Le business plan social : Une feuille de route

Publie le 05 Février 2013 13:41

Cécile dambricourt de financités parle levée de fonds social

Un business plan social aide-t-il à lever des fonds ?  Quelles erreurs ne pas faire lorsque l'on soumet son business plan social à un fonds d'investissement. Cécile Dambricourt est chargée d'affaires chez Financités. Financités finance les petites entreprises dans les quartiers et toute entreprise ayant un fort projet social. Cécile Dambricourt nous explique ici l'importance d'un bon business plan; social ou classique, pour obtenir des fonds.
 

Le business plan social pour se poser les bonnes questions

J'ai toujours voulu travailler dans le secteur social car je voulais donner du sens à ce que je faisais. J'ai choisi FinanCités car c'est un fonds ayant une approche humaine de l’entreprise et souhaitant maximiser l’impact social.

Selon moi, un business plan est utile pour un entrepreneur, qu’il soit social ou pas. Il force l’entrepreneur à se poser les bonnes questions, à se demander quels moyens mettre en œuvre pour atteindre les objectifs de chiffre d'affaires fixés, à chiffrer les différents coûts, etc. C’est sa feuille de route. 
 

Un business plan social se rédige en amont de la création. Il permet d’estimer et de justifier auprès des partenaires financiers le besoin en financement. Il se retravaille chaque année : l’entrepreneur découvre au fur et à mesure son marché et peut être amené à  revoir ses prévisions, modifier sa stratégie, etc. C’est un moment que l’entrepreneur s’accorde pour faire un point sur l’année écoulée et anticiper l’année à venir.

Le business plan social : Entre ambition et pragmatisme

Il y a des erreurs à ne pas faire dans son business plan social. Il faut bien sûr montrer son ambition tout en restant pragmatique et prudent. Chaque chiffre doit pouvoir être argumenté, expliqué. Les croissances vertigineuses de chiffre d'affaires peuvent laisser penser que l’entrepreneur est déconnecté de la réalité.
 
Pour convaincre un fonds, il faut s'adapter. La façon d’interpréter un business plan varie d’un fonds à l’autre. A FinanCités, nous mettons en avant la prudence et le réalisme. Ainsi, un business plan trop ambitieux et insuffisamment justifié ne sera pas sélectionné.
 

Les critères et ratios scrutés dans le business plan social

Nous mesurons l’impact des projets. Nous sommes particulièrement attentifs à l’impact économique et social généré sur les territoires connaissant des difficultés économiques et sociales. Nous considérons que cet impact passe par la création d’emplois sur ces territoires.
 
Du côté financier, nous regardons : 
  • L’endettement financier
  • Rentabilité
  • Marge brute
Vous devez, dans votre business plan, montrer que :
  • Le projet est bien construit, et que les risques et faiblesses sont bien anticipés
  • L'équipe est solide et structurée. La personnalité compte beaucoup. Nous investissons sur des entrepreneurs dynamiques, réactifs, à l’écoute, et ayant la capacité à se remettre en question
  • Que le projet a été travaillé de façon professionnelle. Chaque élément doit pouvoir être argumenté et justifié.

Cas d'une entreprise ayant obtenu un financement : un CA multiplié par 8 !

Nous avons financé une entreprise qui était une agence de voyage pour personnes handicapées.Cette entreprise avait un an d’activité avant sa levée de fonds et généré 60K€de chiffre d'affaires. 
Un an après le chiffre d'affaires d'élève à 500K€, 2 emplois ont été créés et 500 personnes ont été emmenées sur les JO 2012. La finance peut donc jouer un rôle prépondérant dans le développement des entreprises. 
Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire