> Nos fiches techniques > Business Plan > Le business plan de votre centre equestre

Le business plan de votre centre equestre

Quelle structure juridique à choisir pour votre centre équestre ? Comment effectuer une étude de marché exhaustive ? Comment rédiger un business plan en bonne et due forme ? Comment réaliser un prévisionnel financier pertinent ? Comment convaincre les apporteurs de fonds ?

Pourquoi lancer son centre équestre

Etes-vous passionnés par l’équitation ? Disposez-vous de l’expérience et des compétences pédagogiques nécessaires pour transmettre vos enseignements aux apprenants, aussi bien à des amateurs qu’à des professionnels ? Etes-vous capable de faire submerger les non-initiés de la cavalerie dans le monde équestre ? Voulez-vous faire de l’amateurisme d’équitation votre profession ? Si vous répondez par oui, c’est que vous avez la vocation d’être un bon moniteur d’équitation. C’est le temps donc de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale en procédant à l’ouverture d’un centre équestre. Après avoir validé l’idée du centre équestre, vous devez choisir l’étendue de vos interventions auprès des clients potentiels, à savoir si vous allez opter pour l’entrainement des chevaux en compétition, si vous allez les prendre en pension ou demi-pension ou encore si vous allez assurer des balades en califourchon pour les amateurs. Vous pouvez opter pour l’une de ces options ou pour leur combinaison, et ce, en fonction de vos moyens, de la surface du centre équestre mais également de vos ambitions.

Dès que vous rassembler ces informations préliminaires nécessaires au passage à l’action, vous vous trouvez dans l’étape suivante, celle du trot au galop. Ainsi, à l’instar de toute création de projet, vous devez remplir certaines formalités d’ordre financières, juridiques et commerciales avant de démarrer votre activité. C’est ainsi que le business plan intervient pour structurer ces formalités et mettre dans le mille vos objectifs opérationnels et stratégiques, sans pour autant s’égarer dans le labyrinthe des informations males ordonnées et confuses. Si bien rédigé et chiffré, celui-ci vous sert de base pour lever les fonds nécessaires au démarrage, au lancement, à la croissance et à la maturité de votre centre équestre. Ainsi, pour parvenir à cette finalité, nous vous suggérons 5 points clés essentiels pour élaborer votre business plan avec la forme et le fond dus.

 

1- CHOISIR LA STRUCTURE JURIDIQUE DU CENTRE EQUESTRE

Vous devez commencer par choisir la structure juridique de votre centre équestre. Cette étape vous permet de cerner votre entreprise légalement et administrativement. Chaque statut dispose de ses propres critères en termes du capital minimum à déposer, le nombre d’associés permis et les prérequis de création de l’entreprise (dossier administratif et juridique). Ainsi, choisir le bon statut juridique revient à adapter vos ambitions financière (capital, répartition des bénéfices …), sociales (ex. régime de sécurité social) et juridiques (ex. régime fiscal) avec les lois en vigueur.
Dans ce sens, vous pouvez optez pour le statut de :

A. L’ENTREPRISE UNIPERSONNELLE A RESPONSABILITE LIMITEE (EURL) :

En choisissant ce statut, l’entrepreneur peut rapidement déployer son activité en attendant pour que de nouveaux associés soient accueillis. Celui-ci ne supporte les dettes qu’à concurrence de ses apports en capital. Par ailleurs, il peut facilement recourir au crédit car les apporteurs de fonds ont plus de confiance à l’entrepreneur qui opte pour une forme de société ;

B. SOCIETE CIVILE D’EXPLOITATION AGRICOLE (SCEA) :

Ce statut peut être créé à l’initiative de deux personne au minimum (personne physique ou personne morale, exploitant ou non-exploitant). Toutefois, les associés devront décider de la répartition du capital ultérieurement. Ceux-ci ne sont responsables des dettes qu’à hauteur de leur apport en capital.

C. Groupement agricole d’exploitation en commun (GAEC) :

Ce statut permet d’obtenir des prêts à moyen terme spécifiques (jusqu’à 110 000 euros étalés sur 3 ans). Il est également créé à l’initiative de deux associés, qui sont assimilés à des exploitants agricoles familiaux. Ces derniers ne supportent les dettes qu’à hauteur de leur participation au capital ;

D. Exploitant Agricole à Responsabilité Limitée (EARL) :

Ce statut facilite la transmission des exploitations agricoles entre héritiers. Celui-ci permet également de profiter du régime spécial lors des prêts accordés aux jeunes exploitants. La responsabilité des associés est également limitée à la hauteur des apports en capital.

 

2- EFFECTUER UNE ETUDE DE MARCHE EXHAUSTIVE

A. Un marché attractif

Selon une étude réalisée en 2018 par l’Observatoire économique et social du cheval, l’équitation constitue le quatrième sport pratiqué en France (derrière le football, le tennis et le basketball). Les activités cavalières se pratiquent dans plus de 9 000 centres équestres avec plus que 17 000 personnes employées. Ces chiffres nous montrent l’engouement des français envers l’équitation, ce qui laisse dire que marché cavalier dispose d’une clientèle assez large et d’une concurrence acharnée.

Ainsi, pour aborder le marché équestre, l’entrepreneur est tenu de s’inspirer de ces nombreux concurrents et de se faire une place parmi eux. Pour y parvenir, il doit effectuer une étude de marché approfondie. Il s’agit d’une étape cruciale de tout entrepreneur désirant booster son projet, attirer une clientèle et se distinguer par rapport aux concurrents.

B. Comment faire son étude de marché

L’étude de marché repose sur une analyse du marché en procédant au rassemblement des informations en provenance des foires et salons professionnels du cheval organisés régulièrement. A ceux-ci s’ajoutent la chasse d’informations relatives aux tendances du marché actuel, la conjoncture sectorielle de l’activité équestre et les différentes parties prenantes de ladite activité (associations équestres, partenaires officielles…). Ensuite, l’entrepreneur doit procéder à recueillir des informations sur ses clients potentiels, tels que :

  • Les caractéristiques démographiques (sexe, âge, région de provenance…) ;
  • Les caractéristiques socioéconomiques (situation financière, niveau d’éducation) ;
  • Et les caractéristiques culturelles (car on sait que plus que les individus sont attachés à leurs traditions et à leurs origines, plus qu’ils ont tendances à fréquenter les centres équestres).

Ces informations rassemblées vous permettent de :

  • Mieux cibler vos clients, en optant pour une politique de prix et de communication adéquate ;
  • Mieux contextualiser votre emplacement, en adaptant votre politique d’offre en fonction du territoire où vous êtes localisés ;
  • Mieux connaitre vos avantages compétitifs par rapport à vos concurrents, tout en s’efforçant de pérenniser cet avantage pour conférer à votre centre équestre une position dominante ;
  • Et enfin mieux déterminer votre politique produit (endroit d’accueil des cavaliers, locaux de logement des équidés, manège, carrière, piste de galop, parcours de cross …)

 

3- UNE REDACTION DU BUSINESS PLAN EN BONNE ET DUE FORME

La partie rédactionnelle du business plan doit être organisée et ciblée.
A travers le business, l’entrepreneur doit procéder à la présentation du projet, de ses activités et de ses objectifs opérationnels et stratégiques.

  • L’exécutive summary est le premier texte à apparaitre dans le business plan. Il doit être appâtant pour les lecteurs, de la façon à ce que vous évoquez votre passion pour le sport équestre, quelques chiffres qui soutiennent votre position ainsi que vos réalisations actuelles et vos besoins de financement ultérieurs ;
  • Une présentation détaillé du projet (s’agit-il de centre d’entrainement de chevaux et/ou de préparation aux compétitions, avec chevaux en pension ou demi-pension…), du climat concurrentiel (les différents centres équestres de la région, les prix qu’ils facturent, la qualité de leur prestation…) et de la conjoncture économique liés au secteur et ses perspectives d’évolution ;
  • Une étude de marché telle qu’on a expliqué ci-dessus ;
  • Une description des porteurs de projet (leurs qualifications et compétences) qui devront faire preuve d’aptitude à gérer le centre équestre et générer de la valeur ;
  • La structure juridique (telle qu’évoquée ci-dessus) et financière du projet équestre (capital social, emprunts à long et moyen terme, investissements, stock, créance et dette à court terme)
  • Et enfin, l’état d’avancement du projet (les différentes réalisations jusqu’à lors) et le calendrier de planification des tâche (jalons des différentes dates de réalisation à prévoir).

 

5- FAIRE PREUVE DE RENTABILITE POUR APPATER LES APPORTEURS DE FONDS

Un business plan percutant est celui qui lève des fonds. La partie rédactionnelle et la partie chiffrée devront être homogènes et convaincantes. Vos objectifs à moyen et long terme devront paraitre atteignables à travers des prévisions qui sont vérifiables dans la réalité. Les informations y déployées devront aboutir à des investisseurs, banquiers et autres organismes financiers qui seront prêts à vous accompagner durant toute votre aventure entrepreneuriale, en vous apportant le soutien financier et l’accompagnement nécessaires à la propulsion de votre centre équestre.

En définitive, le centre équestre a pu maintenir une clientèle fidèle en France de par son aspect sportif, fun et culturel. Se lancer dans de telle aventure implique une connaissance approfondie de ce domaine qui n’a cessé de prouver son succès tout au long de l’histoire. Pour y parvenir vous aussi, un business plan bien rédigé et structuré va servir de base pour cerner l’activité de votre projet équestre mais également pour lever des fonds plus facilement

Cette fiche vous a plu ?

 

Partagez-la !

 

REJOIGNEZ LES 20 000 MEMBRES DU CLUB MY BUSINESS PLAN

Vous voulez en savoir plus ?

De nombreux avantages pour les entrepreneurs et chefs d’entreprise

Télécharger des modèles gratuits

Obtenir des réductions pour entrepreneurs

Bénéficier de formations et de contenus gratuits

Nos fiches pratiques qui pourraient vous servir

Business Plan
25 erreurs de forme à éviter dans un business plan

Pourquoi éviter les erreurs de forme dans le business plan ? Quels sont ces erreurs ? Quels impacts auront sur votre interlocuteur ? Comment les investisseurs considèrent-ils un document contenant ces erreurs ? 

Découvrir
Business Plan comptable
20 ratios financiers à connaitre pour son business plan

En plus d'être des outils de pilotage efficaces, les ratios financiers sont également des moyens de communication avec votre investisseur. En présentant les bons ratios, vous pouvez rassurer et convaincre le lecteur de l'intérêt de votre projet.

Découvrir
Business Plan
Le business plan de votre centre equestre

Quelle structure juridique à choisir pour votre centre équestre ? Comment effectuer une étude de marché exhaustive ? Comment rédiger un business plan en bonne et due forme ? Comment réaliser un prévisionnel financier pertinent ? Comment convaincre les apporteurs de fonds ? 

Découvrir
Business Plan Prévisionnel financier
5 conseils pour réussir la partie financière du business plan

Voici 5 conseils pour bien réussir la partie financière de votre business plan et convaincre des investisseurs.

Découvrir

Le cabinet My Business Plan a accompagné plus de 1000 entrepreneurs.

 

Pourquoi pas vous ?

  • MICHAEL BITTON

    Fondateur d’Adsrank

    Merci à Gaëtan pour son savoir-faire et professionnalisme. Il a immédiatement compris notre besoin et a réalisé rapidement un travail de haute qualité. Merci

  • LAURENCE LASCARY

    Fondatrice de DACP, production de films

    Gaëtan m’a aidé à passer d’une vision à des documents de projections compréhensible par mes interlocuteurs financiers. Pas toujours simple de modéliser une activité de production audiovisuelle et cinématographique mais il a su faire preuve d’agilité. Ainsi Gaëtan a été à mes côtés pour présenter et valoriser mon projet de développement à des partenaires potentiels.

     

  • FLORENT GARCIMORE

    Président de la Pianolab

     

    “Je recommande fortement les services d’accompagnement de Gaëtan Baudry et son équipe, à qui j’ai eu le plaisir de confier une mission d’élaboration d’un business plan pour ma société PIANO LAB

    Leur disponibilité, professionnalisme et méticulosité, avec un sens de l’écoute, ont en effet permis de produire un business plan solide et dont la rigueur a été appréciée par nos interlocuteurs financiers.”

     

  • LINDA LABIDI

    Fondatrice de Cooniz

    Le service proposé nous a aidé à structurer nos idées et les présenter de manières ludiques et accessibles. Ses différentes expériences nous ont aidé à optimiser notre approche et maximiser nos chances de succès. Professionnalisme, écoute et réactivité ont été le ciment de notre fructueuse collaboration

     

     

  • FLAVIEN POBELLE

    Fondateur du studio Pobelle Photographe

    L’agence My Business Plan, après plusieurs échanges (pertinents), a su comprendre mon projet et les différents enjeux pour aller au-delà même de ma demande initiale.
    Véritablement proactifs, Gaëtan et son équipe ont croisé mes données avec des statistiques nationales pour confirmer la faisabilité du projet et mettre l’accent sur les axes d’amélioration nécessaires.
    A la livraison de mon prévisionnel, la lecture était simple, cohérente et pertinente que j’ai pu présenter à ma banque.
    Ayant eu un sentiment d’écoute bien supérieur à la relation que j’ai pu avoir avec mon comptable, je recommande vivement l’agence My Business Plan qui savent véritablement être à l’écoute des entrepreneurs.

     

  • LAMINE KONE

    Fondateur de Poro institute

     

    J’ai fait appel à deux reprises au cabinet My Business Plan et les missions ont été réalisées avec beaucoup de professionnalisme, à ma grande satisfaction.
    Monsieur Baudry et son équipe font montre d’une grande écoute et une analyse fine des caractéristiques  des projets qui leur sont soumis.
    J’ai recommandé le cabinet à un ami entrepreneur d’un projet d’envergure et ce dernier m’a aussi fait part de sa satisfaction. 
    Je recommande fortement le cabinet My Business Plan à tous les entrepreneurs avec la garantie d’un travail rigoureux à même d’ “accrocher” pour  les investisseurs.

     

  • DAVID KADOUCH

    Fondateur de Dalux Real Europe

    Travaillant sur mon projet novateur dans le secteur de l’immobilier de luxe, depuis plus de 2 ans, je n’avais jamais élaboré de business plan digne de ce nom pour convaincre les investisseurs institutionnels de me suivre sur ce projet. Afin de clôturer ma levée de fonds, il me manquait un business plan simple, percutant, convaincant et en anglais s’il vous plaît. Je suis tombé par hasard sur le net sur le cabinet My Business Plan et je ne le regrette pas ! Il m’a tout refait en 4 jours chrono pour un livrable hyper professionnel et top ! Je referais appel au cabinet si besoin.

o

Vous avez une question,
un besoin ?

Que ce soit pour votre banque ou pour lever des fonds, notre expert vous aidera à vous poser les bonnes questions, à choisir les bonnes options stratégiques, trouver un business model pertinent et rédigera un business plan convaincant aux yeux des financeurs.

Consultant business plan

Gaëtan Baudry

N’hésitez pas à le contacter pour tous vos besoins

06.09.17.41.06

restez informés sur nos dernières sorties

Inscrivez vous à notre newsletter !

Newsletter

 

 

Contactez un expert en business plan et levée de fonds