4 conseils de Mômartre sur le business plan social

Publie le 21 Octobre 2016 14:18

Le business plan social: dire beaucoup mais savoir synthétiser

chantal mainguene parle de business plan socialChantal Mainguené a rédigé de nombreux business plan sociaux. Que ce soit pour remporter un concours, devenir fellow Ashoka ou encore lever des fonds, elle a su manier avec brio cet outil. A l’issue de ses études supérieures en école de commerce à l’ISG, Chantal Mainguené s'est orientée vers le marketing et la communication. Au cours de ces années professionnelles, elle prend conscience de la complexité de mener de front vie professionnelle épanouie et vie familiale, qui plus est à Paris. Le défi à relever se corse lorsqu’elle se retrouve seule  à élever ses deux filles. Elle fonde alors Môm’artre, solution de garde innovante, abordable et artistique après l’école. La structure ouvre ainsi ses portes aux familles du 18ème, en septembre 2001. L’accès à l’art pour tous les enfants, est l’un des piliers du projet et le soutien aux foyers monoparentaux, le second. Elle nous explique ici ses secrets pour rédiger des business plans sociaux efficaces pour Môm'arte.

Remettre régulièrement à jour son business plan social

Lors du montage du projet il y a 10 ans, j’étais accompagnée par la Boutique de Gestion. Les rendez-vous avaient entre autre pour objectif de rédiger un business plan social sur 3 ans. En 2007, j’ai été lauréate du concours Impact d'Ashoka. Pendant tout le parcours du concours (sur 4 mois) chaque candidat devait rédiger un plan de développement de son projet à 3 ans, en prévision du changement d’échelle. J’ai également dû le remettre à jour fin 2009 pour candidater au réseau entreprendre.
 
Même si en rédigeant son business plan social on peut ressentir une certaine perte de temps, on mesure bien vite le retour sur investissement. Je me sers encore aujourd’hui du business plan social d'Ashoka rédigé en 2007.
 

Le business plan social permet de lever des fonds plus facilement

Le travail de projection dans la rédaction du business plan social nous a permis de nous rapprocher de France Active à plusieurs reprises dans le cadre de prêts d’honneur pour renforcer nos fonds propres et financer des travaux d’antennes. Sans cela, nous n'aurions pas pu lever des fonds.

Attention, au final le business plan social doit être adapté systématiquement selon le type d’interlocuteur. Chacun attend des données adaptées à ses propres critères de sélection et de choix. Il faut donc recentrer sur les informations les plus pertinentes au regard de l’investisseur.

Après réception d'un business plan social, on vous posera des questions. Les questions qui reviennent souvent portent sur la motivation de l’entrepreneur à développer le projet mais aussi sur ses capacités à le gérer. Il y a souvent un besoin exprimé d’être rassuré sur le chef d’entreprise et le management qu’il a mis en place dans la structure. Sur un second plan, pour Môm’artre les questions portaient sur l’engagement des financeurs et plus particulièrement  les financeurs publics ( durée des conventions…)


 

Le business plan social : Entre ambition et réalisme

Dans votre business plan social, je vous recommande de mettre en avant
  • Un certain réalisme dans les chiffres, de l’ambition,  certes mais du réalisable avant tout
  • Un  éclairage sur la demande et les clients pour rassurer sur les prévisions des ventes
  • Une mise en valeur claire des éléments de différenciation du projet claire : pourquoi choisir mon projet et pas un autre
  • Les compétences réunies autour du projet, l’accompagnement
  • Les partenaires qui ont déjà validé leur financement
Par ailleurs, j'ai commis moi même de nombreuses erreurs à éviter dans un business plan social 
  • Faire trop long,
  • Vouloir être trop complet,
  • Manquer de résumés et de synthèses

Conseils autour du business plan social : 

Il faut garder à l'esprit que le banquier se focalisera principalement sur trois parties:
  • Le prévisionnel compte de résultat à 3 ans
  • Le plan de financement
  • Et la clientèle, les ventes

Enfin, je vous conseille tout particulièrement de:
  • Vous servir des outils déjà existants et bien faits comme par exemple le projet guide de l’APCE,
  • Vous faire aider par des amis ou conseillers qui maîtrisent la partie financière du Business Plan Social,
  • Faire relire à des gens avisés la présentation du projet pour améliorer la rédaction
  • Ne pas oublier un sommaire et une fiche synthétique en première page
  • Ne pas faire 500 pages
  • Soigner la présentation pour faciliter la lecture
  • Personnaliser le business plan social à l’image du projet

L’écrit est un passage important qui permet de structurer le projet et de ne retenir que ce qui est essentiel. Le business plan social organise et structure. Pour autant c’est la présentation orale qui peut faire la différence, ne la négligez pas. Entraînez-vous à présenter votre projet en 10 minutes , puis en 3 minutes, préparez les questions qui risquent de vous être posées et surtout, souriez car vous y croyez !
 
Vous avez aimé l'interview ? Partagez-la sur les réseaux sociaux !
Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire