> Le blog des entrepreneurs > Arrêtez d’utiliser Word pour vos business plan !

Arrêtez d’utiliser Word pour vos business plan !

Vous souhaitez présenter ce projet dynamique, novateur et définitivement moderne, mais vous craignez que la longueur de votre business plan n’effraie les investisseurs ?

Une seule solution : utilisez PowerPoint !

Vous souhaitez présenter ce projet dynamique, novateur et définitivement moderne, mais vous craignez que la longueur de votre business plan n’effraie les investisseurs ?

Une seule solution : utilisez PowerPoint !

 

I) Quel format adopter ?

la forme la plus courante du business plan a été le document Word, rédigé sur des dizaines de pages. Les entrepreneurs devaient se lancer dans la rédaction de longs documents pour répondre aux attentes des banquiers et investisseurs. En effet, ces derniers souhaitaient une présentation détaillée pour comprendre le projet et prendre leur décision. Cependant, ce modèle a montré ses limites, car il n’est plus adapté à l’évolution du business et de la société. Les entrepreneurs comme les investisseurs ont des contraintes de temps qui nécessitent d’aller droit au but.

Vous ne présenterez pas le même document à un potentiel associé qu’à un investisseur, et vous n’utiliserez pas le même format selon qu’il s’agisse d’une création d’entreprise ou d’un projet de développement. Un surplus d’informations peut perdre vos interlocuteurs, tandis qu’un plan clair et épuré aura plus de chances d’être convaincant.

II) Quel outil utiliser ?

L’avènement de l’outil PowerPoint a beaucoup participé à l’évolution des business plans. Ce support est même devenu la façon la plus courante d’exposer son travail, car il permet un format plus synthétique et percutant.

Pour autant, plusieurs critères sont à prendre en compte pour un rendu final réussi :

  • Le format PowerPoint a l’avantage de rendre les présentations plus visuelles. Cependant, il n’est pas question d’assommer vos lecteurs avec des graphiques épars et chargés. Ils doivent être compréhensibles en un coup d’œil. D’une part, assurez-vous de mettre en valeur les légendes, les unités, les axes, afin que l’on comprenne immédiatement le sujet du graphique. D’autre part, veillez à ne pas les charger à outrance : sélectionnez les données les plus pertinentes. Rendez la lecture agréable en travaillant l’esthétique : couleur, géométrie, homogénéité… l’ensemble doit être agéable et cohérent.
  • Les titres de vos slides seront les fils conducteurs de votre business plan. Ils vous permettront en grande partie de transmettre une information claire et un discours structuré. Vos lecteurs doivent suivre votre cheminement, et en arriver à la même conclusion que vous. Travaillez la logique de l’enchaînement des slides et assurez-vous qu’on sache toujours où vous en êtes.
  • Ce n’est pas parce le business blan est plus concis que la préparation doit l’être. En fait, vous devrez avoir tous les détails de votre business plan en tête pour être capable de réduire l’information tout en n’omettant rien et en restant cohérent. Votre présentation doit contenir tous les éléments essentiels à la compréhension globale du sujet par vos lecteurs.

III) Quel contenu inclure ?

La forme diffère, mais les objectifs restent ceux d’un business plan classique. Ainsi, certaines contraintes sont similaires : il faut par exemple adapter les informations communiquées à l’interlocuteur. Vous n’aurez peut-être pas envie de partager certaines informations confidentielles à un premier rendez-vous avec des investisseurs, alors que vous souhaiterez être le plus transparent possible avec vos futurs collaborateurs.

Néanmoins, certaines informations font office de socle et doivent nécessairement faire partie de votre business plan :

  • Définissez de quoi vous parlez : que proposez-vous ? A quel problème répond votre produit ou service ? Comment avez-vous trouvé cette solution ? Qu’est-ce qui justifie cette solution ? Quelle équipe va-vous accompagner sur ce projet ?
  • Donnez le contexte : dans quel environnement évoluez-vous ? Quels sont vos concurrents ? En quoi êtes-vous différent ?
  • Exposez votre stratégie : comment votre solution va-t-elle vous rapporter de l’argent ? Quelle stratégie marketing allez-vous mettre en place pour être meilleur que vos concurrents ? Quelle stratégie de développement allez-vous suivre ?
  • Présentez vos prévisions financières : quel chiffre d’affaires prévoyez vous ? Comment allez-vous financier votre projet ? De combien avez-vous besoin ? A quoi seront destinés ces apports ?

N’oubliez pas également de préparer des documents annexes, tels qu’un planning prévisionnel, les CV de l’équipe, les éléments de propriété intellectuelle, certains contrats… Ce ne sont pas des éléments qui vous seront demandés immédiatement, mais il peut être utile de les avoir à disposition pour les partager rapidement en cas d’intérêt de la part des investisseurs rencontrés. Dans tous les cas, au moment de rédiger votre business plan, n’oubliez pas que l’important n’est pas le volume d’informations écrit mais la qualité et clarté du message passé.

Cette fiche vous a plu ?

 

Partagez-la !

 

Nos fiches pratiques qui pourraient vous servir

Business Plan
25 erreurs de forme à éviter dans un business plan

Pourquoi éviter les erreurs de forme dans le business plan ? Quels sont ces erreurs ? Quels impacts auront sur votre interlocuteur ? Comment les investisseurs considèrent-ils un document contenant ces erreurs ? 

Découvrir
Banque
Comment présenter votre business plan aux banques ?

Quel intérêt présente un business plan pour la banque ? Quels contenu et forme que doit avoir un business plan pour impressionner le banquier ? Comment doivent être rédigées les parties du business plan ? Pourquoi la présentation orale du plan d’affaires est-elle importante ?  

Découvrir
Pitch
Les différences entre un Pitch et un Business Plan

Il n’est pas toujours évident de comprendre la différence entre un pitch et un business plan, pourtant ce sont bien deux choses différentes qu’il vous faut bien distinguer, surtout si vous êtes un entrepreneur. Plusieurs questions peuvent ainsi être posées ; quand-est ce que c’est mieux d’utiliser un pitch plutôt qu’un business plan ? Est-ce que les business plans sont has been ? Est-ce qu’un pitch c’est simplement un business plan mis en forme ? Qu’est-ce qui marche le mieux pour une startup ? Nous allons répondre à ces questions dans cet article. 

Découvrir
Business Plan
Business plan: Ne faites pas ça !

Les investisseurs et coachs en entrepreneuriat retrouvent souvent les mêmes types d’erreurs dans les business plan. Effectuons une revue de ces erreurs et lorsque vous rédigerez votre business plan, vous penserez à cette checklist !

Découvrir

Vous avez une question,
un besoin ?

Que ce soit pour votre banque ou pour lever des fonds, notre expert vous aidera à vous poser les bonnes questions, à choisir les bonnes options stratégiques, trouver un business model pertinent et rédigera un business plan convaincant aux yeux des financeurs.

Consultant business plan

Gaëtan Baudry

N’hésitez pas à le contacter pour tous vos besoins

06.09.17.41.06

restez informés sur nos dernières sorties

Inscrivez vous à notre newsletter !

Newsletter

 

 

Se faire conseiller gratuitement par un comptable