6 conseils d'entrepreneurs pour réussir son business plan !

Publie le 30 Mars 2016 15:45

On a interrogé des dizaines d'entrepreneurs et recueilli leurs retours d'expérience sur la création de leur entreprise, leur développement, leurs levées de fonds et bien évidemment la rédaction de leur business plan !

Voici une sélection (non exhaustive) des meilleurs conseils qu'ils ont pu nous donner jusqu'à présent pour rédiger un business plan qui convainc des investisseurs.

conseil business plan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Une équipe solide et un business plan crédible, voilà ce qui a convaincu les investisseurs !"

- William Peres, fondateur de Serious Factory

Effectivement, l'équipe est un facteur de décision déterminant pour les investisseurs. Dans votre business plan, il est primordial d'expliquer :

  • En quoi chaque membre est utile au projet ?
  • Qu'est-ce qui fait la complémentarité de l'équipe ?
  • Qu'est-ce qui réuni chaque membre autour du projet ? (une passion commune ? des ambitions similaires ?...)

Bien plus qu'à une idée ou à des tableurs Excel, les investisseurs font confiance à une équipe. Dans votre business plan et lors de vos rendez-vous investisseurs, montrez que vous êtes la meilleure équipe possible pour mener à bien votre projet !

 

"Pour convaincre une banque et obtenir un emprunt, il faut montrer dans le business plan que l’on sera rentable dès sa première année d’activité."

- Jules Delmas, cofondateur de Solendro.com

Attention lors de la rédaction de votre dossier, chaque interlocuteur n'aura pas les mêmes attentes, surtout en ce qui concerne vos prévisions financières.

Comme le rappelle ici Jules Delmas, les banquiers veulent une activité tout de suite rentable pour être sûrs que vous aurez la capacité de rembourser les intérêts mensuels de votre emprunt. Ainsi, n'hésitez pas à modifier un peu votre prévisionnel financier avant de le présenter à votre banque pour qu'il respecte leurs critères de décisions.

 

"Mettez-vous à la place d’un investisseur qui étudie plusieurs centaines de business plans par an et pensez à lui procurer un bon confort de lecture. Comme le disait Boileau : Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement."

- Patrick Hannedouche, fondateur de justeatemps.com

On ne vous le répétera jamais assez : la forme compte autant (si ce n'est plus) que le fond !

Ne faites pas de fautes d'orthographe, allez à l'essentiel avec des phrases courtes, concises et impactantes, faites un plan structuré avec une démarche logique, insérez des graphiques, des images, des photos... Votre dossier ne doit pas dépasser trente pages. Comme le rappelle Patrick Hannedouche, les investisseurs n'auront pas le temps de lire votre business plan en entier, ils se contenteront de le feuilleter et de regarder plus précisémment les parties qui les intéressent : qui sont les porteurs du projet ? à quel besoin répond leur entreprise ? quelle sortie puis-je espérer si j'investis dans leur projet ?...

Vendez-leur du rêve !

 

"Un conseil pour votre business plan : divisez vos hypothèses par deux. Retranchez 20%. Enlevez encore 30%. Et là vous devriez être proche de la réalité."

- Brice Pineau, fondateur de BMC-ITD

Quand on rédige son business plan avant d'avoir lancé son activité on surestime souvent sa clientèle et son chiffre d'affaires et on sous-estime ses coûts. Pour être au plus près de la réalité, essayez de trouver des entreprises comparables à la votre et de vous renseigner sur leurs indicateurs clés, le montant de leurs charges, leurs investissements de lancement, leur croissance,...

Cela vous permettra de ne pas inscrire d'hypothèses absurdes dans votre business plan et de montrer aux investisseurs que vous avez eu une démarche consciencieuse et pertinente pour établir vos prévisions financières.

 

"Une traction de l'activité est plus vendeur que n'importe quel business plan."

- Florian Bureau, cofondateur de AppsPanel

Pour convaincre des investisseurs, rien de mieux que des preuves chiffrées et indiscutables du succès de votre entreprise. Si vous n'avez pas encore ces données à montrer aux investisseurs, c'est peut-être qu'il est encore trop tôt pour vous lancer dans rédaction de votre business plan.

Vos prévisions financières seront bien plus pertinentes si elles sont appuyées par des chiffres réels (chiffre d'affaires, croissance, décomposition précise des charges, etc.).

 

"Un business plan est un moyen d’aligner ses idées, de les confronter à des objectifs. Au-delà du document en lui même, c’est le processus de recherche qui est le plus précieux."

- Pierre RINALDI, cofondateur de SESAMm

Ici tout est dit ! Ne voyez pas la rédaction d'un business plan comme une corvée, un dossier que l'investisseur vous contraint de lui remettre. Au contraire, rédiger un business plan vous permet de vous poser des dizaines de questions qui vous seront utiles pour votre développement :

  • Qui sont mes clients ? Quels sont leurs besoins ? Leurs attentes ? Leur budget ? Leurs recommandations ?
  • Quelle sera ma stratégie pour les recruter ? Combien cette stratégie va-t-elle me coûter ?
  • Qui sont mes concurrents ? Que proposent-ils ? Qu'est-ce qui fait ma valeur ajoutée par rapport eux ?
  • Quel chiffre d'affaires puis-je espérer au bout d'un an d'activité ?
  • ...
Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire