REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitterflux rss sur le business planLinkedin my business plan

A quoi sert un plan de financement ?

Publie le 21 Juillet 2017 11:36

Vous avez peur des tableaux de chiffres ? Les tableurs excel vous réveillent la nuit ? Cet article se propose de vous montrer que même si un plan de financement c’est rarement sexy, c’est en revanche très utile.

Plan de financement:: prévoyez votre croissance

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu’est-ce qu’un plan de financement ?


Un plan de financement se présente sous forme de tableau et est composé de trois parties principales. La première des trois parties est intitulée « Emploi ». Dans cette partie on retrouve toutes les utilisations faites par l’entreprise de ses entrées d’argent. C’est pour cela que cette partie est composée (en ligne souvent) par les investissements corporels, incorporels et financiers. C’est aussi une partie ou l’on retrouve les versements d’argent en lien avec les charges de personnel et aussi les remboursements d’emprunts. La partie « emploi » est aussi, mais c’est plus rare, dénommée « besoin ». Grâce à ces deux dénominations on comprend l’objectif poursuivi : il s’agit de pouvoir référencer ensemble toutes les dépenses de l’entreprise.
La seconde partie du tableau est la partie « ressources ». Cette partie référence les chiffres qui correspondent aux entrées d’argent de l’entreprise. On y retrouve, en ligne, les emprunts, les ventes de biens ou services, les ventes d’acquisition (autrement dit, la revente des investissements antérieurs).
Dès lors, logiquement, la troisième partie est un différentiel des deux autres. En effet, on mesure le besoin en financement ou l’excédent en faisant la soustraction suivante : « le total des ressources » - « le total des emplois ».

exemple plan de financement

 

 

 

 

 

 

 

   Un plan de financement pour la trésorerie


Un plan de financement traite, on l’a vu, des ressources financière de l’entreprise et des emplois de celles-ci. Le plan de financement est donc un outil clé pour modéliser et anticiper les éventuels problèmes de trésorerie. C’est donc un outil stratégique dans la gestion de l’entreprise. Prenons un exemple. Un chef d’entreprise dans le secteur des BTP cherche à décider s’il doit contracter un prêt sur les cinq prochaines années. Pour prendre une décision le plus justement possible, il décide de faire un plan de financement : d’un côté il a des remboursements annuels des emprunts passés et l’achat de matériel de chantier. Ces deux postes forment les emplois de capitaux des cinq prochaines années. S’il décide de contracter un nouveau prêt alors il devra ajouter à ces deux postes le montant du remboursement de ce nouveau prêt. Du côté des ressources le chef d’entreprise peut noter deux postes, les revenus liés à l’exploitation des machines de chantier et les capitaux apportés par le nouveau prêt.  Prenons un second exemple, footballistique cette fois-ci. Le PSG se propose d’acheter Neymar au FC. Barcelone. Cet achat rentre dans le budget annuel prévu par le club parisien pour l’achat de nouvelles recrues. Ce budget, souvent prévu sur une base annuelle, est la résultante directe du plan de financement car la somme qui va être engagée par le Paris Saint-Germain dépend des financements obtenus en début d’année. Ces financements apparaissent sous dons, d’emprunts, de revenus du club, de ventes d’acquisitions réalisées lors d’années précédentes (par exemple la vente d’un joueur). 


Un plan de financement pour des investisseurs/acheteurs


Comme un grand nombre de documents financiers, le plan de financement est regardé par les investisseurs ou les acheteurs potentiels d’une entreprise. C’est d’ailleurs un des principaux documents financiers d’une entreprise. Il faut donc prendre le plus grand soin lors de sa rédaction. En effet, un bon plan de financement est un plan qui fera gagner de la valeur à votre entreprise. Dès lors, on peut dire que le plan de financement est un outil qui permet de donner des gages à d’éventuels investisseurs ou acheteurs. Si une entreprise souhaite être achetée par un fond par exemple, celui-ci fera une offre plus élevée de rachat si le plan de financement est crédible à ses yeux. Si le plan de financement ne l’est pas, alors le fond en fera un de son côté et si l’entreprise avait oublié certains prêts ou investissements nécessaire dans les années à venir, alors le fond retirera de la valeur de l’entreprise le différentiel d’investissements.

En conclusion, le plan de financement est un outil précieux du financier, particulièrement lors d’achats ou de créations d’entreprises. C’est aussi un moyen, en interne, de gérer les finances et la trésorerie de l’entreprise à moyen terme.

Catégorie: 

Ajouter un commentaire