Créativité, engagement et partage pour réussir dans la boulangerie

Publie le 04 Mai 2016 12:34

DuBonPain est une jeune start-up qui offre aux artisans boulangers un mini-site web permettant d'améliorer leur visibilité sur internet et mobiles.

Nous avons interviewé leurs fondateurs qui reviennent sur leur concept et vous donnent des clés pour recruter et fidéliser sa clientèle !

Les conseils de DuBonPain pour les boulangers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La naissance de DuBonPain

Nous sommes d’abord des consommateurs gourmands et frustrés.
Maxime a constaté à ses dépends que la boulangerie n’était pas présente sur internet, malgré la place qu’elle occupe dans notre culture et notre quotidien. Il a subi cette fracture en 2012 alors qu’il était en vacances dans un village du Tarn. Impossible de trouver l’emplacement d’une boulangerie, et encore moins ses spécialités, autour de lui alors qu’il était connecté à internet.
Hugo, originaire du Perche, une région très rurale, s’est retrouvé à Paris pour suivre une classe préparatoire aux écoles d’ingénieurs, où il a fait la connaissance de Maxime. Et malgré sa réputation, la répartition des boulangeries dans la capitale est très inégale. Il y voyait surtout des chaînes de sandwicherie et de terminaux de cuisson.

Mario, lui, est un citadin passionné d'informatique qui a toujours aimé les bonnes choses. Mais comme beaucoup de consommateurs, il s'est souvent trouvé perdu pour distinguer les enseignes et trouver celle qui proposerait du bon fait-maison.

En en discutant tous les trois, l'idée de DuBonPain est rapidement apparue comme une évidence et nous avons pris un engagement commun : créer une vraie plateforme communautaire où chaque artisan pourrait affirmer et montrer ce qui le rend différent, et rendre ainsi service à tous les consommateurs et à leur artisanat.


Quel intérêt pour une boulangerie ?

Toutes les boulangeries ont leur fiche géolocalisée. Les consommateurs peuvent les rechercher à n’importe quel endroit de France et commenter leurs découvertes et boulangeries favorites.
Les artisans peuvent prendre le contrôle de cette fiche en 3 minutes, très simplement et surtout gratuitement. Ils ont juste à renseigner les informations pratiques (coordonnées, horaires, site web et page des réseaux sociaux), leurs particularités (spécialités, prix remportés, parcours, engagements et origine de leur vocation). Ils peuvent aussi ajouter des photos et bientôt répondre aux commentaires.

Ils ont donc tout à gagner en s’inscrivant sur DuBonPain pour valoriser leur enseigne et démontrer pourquoi les consommateurs doivent y faire un détour.

 

500 boulangers inscrits sur la plateforme

Aujourd’hui, quasiment 500 boulangers issus de toutes les régions se sont inscrits spontanément. Ils y reviennent de temps en temps pour actualiser les contenus.
Nous sommes très appréciés des moulins, notamment les Moulins Bourgeois, de la confédération et connectés aux artisans sur les réseaux sociaux. Nous sommes aussi partenaires de RadioPétrin. Ce sont nos principaux moyens pour nous faire connaître.

 

Un modèle en évolution permanente

L’inscription et la gestion de chaque page seront toujours gratuites. Autour, nous voulons développer de vraies nouvelles opportunités pour les boulangers. Ces services seraient des options payantes : annonces pour promouvoir des nouveaux produits ou tout autre évènement, commandes en ligne intégrées à la caisse, forum et annonces professionnels (matériel, recrutement, recettes)...
Nous avons beaucoup d’idées mais nous manquons encore un peu d’utilisateurs pour mettre de la publicité.
Nous pourrons aussi nous promouvoir auprès du grand public et refondre notre application iPhone.

 

3 conseils pour booster ses ventes

  1. La boulangerie a toujours fonctionné sans communication. Aujourd’hui c’est devenu indispensable, mais notre premier conseil, c’est de cultiver son savoir-faire et sa différence par ses produits. Les consommateurs sont prêts à payer pour des produits d’exception. Mais exception ne veut pas dire luxe, cela implique de la créativité et un vrai engagement de chaque artisan pour son métier. Ceux qui recopient des recettes toute l’année seront bientôt mangés par les industriels, qui ont beaucoup progressé en qualité, en restant attractifs au niveau des prix.
 
  1. Ensuite, il faut être conscient des opportunités uniques qu'offrent les nouvelles technologies et s'y initier progressivement. Des moyens gratuits de communication comme les mails, DuBonPain ou Facebook sont très efficaces et faciles d'accès.
    Dans un second temps, on peut s'ouvrir aux nouveaux moyens de gestion : pour la comptabilité, les nouvelles recettes, les coûts de revient... FoodMeUp en est un bon exemple.
    S'ouvrir à ces technologies est d'ailleurs la meilleure voie pour éviter les arnaques. Beaucoup de personnes s’intéressent à ce milieu très populaire et veulent tirer parti de la fracture numérique que subissent les artisans, sans rien connaître de la réalité du métier. Il est inutile de payer des milliers d'euros pour un service court terme. Internet doit montrer le dynamisme et peu de services proposent cette valeur.
 
  1. Enfin, il nous parait essentiel que chaque artisan cultive une valeur essentielle dans ce métier : le partage. Montrer l’envers du décor, échanger avec les clients… La boulangerie doit être un lieu de rencontre et de plaisir avant d’être un magasin. Et cela est aussi valable sur internet. C’est un formidable outil pour se rapprocher de ses clients et en amener de nouveaux. C’est ce que nous voulons développer avec DuBonPain.
 

Le mot de la fin

La boulangerie artisanale est un milieu de passionnés, de générosité et de partage. Nous sommes heureux de le connaître et espérons que nous pourrons lui rendre le plaisir qu’il nous offre au quotidien.
 

Retrouvez toutes nos fiches pratiques et interviews d'experts dans notre dossier dédié : Ouvrir une boulangerie .

 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire