Le plan de trésorerie est le seul tableau financier vraiment utile.

Publie le 28 Septembre 2015 15:08

Le plan de trésorerie : quelle est son intérêt pour l’entrepreneur ? Comment peut-il l’utiliser ? Comment doit-il le construire ?
L’avis d’un entrepreneur sur ce sujet peut vous apporter une nouvelle vision du sujet. C’est un avis pratique que donne Benjamin DUPAYS, créateur de CENTIMEO à 25 ans.

Logo start up Centimeo

 

 

 

Le projet de Benjamin Dupays

Etant numismate, je suis sensible au problème des pièces inutilisées et j’ai fondé CENTIMEO. CENTIMEO exploite des distributeurs automatiques de produits de grande consommation à l’unité. Les pièces rouges peuvent ainsi être utilisées et réinjectées dans l'économie.

Un travail quotidien : remplir et mettre à jour le plan de trésorerie.

Pour ma part, financièrement parlant, l'unique outil que j'utilise est le plan de trésorerie. L’objet de mon plan de trésorerie est tout simple : il recense toutes les dépenses de l’entreprise jour après jour, et toutes les recettes de l’entreprise jour après jour.

J’y rentre manuellement toutes les transactions effectuées. Et je fais des prévisions de dépenses quotidiennes sur les 60 mois à venir, jour par jour, avec le solde du compte bancaire, jour par jour. C’est un outil mis à jour quotidiennement

Garantir la survie de l’entreprise : la fonction principale du plan de trésorerie.

Je l’ai fait la première fois où CENTIMEO a rencontré un stress de trésorerie. Et il est construit pour lutter contre les stress de trésorerie. La seule utilité du plan de trésorerie est de garantir la survie de l’entreprise à une échéance permettant de lever des fonds et donc de survivre. Ce n’est qu’un outil de survie en cas « crash-test » afin de s’assurer qui si tout va mal, on reste vivant. C’est son unique utilité et c’est d’ailleurs l’unique travail de l’entrepreneur sur le plan financier de s’assurer de la survie de son entreprise en cas de conditions très négatives. Je l’utilise dès qu’une question concerne l’argent.

Le seul ratio qui m’intéresse est le solde du compte bancaire à 18 mois. Le reste, c’est de la littérature.

Lors d’une levée de fonds, rassurer les investisseurs et les séduire, tel est l’objectif du plan de trésorerie.

  • La crédibilité

Devant les investisseurs, mon plan de trésorerie nous a permis de lire en 5 minutes quel était le besoin en fonds de CENTIMEO. C’est donc en ce sens qu’il a été utilisé, pour structurer la levée de fonds. Cela permet de rassurer les investisseurs, parce qu’ils savent que derrière toutes les lignes du plan affiché, il y a une réalité : les frais de poste, le tarif de la connexion internet, tout est précisément évalué. Cela permet d’être hyper crédible face à un investisseur en toute circonstance, et c’est la clef.

  • Les financeurs

 On n’utilise la CAF (capacité d'autofinancement. voir définition ici) que pour faire plaisir aux financeurs qui étaient de bons élèves lorsqu’ils étaient en cours de finance d’entreprise. De notre côté, la seule chose qui compte c’est le solde du compte bancaire.

  • La polyvalence

Dans un Business Plan, mon plan de trésorerie permet de construire un compte de résultat, un bilan et un plan de financement : c’est un outil polyvalent permettant de construire des projections à partir de dépenses prévisionnelles ultra-réalistes. C’est le meilleur et le seul outil nécessaire pour construire la partie financière d'un business plan. Le reste est superflu.

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire