Vendre un Iphone à 1€ et gagner de l'argent ?

Publie le 02 Août 2016 16:43

Les systèmes de vente par enchères inversées ont connu un âge d'or. Ce sont des enchères où le prix d’un iPhone peut vous revenir à quelques centimes d’euros. Comment cela est-il possible ? Comment les sites web, qui proposent des enchères inversées, arrivent à gagner de l’argent ? Est-ce qu’il y a une arnaque derrière tout ça ?  Voici quelques éléments de réponses.

encheres

 

 

 

 

 

 

 

Comprendre le principe des enchères inversées.

Un site d’enchères inversées vous propose de miser une faible somme d’argent (entre 0,5€ et 2€) pour trouver le prix unique le plus bas pour un objet. Vous devez donc trouver la seule proposition de prix qui a été faite et qui est la plus proche de 0,01€.  A la fin de l’enchère, si vous avez trouvé le prix unique le plus bas, alors vous avez le droit d’acheter l’objet à ce prix-là.


Par exemple, vous misez sur le fait que le prix unique le plus bas d’un IPhone mis en enchère est 0.02€. Si vous n’êtes pas le seul à avoir proposé 0.02€, alors vous n’allez pas gagner. Du coup vous rejouez et vous proposez 0.5€ par exemple. Cette fois-ci, il est possible que quelqu’un d’autre ait proposé un prix de 0.3€. Dans ce cas-là vous n’allez pas gagner non plus.  Vous retentez donc votre chance avec un prix de 0.29€. Si personne n’a proposé de prix inférieur et si vous êtes le seul à avoir misé sur 0.29€ et que l’enchère arrive à expiration, alors vous allez gagner le droit d’acheter l’IPhone pour 0.29€

 

Comment est-ce possible ?

Vous pensez que vous allez payer l’iPhone 0.29€ ? Et bien, ce n’est pas tout à fait vrai. En effet, pour placer une offre, nous vous avons dit qu’il fallait dépenser une petite somme d’argent. Supposons que chaque enchère coûte 1€.  Vous avez placé 3 offres avant de remporter l’enchère (0.02/0.5/0.29). Votre iPhone vous coûte donc 3.29€ en réalité.

COMMENT CELA PEUT-IL ETRE RENTABLE? 

Tout d’abord il faut savoir que notre exemple a été simplifié. En règle générale, vous n’allez pas faire 2 ou 3 propositions de prix mais bien plus pour pouvoir espérer gagner. Mais surtout, vous n’êtes pas le seul à jouer! Sur certains sites, il y a entre 1 000 et 2 000 propositions de prix par objet. Avec 1 000 propositions de prix, le site web engendre 1 000€ (si le coût de la mise est de 1€) pour un iPhone qui leur coûte le prix fort de 600€. Le site est donc gagnant ainsi que celui qui a remporté l’enchère. C’est la multitude de perdants qui ont misé qui paient l’objet pour le gagnant.

J’ai entendu dire que cela n’était pas légal…

La réputation des sites d’enchères inversées a été dégradée par de nombreux sites d’arnaques, qui utilisaient des techniques illégales pour gagner plus d’argent :

  • L’utilisation de « robots» qui misent automatiquement sur certains produits dans le but de relancer une enchère et que les gens soient prêts à dépenser à nouveau pour miser plus.
  • Le « shill biding » décrit par EBay comme étant une technique qui consiste en une entreprise d’enchère qui tente de faire évoluer artificiellement le prix d’un objet en demandant aux employées ou à leur entourage de miser dessus.

Mais sans ces technologies frauduleuses, le système d’enchères inversées est tout à fait légal mais s’apparente à une sorte de loterie plutôt qu’à une réelle enchère. Faites tout de même attention si vous souhaitez lancer ce genre de business. Vous risquez de voir votre image dégradée par la malhonnêteté des concurrents.

De plus pour être rentable vous devez avoir de nombreux participants sur chaque produit, ce qui est difficile lorsque vous lancez ce business, d’où le fait que certains n’hésitent pas à placer de fausses enchères.

Il n'est pas rare de voir des sites d'enchères inversées fermer pour diverses raisons. Le site Bidrivals a récemment été placé en liquidation judiciaire car beaucoup de clients n'avaient pas reçu leur lot. Il s'est avéré que Bidrivals avait en fait une dette de 1.2 millions d'euros alors que la société ne possédait qu'environ 28000€... 

Les avantages et inconvénients de ce modèle.

Les enchères inversées sont un business qui peut être très rentable à condition d'avoir un nombre d'utilisateurs très important. Certains sites d'enchères inversées avouent empocher régulièrement plus de 100% du prix de base de l'objet. 

Cependant ouvrir ce genre de site peut être risqué. Tout d'abord il y a un coût d'acquisition du client très élevé car lors de la création de votre site vous n'allez pas avoir assez d'utilisateurs qui parient pour compenser le coût d'achat du produit. Vous allez donc devoir dépenser des sommes importantes en publicité. De plus, vous risquez de rencontrer des problèmes de trésorerie: avec ce genre de site, vous êtes obligé d'acheter les objets en avance sans être sûr du prix de revente. 

J’ai entendu parler des enchères inversées en BtoB est-ce qu’il y a un lien ?

Pas vraiment. Le système des enchères inversées en BtoB est une méthode qui permet à une entreprise de trouver un fournisseur au meilleur prix. L’entreprise lance un appel d’offres via une plateforme en ligne où les différents fournisseurs proposent leur prix. Les fournisseurs sont avertis lorsqu’une meilleure offre a été placée et décident de baisser leur prix ou pas. Ainsi l’entreprise qui a lancé un appel d’offre se retrouve avec la meilleure proposition possible. Cette méthode d’enchère inversée est aussi utilisée en BtoC, le client cherche par exemple une voiture, et passe par un site web où tous les garagistes de sa région vont proposer un prix et le baisser en fonction de l’offre des autres garagistes.

Ces enchères ne sont donc pas vraiment un business mais plutôt une technique d’achat pour obtenir le meilleur prix possible.

Un site d'enchères inversées est donc un business juteux à condition d'avoir un nombre d'utilisateurs assez conséquents qui misent sur les objets disponibles. Si vous souhaitez ouvrir ce genre de site web, faites attention à ce que votre réputation ne soit pas dégradée par le comportement de vos concurrents.

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire