  • S’entourer de réseaux avec des hommes d’expériences (Réseaux entreprendre, acteurs du développement économique régional…). Ils vous feront gagner énormément de temps et d’énergie.

Deux citations pour conclure

Une expression célèbre de Harry Truman est que “le pessimiste fait de ses opportunités des difficultés, un optimiste fait de ses difficultés des opportunités”.

Et Thomas Edison : « Notre plus grande faiblesse est d’abandonner. Le plus sûr moyen de réussir est toujours d’essayer une fois de plus »

Cette fiche vous a plu ?

 

Partagez-la !

 

Nos fiches pratiques qui pourraient vous servir

business model
L’analyse PESTEL : a quoi sert-elle ?

Le marketing regorge de méthodes d’analyse stratégique, opérationnelle et tactique, visant à situer votre entreprise dans le contexte actuel du marché local, régional et national. Ces analyses sont de plus en plus structurées et plusieurs d’entre elles sont adoptées dans le business plan. Parmi celles-ci on trouve l’analyse PESTEL qui rentre dans le cadre d’une vision globale du marché. 

Découvrir
Business Plan
La matrice ou analyse SWOT du business plan

Qu’est-ce qu’une matrice SWOT ? Est-elle indispensable dans un business plan ? A quoi sert-elle ?  Quels diagnostics découlent de l’analyse ? Comment réussir votre analyse ? Tout est expliqué ici.

Découvrir
Etude de marché
L’analyse de la concurrence, pas à pas

La partie étude de marché est un élément fondamental de votre business plan. Les lecteurs y prêtent généralement une attention

Découvrir
Business Plan
3 conseils pour réussir le business plan d’un site e-commerce

Beaucoup d'entrepreneurs font l'erreur de penser qu'il est facile d'entreprendre sur le web, voici 3 conseils pour réussir son business plan

Découvrir

Vous avez une question,
un besoin ?

Que ce soit pour votre banque ou pour lever des fonds, notre expert vous aidera à vous poser les bonnes questions, à choisir les bonnes options stratégiques, trouver un business model pertinent et rédigera un business plan convaincant aux yeux des financeurs.

Consultant business plan

Gaëtan Baudry

N’hésitez pas à le contacter pour tous vos besoins

06.09.17.41.06

restez informés sur nos dernières sorties

Inscrivez vous à notre newsletter !

Newsletter

 

 

Se faire conseiller gratuitement par un comptable