REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitterflux rss sur le business planLinkedin my business plan

Ma CAF est négative est-ce dramatique ?

Publie le 13 Décembre 2017 15:57

 CAF  négative est-ce la crise ?

Votre CAF voit rouge ? Votre entreprise n’a pas les moyens de s’autofinancer ? Cette situation en a inquiété plus d’un mais pourtant cela n’est pas dramatique ! On décrypte pour vous cette angoisse.
D’abord, qu’est-ce que la CAF ?

caf

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La CAF veut dire capacité d’autofinancement. Autrement dit, c’est votre EBE ajouté à vos résultats financiers et vos résultats exceptionnels. Cette somme d’argent est alors une marge de manœuvre pour votre entreprise car elle n’est due à personne et vous pouvez l’utiliser pour investir librement. C’est pour cette raison qu’une CAF dans le vert est appréciée des investisseurs et connotée positivement par l’opinion.

Avec une CAF négative vous courez plusieurs risques dont certains sont graves. Le premier de ces risques est le défaut de votre entreprise. Une CAF négative sur le long terme fait passer votre entreprise pour financièrement peu saine et donc vous fera entrer dans une spirale négative vis-à-vis de vos prêteurs. Car, en effet, un certain nombre d’indicateurs utilisés par les financiers se servent de la CAF, notamment l’indicateur de « supportabilité » de la dette qui veut que votre endettement soit au maximum inférieur à trois fois votre CAF. Une fois cette spirale négative enclenchée, l’emprunt, nécessaire si votre CAF est négative, vous coûte plus cher. Le second risque majeur est l’absence de marge d’investissement pour votre entreprise. La CAF, parce qu’elle représente une somme d’argent qui appartient à l’entreprise, donne aux dirigeants une autonomie d’investissements et donc une autonomie stratégique. Se priver de CAF positive c’est donc se priver d’opportunités de développement, ce qui peut être le plus grave en soi.

Pourtant des entreprises à qui on prête largement et à bas coût ont une CAF négative. La CAF négative n’est donc pas si dramatique que cela. Le type d’entreprise qui est généralement concerné sont des entreprises nouvellement créées qui n’ont pas encore atteint leur rythme de croisière. Prenons l’exemple d’une jeune pousse dans une milieu fortement capitalistique comme l’industrie pharmaceutique. Il est difficile d’imaginer une startup quelques années d’existence, encore dans un processus de recherche et développement, réussi à avoir une CAF positive. Mais pourtant, peu de banques rechignent à prêter car ce qui est valorisée par elles n’est pas la capacité de remboursement actuelle mais bien la capacité de remboursement future. Un autre exemple d’une CAF négative et pourtant pas dramatique est lorsque la CAF est négative de manière ponctuelle. Par exemple une entreprise qui vend des matières premières ou des biens saisonniers : la CAF est négative due à un cours boursier un peu déprimé ou une saison qui n’a pas rempli ses promesses. Pour autant, cette situation, car elle n’est pas structurelle, n’est pas dramatique.

Finalement, le principe d’une CAF négative qui serait dramatique s’applique dans le cas de grosses structures, des structures très endettées ou plus généralement des entreprises ayant atteint leur rythme de croisière. Il serait par exemple dramatique qu’une entreprise du CAC 40 ait une CAF négative. En revanche une entreprise jeune qui est encore dans sa première phase de développement peut être saine et avoir une CAF négative !

PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire