Incubateur et business plan

Publie le 31 Juillet 2016 15:27

L'incubateur Descartes nous parle de business plan

Le business plan à l'incubateur Descartes
Le business plan est un outil préconisé dans les incubateurs. Nous avons donc interviewé Jean-Christophe de TAUZIA, le directeur de l'incubateur Descartes (ID). ID est un incubateur territorial, situé au cœur du cluster ville durable de la Cité Descartes à Marne-la-Vallée. Incubateur néanmoins généraliste, dédié d’Université Paris-Est, il n’accompagne pas que des projets valorisant des travaux de recherche publique. Il a été fondé avec un objectif de développement économique, pour contribuer à l’implantation de jeunes entreprises innovantes et l’une de ses missions consiste à stimuler la création de startups pérennes. L'incubateur Descartes est une structure associative à but non lucratif. Voici ce que Jean Christophe de TAUZIA nous recommande en matière de business plan.
 

Un business plan sert surtout à présenter une opportunité d’investissement

Le business plan est un formidable outil pour structurer professionnellement un projet mais de plus en plus, il doit s’articuler avec des outils tels que le business model canvas qui détaille la façon dont les startups vont générer du cash. Il faut par ailleurs penser aux 7C du business plan :
  • Communicant,
  • Commercial,
  • Compétitif,
  • Correct,
  • Clair,
  • Complet,
  • Convaincant. 
C’est un exercice de style qui prend du temps et s’adapte comme un CV que l’on envoie à différents recruteurs. Il peut aussi servir à favoriser la cohésion de l'équipe autour d’un projet compris par tous.
Il est principalement nécessaire de le rédiger en phase de levée des fonds privés, parfois pour postuler dans un incubateur, comme le nôtre. En amont, rédiger des demandes de subventions publiques peut aussi contribuer à alimenter le business plan.
A l'incubateur Descartes, nous en demandons une version draft en période d’instruction d’une candidature, car souvent ,une fois acceptés, les porteurs rechignent à y retravailler et préfèrent les présentations PowerPoint ou résumés opérationnels succincts qui servent d’accroche.

Le business plan : des difficultés communes à tous les entrepreneurs

Tout ce qui est description de produit est en général bien maîtrisé dans le business plan. En revanche, lorsqu’il s’agit de présenter la proposition de valeur, le business model, la stratégie marketing et ce qui est prévu pour accéder au marché, les choses se corsent. C’est là en tant que lecteur que l’on peut avoir des doutes sur le bien fondé du projet.

Nous recommandons de plus en plus, en complément des études de marché ou études technico-économiques de mener un développement orienté client . Ainsi plutôt que d’avancer sur des développements techniques qui satisfont surtout le besoin de perfection des ingénieurs, consulter ses clients potentiels à chaque étape permet de valider les fonctionnalités du produit ou les services en cours de conception. Ceci s’applique surtout pour les projets TIC et est bien évidemment moins vrai en biotech.

 

La première qualité d'un business plan ? Une histoire courte qui fait du sens !

On ne lit jamais un business plan de A à Z : dans un premier temps seul l’executive summary est analysé afin d’avoir envie ou non de se lancer dans une lecture plus approfondie.
Pour un financeur, soignez surtout les opportunités : perspectives de croissance et de rentabilité.
On trouve encore trop souvent dans les business plans des positionnements imprécis, des propositions de valeur aléatoires. Les chercheurs entrepreneurs ont, eux, parfois tendance à rédiger des business plan trop techniques et des démonstrations mathématiques de l’opportunité offerte. Attention également à ne pas surestimer les prévisions financières.
 

Dernier conseil: consultez les incubateurs

A tous les entrepreneurs en herbe, n’hésitez pas à consulter les incubateurs pour vous accompagner et vous proposer un retour d’expérience sur votre business plan. Ces structures permettent de rompre l’isolement : les entrepreneurs peuvent avoir des baisses de moral, ne pas être seul aux caps difficiles aide à prendre les bonnes décisions. Être en réseau avec les partenaires de l’incubateur est un avantage non négligeable ! Et n'oubliez pas, un business plan sert surtout à convaincre un partenaire de vous suivre dans votre aventure entrepreneuriale !
Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire