Arrêtez d'utiliser Word pour vos business plan !

Publie le 08 Janvier 2019 12:45

 Vous souhaitez présenter ce projet dynamique, novateur et définitivement moderne, mais vous craignez que la longueur de votre business plan n'effraie les investisseurs ?

Une seule solution : utilisez PowerPoint !

Faire son business plan sur powerpoint : la vraie bonne idée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

I) Quel format adopter ?

 

Historiquement, la forme la plus courante du business plan a été le document Word, rédigé sur des dizaines de pages. Les entrepreneurs devaient se lancer dans la rédaction de longs documents pour répondre aux attentes des banquiers et investisseurs. En effet, ces derniers souhaitaient une présentation détaillée pour comprendre le projet et prendre leur décision. Cependant, ce modèle a montré ses limites, car il n’est plus adapté à l’évolution du business et de la société. Les entrepreneurs comme les investisseurs ont des contraintes de temps qui nécessitent d’aller droit au but.

Ce n’est pas un problème étant donné qu’il n’est pas garanti qu’un business plan très fourni et détaillé soit de qualité supérieure par rapport à un business plan plus succinct. La qualité d’un business plan dépend moins du degré de développement de son contenu que de son adaptation au contexte et de sa capacité à développer un message clair. Vous ne présenterez pas le même document à un potentiel associé qu’à un investisseur, et vous n’utiliserez pas le même format selon qu’il s’agisse d’une création d’entreprise ou d’un projet de développement. Un surplus d’informations peut perdre vos interlocuteurs, tandis qu’un plan clair et épuré aura plus de chances d’être convaincant.

 

II) Quel outil utiliser ?

 

L’avènement de l’outil PowerPoint a beaucoup participé à l’évolution des business plans. Ce support est même devenu la façon la plus courante d’exposer son travail, car il permet un format plus synthétique et percutant.

Pour autant, plusieurs critères sont à prendre en compte pour un rendu final réussi :

 

  • Le format PowerPoint a l’avantage de rendre les présentations plus visuelles. Cependant, il n’est pas question d’assommer vos lecteurs avec des graphiques épars et chargés. Ils doivent être compréhensibles en un coup d’œil. D’une part, assurez-vous de mettre en valeur les légendes, les unités, les axes, afin que l’on comprenne immédiatement le sujet du graphique. D’autre part, veillez à ne pas les charger à outrance : sélectionnez les données les plus pertinentes. Rendez la lecture agréable en travaillant l'esthétique : couleur, géométrie, homogénéité... l'ensemble doit être agéable et cohérent. 

 

  • Les titres de vos slides seront les fils conducteurs de votre business plan. Ils vous permettront en grande partie de transmettre une information claire et un discours structuré. Vos lecteurs doivent suivre votre cheminement, et en arriver à la même conclusion que vous. Travaillez la logique de l'enchaînement des slides et assurez-vous qu'on sache toujours où vous en êtes. 
  • Ce n’est pas parce le business blan est plus concis que la préparation doit l’être. En fait, vous devrez avoir tous les détails de votre business plan en tête pour être capable de réduire l'information tout en n'omettant rien et en restant cohérent. Votre présentation doit contenir tous les éléments essentiels à la compréhension globale du sujet par vos lecteurs. 

 

III) Quel contenu inclure ?

 

La forme diffère, mais les objectifs restent ceux d’un business plan classique. Ainsi, certaines contraintes sont similaires : il faut par exemple adapter les informations communiquées à l’interlocuteur. Vous n’aurez peut-être pas envie de partager certaines informations confidentielles à un premier rendez-vous avec des investisseurs, alors que vous souhaiterez être le plus transparent possible avec vos futurs collaborateurs.

Néanmoins, certaines informations font office de socle et doivent nécessairement faire partie de votre business plan :

 

  • Définissez de quoi vous parlez : que proposez-vous ? A quel problème répond votre produit ou service ? Comment avez-vous trouvé cette solution ? Qu’est-ce qui justifie cette solution ? Quelle équipe va-vous accompagner sur ce projet ?

 

  • Donnez le contexte : dans quel environnement évoluez-vous ? Quels sont vos concurrents ? En quoi êtes-vous différent ?

 

  • Exposez votre stratégie : comment votre solution va-t-elle vous rapporter de l’argent ? Quelle stratégie marketing allez-vous mettre en place pour être meilleur que vos concurrents ? Quelle stratégie de développement allez-vous suivre ?

 

  • Présentez vos prévisions financières : quel chiffre d’affaires prévoyez-vous ? Comment allez-vous financier votre projet ? De combien avez-vous besoin ? A quoi seront destinés ces apports ?

 

Bien que le résultat final soit allégé, il est toujours nécessaire de détailler au maximum votre business plan en amont, en premier lieu pour vous-même. Cela vous permettra de vous aider dans la structuration du projet et d’avoir à la fois une vision globale et précise. Et ce, pour assurer vos rendez-vous, mais également à plus long terme, pour être capable de faire face de façon plus efficace à toute évolution du marché.

N’oubliez pas également de préparer des documents annexes, tels qu’un planning prévisionnel, les CV de l’équipe, les éléments de propriété intellectuelle, certains contrats… Ce ne sont pas des éléments qui vous seront demandés immédiatement, mais il peut être utile de les avoir à disposition pour les partager rapidement en cas d’intérêt de la part des investisseurs rencontrés. Dans tous les cas, au moment de rédiger votre business plan, n'oubliez pas que l'important n'est pas le volume d'informations écrit mais la qualité et clarté du message passé.

 

 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire