REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitterflux rss sur le business planLinkedin my business plan

Louis Nicollin : ses conseils aux entrepreneurs

Publie le 19 Décembre 2013 16:53

un entrepreneur pas comme les autres: Louis Nicollin

Qui de mieux qu''un entrepreneur peut parler d'entrepreneuriat? C'est pourquoi nous avons décidé d'interviewer des entrepreneurs ayant réussi et acceptant de raconter leur histoire et partager leurs erreurs, leurs conseils et leurs succès. Aujourd'hui, nous accueillons Louis Nicollin."Je n'aime que les maths. Moi et le français, ça a toujours fait deux. d'ailleurs je n'ai jamais eu mon BAC." Il n'a peut être jamais eu son bac, mais Louis Nicollin est un entrepreneur à succès aussi bien dans le milieu industriel que pour sa présidence du Montpellier Herault Football Club. En 1977, il prend la tête du groupe Nicollin, fondé par son père en 1945 et passe ses 46 dernières années à le développer. Il a accepté de partager son expérience d'entrepreneur et de donner quelques conseils à la jeune génération. 

Faire trop confiance aux "experts" est parfois une erreur

S'il y a une erreur que j'ai pu commettre un jour, c'est de céder 36% de la société à SITA en 1992. Je n'avais pas besoin de le faire. J'ai fait confiance à mon expert comptable ce jour là et je n'aurai pas dû. Il m'a raconté des sornettes. Cela m'a permis de développer un peu ma boite mais si c'était à refaire j'éviterais cette transaction. J'ai d'ailleurs racheté ces 36% depuis. 

Bien s'entourer est essentiel

Un entrepreneur qui veut réussir doit savoir bien s'entourer. C'est essentiel ! Le "Moi je, moi je" ça ne marche pas ! Un entrepreneur qui réussit est un entrepreneur qui a su s'entourer de personnes performantes et fiables.

Comment je les détecte ces personnes fiables ? Avoir fait l'école de la rue est utile ! J'ai ramassé les poubelles quand j'étais étudiant, et je peux vous dire que cela aide à détecter qui est travailleur et fiable et qui ne l'est pas. Ok, sur 15 ou 20 recrutements on peut se tromper mais pas sur tous. 

Il y a des chefs d'entreprise qui sont des mulets, des jeunes qui se croient chefs d'entreprise mais ne le sont pas. Comme ils se croient chefs d'entreprise, ils ne s'entourent pas et décident tout seul en pensant mieux savoir ou s'entourent mal. C'est là qu'ils font des erreurs. Bien secondé, on ne commet pas ou peu d'erreurs.

 

Travailler dur, écouter les anciens et acquérir de l'expérience

Mon premier conseil : il faut travailler dur. Il faut arrêter de penser qu'un chef d'entreprise, le samedi, il ne bosse pas. C'est faux ! Il bosse et le dimanche c'est pareil. Et pendant les 4-5 premières années, il ne prend pas de vacances. 

Mon second conseil: Ecouter les plus expérimentés. Quand mon père est décédé, les gens se sont fait du souci, ils avaient peur du jeune qui prenait la succession. J’ai écouté les conseils des personnes plus expérimentées, car il faut toujours écouter les conseils des anciens.

Mon troisième conseil : avoir eu quelques expériences avant. Se lancer sans avoir travaillé dans le secteur, c'est compliqué. C'est plus dur de créer maintenant une entreprise qu'il y a 30 ans. Quoique... avec les start up , on peut réussir d'un coup mais dans le secteur classique c'est plus difficile et mieux vaut avoir une expérience préalable. Cela permet de voir si l'on aime son travail et c'est essentiel d'aimer son travail quand on entreprend. Combien de personnes aiment vraiment leur travail ? 

Une maxime ? un mot de la fin 

"Du travail, toujours du travail".

 

Vous avez trouvé cette interview intéressante ? Partagez-la sur les réseaux sociaux !

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire