Lever des fonds: une expérience enrichissante

Publie le 15 Octobre 2014 10:34

Lever des fonds n'est pas une fin en soit, c'est même le début d'une nouvelle aventure. Mais quelles sont les difficultés et les conséquences d'une ouverture du capital à des investisseurs ? Marie Sermadiras, co-fondatrice de ZenSoon répond à vos questions et vous donne des conseils si vous êtes sur le point de lever des fonds.

zensoon

 

 

 

 

ZenSoon est la première centrale de réservation de soins de coiffure, beauté et bien-être en France qui permet de bénéficier de ces prestations à prix réduits et en réservant en ligne. Notre équipe compte actuellement une dizaine de personnes.

Les conséquences de l’ouverture du capital à des investisseurs 

Après avoir financé le démarrage de la société sur fonds propres et endettement personnel puis avoir fait nos preuves pendant un an, nous avons pu lever des capitaux auprès de business angels (325k€).

Cette levée de fonds nous a donné les moyens de poursuivre notre expansion : recrutements, lancement d’un nouveau site internet, développement du maillage de partenaires et lancements de nouveaux canaux d’acquisition client.

Autre avantage : nous avons eu la chance de pouvoir bien nous entourer avec des actionnaires engagés et nous accompagnant. Par exemple, nous avons réussi à lever entre autres auprès de Denis Fayolle, l’un des fondateurs de La Fourchette, une société qui a fortement inspiré notre modèle : Denis nous accompagne activement sur les problématiques techniques et webmarketing. Pour l’instant, il n’y a aucun inconvénient que nous ayons pu rencontrer car nous avons eu la chance de trouver des actionnaires compréhensifs et à notre écoute.

Cela nous rajoute simplement une pression supplémentaire car nous nous sentons engagées vis-à-vis d’eux et souhaitons d’autant plus porter ZenSoon loin et rétribuer la confiance qu’ils ont su nous donner.

 

Il faut ouvrir son capital au bon moment

Nous avons décidé à ouvrir notre capital lorsque nous avons senti que la traction se faisait sentir sur notre modèle et que nous avions besoin de davantage de moyens pour porter loin ZenSoon.

A mon avis, le mieux est de lever des fonds lorsqu’on n’en a pas besoin dans l’urgence. Un potentiel actionnaire sentant l’urgence et le manque de trésorerie d’une société risque d’être inquiet ou de profiter de la situation pour négocier la valorisation la plus basse possible. Il ne faut donc pas lever trop tard mais il serait illogique de lever trop tôt : sans traction et sans idée précise de l’allocation des fonds, vous n’arriverez pas à lever.

 

Nous n’avons pas subi de difficultés spécifiques dans le processus de levée de fonds.

L’ensemble s’est extrêmement bien déroulé et le processus a été très rapide.

Les questions les plus récurrentes portent sur le marché (quel est le potentiel de marché, la concurrence, votre positionnement), votre stratégie pour vous positionner sur le marché (par quels moyens pensez-vous y arriver ?), l’équipe (en quoi votre profil peut-il contribuer au développement de l’entreprise et comment comptez-vous vous entourer) et les résultats espérés (le fameux business plan !).

La valorisation est la dernière étape de la levée de fonds.

Une fois que des éventuels investisseurs semblent intéressés, il s’agira de parler de valorisation.

La valorisation pour une start-up, en particulier web, est très difficile à définir. Contrairement à ce que beaucoup pensent, elle est très indirectement lié aux résultats passés de la société. Elle dépend de nombreux paramètres tels que l’estimation des revenus futurs, l’estimation d’un prix de cession de la société à 3-5 ans ou encore les valorisation de sociétés comparables (modèle identique sur d’autres marchés ou concurrents).

Il faut perseverer et lever des fonds seulement si vous en avez besoin

Persévérez ! Mon associée Mallorie et moi avons trop entendu de « vous n’y arriverez pas ! ». Personne ne connaît aussi bien que vous la valeur et le potentiel de votre société. Tâchez d’être aussi objectif que possible en estimant les besoins de votre société et sa valeur et persévérez dans la prospection des actionnaires ! Autre conseil : ne vous entêtez pas à lever si votre modèle économique vous permet de vous en passer et de réussir sans elle ! Cela vous fera perdre du temps sur votre activité et sur l’opérationnel !

« Stay Focused and Keep shipping »

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire