REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitterflux rss sur le business planLinkedin my business plan

Un business model original dans le secteur de la foodtech

Publie le 14 Janvier 2016 12:11

Comment se différencier sur le secteur de la FoodTech ? Quelles stratégies de recrutement adopter ? Quel est l'avenir de ce secteur ? Les réponses de Didier Marchal, fondateur de Goozty.

Didier Marchal, fondateur de Goozty est consultant dans le domaine bancaire. Souvent en déplacement, il doit optimiser ses pauses repas, d’où son idée de créer Goozty, une application pour trouver rapidement les fast-food à proximité.

 

Interview Foodtech Goozty

 

 

 

 

 

 

 

La nécessité de se démarquer face à de nombreux concurrents

Il existe pléthore d’acteurs dans le domaine de la FoodTech, mais la ligne de conduite de Goozty est originale et indépendante. Goozty est 100% consacrée à la restauration rapide et à emporter et propose plus de 55 000 adresses classées en France.
Ainsi les utilisateurs bénéficient d’un maximum de possibilités en fonction de leurs goûts et de leur géolocalisation. 

Ils peuvent aussi recevoir en direct, des informations provenant de leurs enseignes préférées ou des offres ciblées grâce au module de géofencing/analytics (ex.: ouverture d'un Burger King à proximité, lancement du Big Tasty en édition limitée, une pizza Hut achetée = une offerte,...). Bref, obtenir des informations actualisées sur un support unique, sans avoir à télécharger l’application de chaque enseigne. A l'ère du numérique, Goozty remplace les flyers papiers. Goozty est aussi pratique et écologique.

Enfin, et c’est très important, Goozty propose le lien web des enseignes pour une mise en relation directe entre le consommateur et le professionnel car Goozty n’est pas un intermédiaire, contrairement à la plupart des sites existants. Cette mise en relation directe, c’est l’assurance pour le consommateur d’avoir des données fiables et actualisées (informations rafraichies, commande basée sur des stocks réels…).

 

Une stratégie de recrutement adaptée aux clients

Compte tenu du fait que l’application est 100% gratuite aujourd’hui, nous avons deux types de clients : les professionnels et les utilisateurs.

 

  • Concernant les professionnels nous avons procédé à une importante campagne de SMS pour présenter l’application, puis une campagne emailing en nous appuyant sur notre base de données, enfin, nous contactons les chaînes de restauration et proposons des partenariats de différentes natures (on s’adapte à notre interlocuteur)

 

  • Concernant les utilisateurs, nous essayons d’être le plus visible possible via des sites relais (Frenchweb, presse citron…) , des relais régionaux (CCI, Offices de tourisme…), voire des spots publicitaires sur des chaînes TV (J4t)…c’est le travail le plus chronophage, compliqué et couteux.

 

Le taux de conversion (ratio effort/efficience) est difficile à analyser, mais concernant le téléchargement de l’application nous pouvons dire que le taux de rétention est de 25% après 7 jours, ce qui est dans la moyenne du marché.

 

Un business model n'est jamais figé

Notre business model est simple: L’inscription et les options de mise à jour des infos sont gratuites et illimitées. Les pros apprécient cette « liberté » et le fait d’avoir une relation directe avec le client sans « intermédiaire », puisqu’une fois que le consommateur  a fait son choix, il quitte Goozty et se retrouve chez le professionnel, notre rôle est terminé.

Nous avons pour objectif d’atteindre une taille « critique » (en nombre de téléchargements), puis nous proposerons le module de géofencing/analytics sous forme d’abonnement payant.

Nous avons aussi des idées de « balises » à proposer aux commerçants qui se situent en centre-ville.

Dans tous les cas se fixer un business model un et unique est difficile car plus on avance dans le projet et plus on capitalise. Selon nous faire évoluer son business model n’est pas dommageable à partir du moment où il répond à un véritable besoin (capacité d’adaptation).

 

Une étude de marché réalisée sur le terrain

Notre étude de marché fut très pragmatique:

  • Un benchmark des sites et applications existantes avec essai de chacun et analyse type SWOT conséquente.
  • Nous avons aussi contacté des grandes chaînes de restauration (service marketing) afin de comprendre leurs besoins, leurs attentes mais aussi de capter ce qui pouvait les « braquer » comme par exemple le fait de se positionner en intermédiaire « illégitime » ou la crainte de subir des avis "diffamatoires".
  • Enfin, au jour le jour, nous avons discuté avec des professionnels afin de bien comprendre quel service pouvait le mieux répondre à leurs attentes en terme de développement à moindre coût…
 
Nous avons pris en compte l’ensemble de ces éléments.

 

Une clientèle qui tend à se segmenter

On note une vraie segmentation de la clientèle. Celui qui cherche le menu KFC à moins de 5 euros n’est pas celui qui prend son burger chez Big Fernand, en étant attentif à l’origine de sa viande. A l'avenir, il faudra soit répondre à l’un ou à l’autre, soit être en mesure de répondre aux deux, c’est là notre positionnement.

 

La FoodTech, un marché en constante mutation

Les clients sont de plus en plus attentifs au prix, à la qualité et à l’innovation, en ce sens les professionnels doivent proposer de nouveaux produits, de nouvelles saveurs. Nous sommes là pour relayer ces informations aux utilisateurs de l’application. Ainsi ils sont informés en continu, le tout sur un support unique.

Il semble important de bien prendre en compte les évolutions et tendances du marché pour y adapter son offre. D’être patient…vraiment ! D’être dans une démarche d’amélioration continue,  car rien n’est figé, ni sur le marché, ni dans ses propres process.

 

L"avenir de la FoodTech ?

J’ai l’impression qu’il existe de véritables synergies entre de nombreux projets, et que des partenariats pourraient jouer le rôle de catalyseur …mais ce n’est pas si simple  à mettre en place !

 

Le mot de la fin

" De tous les arts, l'art culinaire est celui qui nourrit le mieux son homme. "

Pierre Dac

Catégorie: 

Ajouter un commentaire