4 conseils pour réussir le business plan de sa chambre d'hôtes

En Auvergne, l'investissement moyen pour ouvrir une chambre d'hôtes est de 145 000€ TTC, soit environ 41 000€ par chambre. Pour obtenir de tels fonds, il est nécessaire de rédiger un business plan que vous présenterez à votre banquier.

Voici 4 points clés dont vous devrez prêter une attention toute particulière quand vous rédigerez votre business plan.

Business plan pour chambre d'hôtes

 

 

 

1/ Connaître parfaitement son marché et sa concurrence

L'étude de marché est l'une des premières étapes à réaliser avant d'ouvrir une chambre d'hôtes.

Vous devrez la réaliser en deux phases et bien distinguer ces deux étapes dans votre business plan :

  1. Les informations récoltées dans des bases de données : vous trouverez de nombreux chiffres sur internet sur le marché de la chambre d'hôtes en France, notamment sur l'INSEE. Présentez ces informations dans votre business plan pour donner à votre banquier un premier aperçu du secteur.
  2. Les données collectées sur le terrain. Vous devrez rédiger puis administrer un questionnaire à des clients potentiels de votre chambre d'hôtes. Ce questionnaire vous donnera des informations bien plus précises que celles trouvées sur internet. Mettez-les en avant dans votre business plan et servez-vous en pour tirer des conclusions sur votre activité

Pourquoi l'étude de marché est-elle si importante ?

Parce que c'est elle qui va déterminer votre positionnement et votre stratégie de communication. C'est grâce à votre étude de marché que vous saurez comment fixer vos prix, comment recruter vos clients et quelle sera votre réelle valeur ajoutée.

Vous pouvez retrouver ici notre fiche pratique complète sur l'étude de marché pour sa chambre d'hôtes.

 

2/ Montrer que son projet est déjà bien avancé

Avec le business plan, vous devez faire comprendre à votre interlocuteur que votre projet d'ouverture de chambre d'hôtes n'est pas qu'une lubie passagère. C'est un réel projet professionnel pour lequel vous vous investissez pleinement.

Vous pouvez ainsi intégrer toute une partie "Réalisations à date" qui reprendra tout ce que vous avez entrepris jusqu'à présent. Quelques exemples de réalisations que vous pouvez mettre en avant :

  • Le lancement d'un site internet
  • La demande d'affiliation à un label
  • La rédaction et l'administration de questionnaires d'étude de marché
  • La création de la société et l'immatriculation au CFE
  • Les travaux entrepris et les meubles acheté / rénovés
  • Les partenariats montés (avec des fournisseurs, des restaurants, des boutiques,...)
Pensez également à indiquer le temps investi par chacun des fondateurs ainsi que l'argent total déjà mis pour votre chambre d'hôtes.
 
L'ensemble de ces informations vont rassurer votre banquier : montrez que vous "mouillez votre chemise" pour ce projet.

 

3/ Indiquer sa stratégie de communication

Comment recruterez-vous vos clients ? Quel sera votre coût d'acquisition de clients ?

Ce sont les deux questions que vous devez aborder dans la partie communication de votre business plan.

Pour chaque stratégie de communication (site internet, réseaux sociaux, affiliation à un label, distribution de flyers,...) vous devez expliquer clairement le budget consacré et détailler le nombre de clients que cela vous rapportera.


Exemple :

Vous décidez de reposer une partie de votre stratégie sur votre site internet et de recruter vos clients via ce site. Pour cela, calculez le nombre de visiteurs mensuels qu'aura votre site à la fois par référencement naturel et par Adwords (dans le cas où vous décidez de payer pour être mieux référencé sur Google) et les coûts permettant d'avoir un tel nombre de visiteurs.

Puis essayez d'obtenir une approximation du taux de conversion du secteur : sur 100 visiteurs d'un site internet de chambre d'hôtes, combien vont réellement réserver un séjour ? Pour obtenir ce chiffre, le meilleur moyen est de vous renseigner auprès d'autres chambres d'hôtes.

Cette démarche vous donnera alors votre coût d'acquistion client : combien devez-vous dépenser en communication pour recruter un client ? Ou pour une nuitée ? C'est une donnée importante à renseigner dans votre business plan


 

4/ Calculer son seuil de rentabilité

Ce qui intéresse le banquier qui lira votre business plan est de savoir si votre activité sera rentable et ainsi si vous serez en mesure de rembourser le prêt que vous lui demandez.

Pour cela, il va vérifier la manière dont vous justifiez les hypothèses qui vous ont permis de calculer votre chiffre d'affaires.

Faites attention également à ne rien oublier dans le calcul de vos charges (coûts d'affiliation à un label, eau, électricité, ménage, literie, vaisselle, produits d'entretien, déplacements, impression de flyers, gestion du site internet, honoraires comptables, petits-déjeuner,...).

Un des indicateurs clés de votre rentabilité, que votre banquier va regarder avec attention, est le seuil de rentabilité. C'est le montant de chiffre d'affaires à partir duquel votre activité devient rentable et vous commencez à générer des profits, voici son calcul :

Seuil de rentabilité = Coûts Fixes / [(CA prévisionnel - Charges variables)/CA prévisionnel]

Mettez-le en avant dans votre business plan et indiquez combien de nuitées par an sont nécessaires pour atteindre ce seuil rentabilité.

 


modèle business planNous avons créé un modèle de business plan spécialement adapté aux chambres d'hôtes.

Vous n'avez qu'à compléter les différentes parties en suivant les conseils et recommandations et vous obtenez votre business plan avec une présentation professionnelle pour votre banquier ou vos investisseurs.

Vous pouvez le retrouver ici !  


 

Conclusion

La rédaction d'un business plan demande du temps et de la rigueur. Pour vous assurer de ne pas faire fausse route, faites relire votre dossier à un maximum de personnes de votre entourage ainsi qu'à des personnes du secteur et soyez à l'écoute de leurs critiques et conseils.

Si vous voulez en savoir davantage sur l'ouverture d'une chambre d'hôtes, vous pouvez consulter notre dossier dédié : Ouvrir une chambre d'hôtes.

PARTAGER CETTE FICHE PRATIQUE

Ajouter un commentaire