top 15 des erreurs à ne pas faire en start up

Publie le 19 Août 2016 19:43

Vous avez monté ou souhaitez créer votre start up? Voici une infographie qui souligne 15 erreurs à éviter quand on monte sa start up.

les erreurs en start up

Erreur numéro 1 : négliger son business plan... ou y passer tout son temps

Ne pas faire de business plan est une erreur car il constitue la boussole de votre projet. Certains projets (notamment au stade d'idée) n'ont pas forcément besoin d'un business plan immédiatement. Mais, à un moment, il sera nécessaire d'en rédiger un (levée de fonds, structurer votre société, passer un cap). 

Cependant, y consacrer tout son temps pendant 6 mois ne rendra pas votre projet plus pérenne ! Ne restez pas enfermé. Allez sur le terrain, lancez votre projet, et apprenez de vos erreurs. C'est comme cela aussi que votre start up pourra évoluer positivement. Le business plan n'est pas une fin en soi ni un gage de réussite. 

Erreur numéro 2: Monter sa start up tout seul... ou avec tous ses proches !

L'union fait la force, cela est bien connu. S'il existe des exemple de personnes ayant monté une start up seule, la règle générale veut qu'à plusieurs, vous avez plus de chances de réussir. Les investisseurs ne s'y trompent pas : Ils préférent, en règle générale, investir dans une équipe que sur une seule personne. A plusieurs, on peut se répartir les tâches en fonction de ses points forts. 

A l'inverse, monter sa start up à 12 risque de provoquer des ralentissements dans la prise de décision. Comment coordonner 12 personnes, 12 avis, 12 possibilités de clash ?

Erreur numéro 3 : Rester sur la même idée

Statistiquement, une start up doit changer trois fois de business model ou de stratégie avant de fonctionner. il ne sert à rien de s'entêter si le marché ne semble pas au rendez-vous !

Erreur numéro 4 : Manquer de focus et d'identité

Un entrepreneur est une personne sachant saisir les opportunités. Certes, mais a vouloir saisir toutes les opportunités, vous pouvez dévier de votre vision initiale ou perdre vos clients. Votre offre doit être visible. C'est pourquoi il faut se focaliser sur un ou deux segments (notamment au démarrage) pour maximiser vos chances d'être visbile sur une cible bien définie.

Erreur numéro 5 : Etre rigide sur votre idée ou ne pas avoir de stratégie alternative.

L'entrepreneur qui n'admet pas les compromis et qui reste sur son idée initiale est un entrepreneur qui réduit ses chances de voir son projet aboutir. Si le fait d'être têtu peut parfois permettre de renverser des montagnes, il faut savoir rester à l'écoute (du marché, de ses clients, de ses collaborateurs et investisseurs). Créer une startup demande du temps, des connaissances et de l'argent. Comme on ne peut pas avoir tout en même temps, il faut parfois accepter de s'associer avec les autres. "S'associer" s'accompagne toujours du verbe négocier.

Erreur numéro 6 :  Sous-estimer les besoins financiers et le calendrier.

L'entrepreneur qui ne sait pas planifier ses besoins financiers court à la catastrophe. Il faut bien évaluer les coûts et investissements initiaux et à venir afin de ne pas se retrouver à court de trésorerie. Attention au BFR !

Erreur numéro 7 : Ne pas demander de l'aide.

Quand on est une startup, il est essentiel de demander de l'aide. L'entrepreneur à succès n'est pas celui qui sait tout faire mais celui qui sait bien s'entourer !

Erreur numéro 8 : Passer trop de temps sur le développement produit et non sur les ventes

Les start up qui réussissent sont celles ayant rapidement sorti une première version, même imparfaite pour se focaliser sur les ventes, la rencontre avec les clients, quitte à améliorer leur produit ensuite. Passer 3 ans pour avoir un produit parfait, c'est l'assurance de voir des concurrents prendre la place entre temps ou pire, de développer un produit parfait... pour soi-même mais par pour ses clients ! 

Erreur numéro 9 : Ne pas reconnaitre la différence entre les ventes et les profits.

Cela peut paraitre basique, mais ce n'est pas parce que votre start up voit son chiffre d'affaires croître à vitesse grand V que vous n'allez pas dans le mur : quels sont vos coûts face à ce chiffre d'affaires? Si vous investissez 10 000 € pour générez 500€ de CA, il y a surement un problème !

Erreur numéro 10 : Etre satisfait d'un bien au lieu de pousser vers l'idéal.

Un entrepreneur qui réussit est celui qui se fixe un idéal à atteindre. Dans l'univers des start up, tout va très vite ! Il est indispensable d'améliorer continuellement son offre et écouter les feedbacks et critiques de ses clients.

Erreur numéro 11 : Chercher à être réassuré plutôt que de chercher la vérité

Il ne servira à rien de chercher de bonnes excuses quand quelques chose ne va pas. Ne cherchez pas à avoir raison auprès de votre équipe ou de vos proches. Cherchez à ce que le marché vous donne raison. 

Erreur numéro 12 : Saisir un marché sans partenaires de distribution

Le principe en or en économie reste le principe de l'offre et de la demande. C'est la demande qui détermine l'offre. L'importance de chercher à s'associer avec un distributeur réside dans le fait qu'il permet d'écouler ses stocks.

Erreur numéro 13: Faire confiance à votre instinct plutôt qu'à des experts

Quand vous vous lancez dans un startup, il est fort probable que vous n'ayez pas toutes les connaissances nécessaires pour réussir. L'avantage de faire confiance à des experts c'est de bénéficier de leurs expériences. Leurs expertises vous permettront de ne pas perdre du temps et ni de l'argent.

Erreur n° 14 : Embaucher par commodité plutôt que par compétence.

Une erreur classique consiste à embaucher une personne de sa famille ou recommandé par un proche. Il faut être aussi sélectif que pour un poste dans une PME. La valeur de chaque employé est bien plus importante dans une start up que dans un grand groupe ! Une erreur de casting peut mettre à mal votre projet. Même si la paie n'est pas élevé, vous devez être exigent sur vos recrutements. 

Erreurs numéro 15: Ne pas maintenir des relations

On a rapidement tendance à se renfermer pour travailler au lancement de sa start up selon le principe du "plus je travaille plus j'ai de chance de réussir". C'est un mauvais calcul ! Maintenez des relations professionelles et personnelles : Elles vous aideront à couper de votre quotidien mais surtout vous permettront parfois d'ouvrir des portes (financeurs, clients, fournisseurs, feedbacks sur votre projet). le réseau a autant d'importance que vos clients et vos financeurs dans la réussite d'une start up! Ne le négligez pas !

PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire