REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitterflux rss sur le business planLinkedin my business plan

Maximiser la rentabilité de son hôtel

Publie le 23 Octobre 2017 12:20

Maximiser la rentabilité de son hôtel

Vous tenez un établissement hôtelier et souhaitez tout faire pour assurer une rentabilité maximale ? Vous désirez ouvrir un hôtel et souhaitez rendre votre projet plus à-même de satisfaire des investisseurs en maximisant sa rentabilité ? Voilà nos conseils essentiels.

 

rentabilité hotel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La rentabilité est un indicateur financier qui permet de voir le gain produit par chaque euro dépensé dans le projet. Elle se calcule de la façon suivante : c’est une division du résultat final par le chiffre d’affaires. Cet indicateur est un des plus fameux parce c’est une manière d’estimer le retour sur investissement pour des investisseurs.

Les deux grands axes de maximisation de la rentabilité sont limiter les dépenses inutiles et augmenter les recettes.

1- Limiter les coûts

Les hôtels, selon leur clientèle, peuvent voir leur taux d’occupation fluctuer selon les saisons ou selon les jours de la semaine. Ainsi, un hôtel au pied des pistes d’une station de ski peut afficher un taux de remplissage de 100% durant le mois de février tandis qu’il sera vide au mois de novembre. Un hôtel près de la porte de Versailles verra quant à lui son taux de remplissage augmenter en semaine et diminuer le week-end. La rigidité de certains coûts font qu’il se met en place une certaine inertie autour des postes de coût qui augmentent quand l’activité augmentent et ne diminuent pas quand celle-ci diminue. Cette rigidité, si vous pouvez la briser permet d’augmenter la rentabilité. Pour les hôtels de station de ski c’est par exemple faire appel à une main d’œuvre saisonnière qui est la solution ou développer les solutions de réservation en ligne afin de gagner en visibilité sur le remplissage et d’ajuster les coûts au plus proche de la demande.

Un second moyen de limiter les coûts est d’adapter les services de l’hôtel au plus proche des attentes de sa clientèle, ni trop de service ni pas assez. Offrir des services de luxe dans un hôtel moyen de gamme est  une erreur puisque cela génère des coûts sans créer de satisfaction suffisante chez les clients capable de faire augmenter le chiffre d’affaires. Par exemple, si la clientèle d’un hôtel est avant tout des professionnels et que vous avez remarqué que leurs heures de retours à l’hôtel le soir est avant 23h, il est inutile de mettre en place un service de réception sur 24h. En revanche ne pas faire offrir ce service dans un contexte où il est nécessaire c’est perdre de la clientèle donc créer une diminution du chiffre d’affaires.

 

Les deux stratégies énoncées plus haut participe d’une vision des coûts plus globale : celle du « à la carte ». Pour satisfaire un éventail de clients variés (un hôtel parisien doit convenir à la fois au touriste coréen comme à l’homme d’affaires de province) tout en évitant de créer une structure de coûts rigides qui est souvent pertinente pour les périodes de fortes activité et un fardeau dans les périodes d’activité faible il est possible de faire payer au client les services que celui demanderait en plus du service de base d’un hôtel qui est la location d’un chambre.

Cette gestion des coûts minutieuse permet d’augmenter le numérateur dans la formule de la rentabilité et donc d’augmenter la rentabilité si le chiffre d’affaires reste stable.

2- Augmenter les revenus

Les revenus générés par un hôtel résident principalement dans la location de chambres à la nuit. Mais cela induit souvent un taux de remplissage par nuit trop faible. Il faut donc trouver des moyens d’augmenter ce taux de remplissage sans générer (trop) de coûts supplémentaires.
Pour cela il est possible de diminuer les prix selon les saisons pour rendre plus attractif les séjours dans votre hôtel. C’est, par exemple, un hôtel qui se situe à proximité d’un parc d’attraction et qui diminue ses tarifs hors période scolaire. Cette politique d’ajustement des prix de l’offre en fonction de la demande est particulièrement pertinente si vous périodes de remplissage les plus faibles sont exacerbées par rapport à vos périodes de fortes activités.

Une autre solution consiste à louer vos chambres au forfait sur certaines périodes. En changeant votre business model d’un business model classique à celui de l’abonnement vous vous donnez une meilleure visibilité sur vos revenus. Certains hôtels proposent à une clientèle régulière des forfaits à la semaine par exemple.
Pour augmenter votre revenu sans augmenter de manière proportionnée vos coûts, il est possible que vous multipliiez les sources de revenus. Ouvrir un bar dans l’hôtel, installer des minibars dans les chambres, organiser des visites guidées si votre activité est touristique ou encore créer des partenariats avec d’autres services ou vous vous placez en apporteur d’affaires (service de voiturier ou de restauration).

 

La rentabilité de votre hôtel pour être maximale doit se plier à la nécessité de réduire les coûts au strict minimum tout créant un maximum de valeur. Il faut donc pour atteindre cela être capable de créer un écart de croissance entre la croissance des revenus (augmentent le plus vite) et la croissance des coûts (augmentent le moins vite).

PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire