> Le blog des entrepreneurs > 5 phrases d’entrepreneurs qui croient au Père Noël

5 phrases d’entrepreneurs qui croient au Père Noël

Faut-il croire ou non au Père Noël lorsque l’on entreprend ? Quelles sont les 5 phrases qui indiquent que vous croyez au Père Noël et.. que vous faites fausse route ? Pourquoi, certains entrepreneurs, ayant cru au père Noël ont réussi.. et d’autres non ?

Lorsque l’on est enfant, nos parents nous font croire au père Noël. C’est un moyen de créer une certaine magie autour de cette période de Noël et de nous faire rêver. Pourtant, certains parents refusent de faire croire au père Noël à leurs enfants, afin de les préparer « à la dure réalité de la vie ».
Refuser de dire la vérité sur le Père Noël, c’est préserver l’enfance et l’imaginaire. Et un enfant se construit grâce à l’imaginaire. Mais en matière d’entrepreneuriat, l’entrepreneur doit-il, lui aussi, croire au père Noel ? Voici 5 phrases qui indiquent que vous êtes un entrepreneur croyant au Père Noël.

 

« Pas besoin de budget communication, je vais buzzer ! »

On repère immédiatement l’entrepreneur qui croit au père Noël quand, dans son business plan, le budget communication s’élève à zéro euro avec indiqué en commentaire : « Nous avons prévu des vidéo buzzy qui vont cartonner. Nous comptons également sur notre groupe Facebook pour  relayer nos informations et démultiplier nos visiteurs uniques. Le bouche à oreille va fonctionner. » Il faut garder en tête qu’à part facebook, aucune boite ne s’est développée par partage et bouche à oreill aussi rapidement, ou alors des exceptions. Le bouche à oreille et le buzz, s’ils arrivent, c’est bonus. Mais l’entrepreneur ne peut pas compter dessus.

 

« Je compte sur un gros contrat dans les mois à venir ».

Ce gros contrat ne vient jamais (sauf exception). Il faut démarcher, démarcher, démarcher. Et encore plus au lancement, le moindre petit contrat est une cerise sur le gâteau. S’attendre à signer le fameux gros contrat qui permettrait à la boite de tenir un an est utopique.  Le problème à croire trop longtemps au Père ?Noël et au cadeau tombé du ciel quand on est entrepreneur, c’est que l’on mène son entreprise ans le mur. A trop attendre le gros coup, a trop attendre ce fameux gros client qui va sauver la boite et lui apporter le cash mérité, on se retrouve à court de trésorerie.

 

« Nos concurrents font 30% de croissance. Nous ferons 20%  de croissance au minimum »

Prévoir sa croissance en fonction de ses concurrents en affirmant « nous sommes meilleurs mais restons conservateur » est également utopique. ll n’y a de la place que pour une seule société : la meilleure. Soit vous remportez le marché, soit vous le perdez. 

 

« Nous allons lever des fonds en un mois, j’ai un super business plan »

Il est clair qu’avoir un superbe business plan, sur le fonds et la forme, maximise les chances de lever des fonds. Mais, la priorité reste d’avoir une super équipe et des premiers résultats, un premier prototype qui marche ou une traction significative. Sans cela, le business plan ne sert à rien.

 

« On se fera racheter par Google ou facebook, pas besoin de business model »

Oui, les histoires à la Snapchat, Instagram etc.. cela existe. Ces histoires de sociétés qui ont pu se passer de business model, construire une communauté énorme et se revendre ensuite au plus offrant sans avoir jamais été rentables. Mais encore une fois, il ne faut pas généraliser les exceptions ! Avoir un vrai business model, c’est quand même mieux.

Conclusion

Tout entrepreneur est nécessairement dans ce dilemme : il doit croire au père noël, il doit se laisser porter par la magie de noël, par sa vision et son imaginaire et en même temps, il doit se rappeler qu’il a un budget à tenir et que les cadeaux en entrepreneuriat sont rares ou n’existent pas, que chaque chose se gagne durement.

Pour une majorité d’entrepreneurs, il faut une vision et un imaginaire incroyable pour se lancer dans l’entrepreneuriat. Certains disent qu’il faut être fou car une personne 100% rationnelle préférera probablement la sécurité du salariat. Lorsque Noah Glass et Evan Williams ont créé Twitter, cette société qui permet aux gens de textoter en 140 caractères sur le net,  leurs amis et parents ont dû leur dire «  Vous croyez au père Noël, personne n’utilisera votre service et vous ne gagnerez pas un sou ». Pourtant, quelques année plus tard, 232 millions de personnes écrivent chaque mois des messages de 140 caractères et les partagent sur ce réseau.
Quand on souhaite entreprendre, croire au Père Noël est indispensable : « J’ai la bonne idée, celle qui va cartonner » car croire au père noël, c’est se donner la possibilité d’imaginer sa réussite. Mais il faut en même temps garder les pied sur terre et rester pragmatique.

Et vous, croyez-vous au père Noël en matière d’entrepreneuriat ? 

Cette fiche vous a plu ?

 

Partagez-la !

 

Nos fiches pratiques qui pourraient vous servir

Business Plan
3 alternatives au business plan

Vous pensez qu’un business plan est trop compliqué à faire ? Vous n’arrivez pas à vous en sortir et vous cherchez une autre solution adaptée à votre situation ? Alors cet article est fait pour vous ! Nous vous présentons 3alternatives au business plan parmi lesquelles vous pourrez trouver votre bonheur !

Découvrir
Business Plan
4 conseils du Réseau Entreprendre sur le business plan

Le réseau entreprendre a une forte expérience en matière de business plan. Son chargé de projet, Cyrille Saint Olive, vous explique ici comment convaincre les banques avec ce document.

Découvrir
Business Plan Prévisionnel financier
5 conseils pour réussir la partie financière du business plan

Voici 5 conseils pour bien réussir la partie financière de votre business plan et convaincre des investisseurs.

Découvrir
Ouvrir ou reprendre un commerce
5 conseils pour réaliser le prévisionnel financier d’une boulangerie

Voulez-vous lancer votre propre boulangerie? Découvrez les 5 conseils pour réaliser le prévisionnel financier d'une boulangerie

Découvrir

Vous avez une question,
un besoin ?

Que ce soit pour votre banque ou pour lever des fonds, notre expert vous aidera à vous poser les bonnes questions, à choisir les bonnes options stratégiques, trouver un business model pertinent et rédigera un business plan convaincant aux yeux des financeurs.

Consultant business plan

Gaëtan Baudry

N’hésitez pas à le contacter pour tous vos besoins

06.09.17.41.06

restez informés sur nos dernières sorties

Inscrivez vous à notre newsletter !

Newsletter

 

 

Contactez un expert en business plan et levée de fonds