Le business model de la publicité

Publie le 06 Août 2014 22:20

Le business model de la publicité est un des modèles économiques les plus populaires sur internet, ainsi que dans les médias. Comment peut-on gagner de l’argent uniquement grâce à internet ? Quelles sont les différentes méthodes pour vendre des espaces publicitaires en ligne ? C’est ce que nous allons vous expliquer à travers cet article. 

Newsletter

Monétiser les espaces publicitaires: comment ça marche? 

La publicité est un message diffusé sur un support (journal, site web etc…) dans le but de promouvoir un produit ou service d’une entreprise, en échange d’une rémunération. 

Sur internet, la publicité est principalement utilisée pour pouvoir proposer des services gratuits aux internautes, et permettre de compenser les coûts d’hébergement. Mais certains géants du WEB comme Google arrivent à générer un chiffre d’affaires colossal exclusivement (ou presque) grâce à la publicité. 

La publicité en ligne est possible grâce à des « régies publicitaires ». Ce sont des entreprises dont le rôle est de mettre en relation annonceurs (ceux qui veulent promouvoir un produit ou un service) et éditeurs (ceux qui ont un site WEB et qui veulent générer de l’argent en affichant des publicités). 

La plus grosse régie publicitaire présente sur le net est Google Adsense. Cette régie gérée par Google permet à un propriétaire d’un site web de proposer un encart publicitaire. Google s’occupe de trouver les annonceurs qui correspondent, et paie l’éditeur selon le mode de rémunération choisi. 

Les différents modes de rémunération:

Il existe plusieurs modes de rémunération dont les principaux sont:

  • Le CPM (coût pour mille) est un mode de rémunération où l’annonceur rémunère l’éditeur en fonction du nombre d’affichages de la publicité sur son site. Le CPM est le coût que paie l’annonceur à l’éditeur pour 1 000 affichages de la publicité. 

Par exemple, si le CPM est de 1€,  et si le site génère 2 000 affichages, alors l’annonceur paiera 2€ à l’éditeur. 

  • Le CPC (coût par clic) repose sur le même principe que le CPM sauf que l’annonceur paie l’éditeur en fonction du nombre de clics et pas seulement de l’affichage.

par exemple, si le CPC est de 10cts, et qu’il y a 30 visiteurs qui ont cliqué sur la publicité, alors l’annonceur doit payer 3€ à l’éditeur (0.10*30)

Le CPC est plus avantageux pour l’annonceur qui ne paie que si un internaute est attiré par la publicité.

  • Le CPA (coût par action): avec ce mode de rémunération, l’annonceur paie l’éditeur si l’internaute a réalisé une action particulière. L’action peut être de s’inscrire à une newsletter, de remplir un formulaire ou encore d'acheter un produit. 

Par exemple si le CPA est de 1€, l’éditeur gagne 1€ à chaque fois qu’un internaute s’inscrit à la newsletter de l’annonceur. 

 

Quels sont les différents types de publicités en ligne? 

 La publicité en ligne est présente sous plusieurs formes, dont les plus connues sont:

  •  Les bannières publicitaires: ce sont des encarts généralement rectangulaires que l’on trouve en haut des sites web, ou sur les côtés. Ces bannières sont sous forme d’image ou d’animation et renvoient vers le site web du produit affiché lorsqu’un visiteur clique dessus. 
  •  Les « pop-up »: ce sont des fenêtres « surgissantes » qui s’affichent lorsque vous cliquez sur un lien spécifique ou lorsque vous arrivez sur un site. Ces fenêtres affichent une publicité sous forme d’image ou de vidéo. Les pop-up sont de moins en moins utilisées par les annonceurs sur le web, car il existe de nombreux systèmes de blocage, qui empêchent les pop-up de s’afficher.  
  •  Publicité interactive: Elles sont généralement moins intrusives et déclenchent une vidéo lorsque l’internaute passe la sourit dessus. 
  •  Les annonces publicitaires: c’est le type de publicité utilisées par Google. sous forme de texte simple, ces annonces décrivent un produit ou un site web en quelques mots. L’internaute n’a plus qu’à cliquer dessus pour aller sur le site en question. 
  • Les autres types de publicités: Il existe une multitude d’autres supports publicitaires en ligne, comme les liens sponsorisés, l’affiliation, les emails marketing etc… Mais ce sont des supports généralement utilisés pour des petites monétisations.

Des exemples de « success story » grâce à la publicité

Le modèle économique de Google est principalement basé sur la publicité. Lorsque vous effectuez une recherche sur ce moteur, des liens vous sont suggérés. Google utilise principalement un système de CPC (coûts par clic): ce sont des annonces publicitaires qui rémunèrent Google à chaque fois que vous cliquez dessus, et seulement si vous cliquez dessus.

Facebook utilise aussi le modèle de la publicité en ligne pour pouvoir financer son réseau social. le CPC et CPM sont principalement utilisés. Le choix de la méthode revient à l’annonceur qui peut décider de payer pour 100 affichages ou pour 1 clic.

Malheureusement, tous ne connaissent pas le meme sort. Spiralfrog, était un service en ligne qui permettait de télécharger de la musique légalement et gratuitement. Le téléchargement était financé par la publicité. Cependant, le site n'a jamais été rentable et a engendré de nombreuses pertes. En 2009 le site ferme ses portes. 

Les avantages et les inconvénients de ce modèle.

LES AVANTAGES

  • La publicité en ligne permet de générer des revenus de façon automatique.
  • Grâce à ce modèle vous pouvez proposer un produit ou un service gratuitement. C’est grâce à cela qu’aujourd’hui Facebook et Google arrivent à nous proposer un service gratuit alors qu’il coûte extrêmement cher (notamment à cause du coût de l’hébergement).

LES INCONVENIENTS

  • Générer un véritable chiffre d’affaires grâce à la publicité nécessite un nombre de visiteurs très important.

Cependant il est tout à fait possible de mettre en place un système publicitaire pour des sites web qui ont une plus faible audience. Mais cela ne vous permettra pas de générer un véritable chiffre d'affaires.

  • Selon les sites web la publicité peut donner une mauvaise image. Parfois trop intrusives elles peuvent faire fuir les visiteurs. 
  • La publicité en ligne peut vite coûter extrêmement cher. le prix du clic est généralement situé autour de 2€ via la régie Google Adsense. Il faut donc calculer son ROI ! 

Ce qui est important lorsque l'on édite un site internet, c'est la qualité des visiteurs. Si vous souhaitez monétiser votre site via la publicité, il est préférable d'avoir des visiteurs de qualité: plus votre lectorat sera ciblé, plus l'espace publicitaire pourra être valorisé auprès des annonceurs. 


Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire