REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitterflux rss sur le business planLinkedin my business plan

BFR et fonds de roulement: Quelles différences ?

Le BFR (Besoin en fonds de roulement) et le fonds de roulement sont deux notions clés pour un entrepreneur. Que signifie le mot roulement ? Quel est leur lien ? Voici une fiche pratique pour récapituler de façon synthétique et simple ces deux concepts liés mais bien distincts.

 

Calcul BFR

 

Définitions

Le Besoin en Fonds de Roulement est le besoin de trésorerie à un instant T. À un instant T car il change constamment à partir du moment où la trésorerie varie. En effet, il y a toujours des décalages entre les encaissements et décaissements de l'activité, et l'entreprise doit connaître l'état de sa trésorerie en attendant ces opérations futures. C'est l'intérêt du calcul du BFR.

Exemple:

Vous êtes un magasin de vêtement. Vous allez devoir payer votre fournisseur suffisamment tôt, pour une somme de 10 000 € TTC, afin de vous constituer un stock. Par la suite, vous vendez vos vêtements pour la somme de 15 000 € mais accordez des délais de paiement. Vous avez donc 15 000 € de créances clients. Votre trésorerie en prend un coup. Vous avez payé 10 000 € vos fournisseurs sans n'avoir jamais encaissé vos ventes de 15 000 €. À ce moment précis, vous avez un besoin en fonds de roulement de 15 000 €

Le fonds de roulement, quand à lui, est calculé pour déterminer si les capitaux à long terme, qui comprend les capitaux propres et les emprunts à long terme, sont suffisants pour financer l'actif immobilisé. Son résultat déterminera la partie des capitaux à long terme en excédent.

Ainsi, pour le BFR, on touche au cycle d'exploitation, à l'activité directement avec une question de trésorerie. Pour le fonds de roulement, on travaille sur les immobilisations (machines, bâtiments) qui permettent de produire et d'avoir une activité.

 

Comment les calcule-t-on ?

Le calcul du BFR est la somme des actifs circulants (hors trésorerie) soustraite par la somme des passifs circulants, exceptés les dettes financières. En effet, le stock et les créances clients représentent une trésorerie pas encore parvenue sur les comptes, tandis que les dettes sont une trésorerie dont l'entreprise bénéficie à un instant T, mais qu'elle n'aura plus en sa possession quand elle les aura payées. Les dettes financières, comme celles auprès des banques, sont des dettes à long terme et ne sont donc pas pris en compte dans le calcul du besoin en fonds de roulement à court terme.

Ainsi, BFR = STOCKS + CREANCES CLIENTS TTC - DETTES FOURNISSEURS/SOCIALES/FISCALES TTC

 

Pour le fonds de roulement, ça sera tout simplement les capitaux propres à long terme moins les actifs immobilisés bruts.

FR = CAPITAUX À LONG TERME - ACTIFS IMMOBILISÉS BRUTS

 

Prise du décalage de la trésorerie par le BFR

 

Que peut-on conclure sur leurs résultats ?

Si le fonds de roulement est positif, les capitaux et emprunts à long terme permettent de financer les actifs immobilisés.

Si le fonds de roulement est négatif, il faudra l'apport de capitaux ou des dettes à court terme

Généralement, il ne varie pas beaucoup. Sa variation est dûe principalement à l'augmentation du résultat non distribué aux actionnaires.

Si le BFR est positif, il y a un besoin en fonds de roulement. La trésorerie détenue grâce aux dettes ne permet pas de financer les actifs circulants à court terme. Il faudra alors piocher dans son fonds de roulement pour financer l'activité. Si ce dernier est insuffisant, il faudra des ressources supplémentaires tel qu'un emprunt pour améliorer ce besoin.

Si le BFR est négatif (ce qui est le cas notamment dans la grande distribution. Un super marché encaisse ses clients et paie le plus tard possible ses fournisseurs par exemple), vous bénéficiez à l'instant T de suffisamment de trésorerie pour financer votre actif circulant.

Plus concrétement, le résultat du BFR est la somme dont la société a besoin pour payer ses fournisseurs, employés ou des impôts avant de recevoir le paiement de ses clients. 

Pour plus de détails, consultez cette fiche pratique sur le BFR

 

Comment sont-ils liés ?

Si le fonds de roulement est positif, ce qui doit être normalement le cas, et si le BFR est inférieur à son montant, le fonds de roulement est alors un recours au BFR. Il le finance. L'excédent représentera la trésorerie que la société possède.

Ainsi: FR = BFR + Trésorerie

Si le fonds de roulement est positif MAIS est inférieur au BFR, l'entreprise devra trouver des solutions de financement.

Bien évidemment, si le BFR est négatif, il n'y a pas de recours à avoir. Et si le FR est négatif, il faut impérativement trouver des solutions de financement avec un apport en capital par exemple.

 

Quel est leur utilité ?

Ces deux notions comptables sont des indicateurs pour analyser la trésorerie de l'entreprise. Le fonds de roulement permet d'observer s'il couvre le Besoin en Fonds de Roulement. Pour toujours avoir une marge de sécurité et une trésorerie positive, il y a plusieurs solutions:

Augmentation du fonds de roulement par:

  • L'augmentation des capitaux à long terme: Augmentation du capital social, nouvel emprunt à long terme, ou une plus grosse affectation du résultat dans les réserves.
  • La réduction des immobilisations en se séparant de certains actifs non indispensables.

Baisse du BFR par:

  • L'augmentation du passif circulant: Emprunt à court terme, apport compte courant d'associés, allongement des délais de paiement auprès des fournisseurs
  • La baisse de l'actif circulant: Baisse du stock, baisse du délai de paiement des clients.

Il y a donc une grande part de négociation avec les fournisseurs et les clients qui influe sur le BFR et la trésorerie. Le BFR indique un rapport de force de votre entreprise. Une croissance rapide peut provoquer un problème de trésorerie, notamment lors du lancement de votre entreprise. En effet, vous souhaitez accorder des délais de paiement longs à vos clients pour gagner des parts sur le marché, mais n'arrivez pas à négociez des délais de paiement courts avec vos fournisseurs de par votre rapport de force encore faible avec eux. Vous n'aurez que très peu de dettes et des créances importantes. Il y a un plus gros besoin en fonds de roulement dans ce cas.

Exemple:

Lancement de l'entreprise: 01/03/2016

Achats au fournisseur principal chaque mois sur les 6 premiers mois: 20 000 €

Délai de paiement du fournisseur principal au 01/03/2016: 1 mois

Marge brute définie: Marge brute: 60 %

Ventes chaque mois sur les 6 premiers mois: 50 000 €

Délai de paiement accordé aux clients au 01/03/2016: 3 mois

Au 01/09/2016:

Dettes fournisseurs: 1 mois * 20 000 € = 20 000 €

Créances clients: 3 mois * 50 000 € =150 000 €

BFR = 150 000 € (Créances clients) - 20 000 € (dettes fournisseurs) = 130 000 €.

Imaginons une forte croissance sur les 6 mois suivants avec des délais de paiement et marge brute identiques:

Achat fournisseur chaque mois: 40 000 €

Ventes chaque mois: 100 000 €

BFR = (3 mois * 100 000 €) - (1 mois * 40 000 €) = 240 000 €

Le BFR a fortement augmenté. Il y a un plus gros besoin. L'entreprise pourrait faire faillite, malgré la croissance, si elle ne résoud pas ce problème de trésorerie.

C'est pourquoi des entreprises comme les opérarateurs mobiles encaissent les paiements en avance pour le mois de consommation à venir. C'est ce qui explique la demande d'acompte pour certaines sociétés. Les grandes distributions, elles, ont des BFR négatifs car les clients paient immédiatement et les délais de paiement avec les fournisseurs sont de plusieurs mois.

A noter, à la création de votre entreprise, vous devrez intégrer dans votre plan de financement ce BFR qui apparait en début d'aventure, comme un investissement permanent. Vous devrez indiquer également quelles ressources finance ce BFR.

Et vous, comment comptez-vous optmiser votre trésorerie et ce BFR ?
 

Ajouter un commentaire