REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitterflux rss sur le business planLinkedin my business plan

Devoir partir de sa propre entreprise pour divergence de vision

Publie le 01 Juillet 2014 11:34

Le créateur de 1Mile a commis des erreurs

Prendre un associé est une décision importante qui peut avoir des conséquences sur la gestion de l'entrerpise.

Stéphane SAIDANI, entrepreneur et promoteur de l’innovation de rupture a créé plusieurs entreprises depuis 2004 et développe actue

llement la société 1Mile. Il nous raconte l'erreur qu'il a commise en décidant de prendre un associé lors d'un de ses précédents projets.  

 

1Mile est un réseau social d'entraide de proximité

Nous sommes tous importants, nous pouvons tous construire un monde à notre mesure en nous entraidant. S’entraider, c’est s’intéresser aux autres, partager des expériences de vie et transmettre des émotions de joie et de plaisir. C’est simple et tout le monde peut le faire.

1Mile est une application web gratuite qui permet de nous synchroniser les uns aux autres pour vivre et partager nos expériences par l’échange de services dans un espace géographique d’1,6 km autour de soi n’importe où dans le monde. Cet espace est appelé Mile.

Vous avez besoin de quelqu’un, besoin de quelque chose, quelque chose à offrir, à prêter ou à troquer, il vous suffit de créer une annonce et quelqu’un près de chez vous pourra instantanément y répondre.

Ce nouveau modèle de réseau social basé sur l'entraide et la proximité, est équitable, accessible à tous, il répond aussi bien à l’intérêt individuel qu’à l’intérêt collectif par la mise en place d’une nouvelle chaîne de valeurs : « le Smile »

C'est également un outil de localisation qui permet de visualiser physiquement l'endroit où l'on se trouve, de naviguer sur la carte et de géolocaliser l'ensemble des informations.

Il faut trouver un associé qui partage votre vision

Stéphane SAIDANI

La principale erreur que j’ai commise en qualité d’entrepreneur, c’est d’avoir intégré au bout de 5 ans un associé en qui j’avais confiance (erreur commise dans un projet précédent) sans avoir pris suffisamment de temps pour construire une vision stratégique commune. En réalité, il s’est approprié sa propre vision qui ne correspondait pas à la mienne ce qui a créé un flou et un manque de visibilité pour les équipes.

 

 

 

Pour réparer cette erreur j'ai décidé de quitter l'entreprise 

Les conséquences ont été simples. Une divergence profonde de vision entre les dirigeants, des équipes déstabilisées par une direction qui n’était pas alignée et un manque de résultats lié à une mauvaise exécution du concept. Au final, pour sauver l’entreprise que j’avais créée, lui donner une chance de se relancer et ne sentant pas d’adhésion forte des équipes autour de ma vision, j’ai décidé de la quitter.

 


POUR RAPPEL, UN PACTE D'ASSOCIES PEUT ETRE UTILE EN CAS DE CONFLIT ENTRE ASSOCIES.


Pour éviter cette erreur, il faut être clair dès le début sur le rôle de l'associé

Oui, je pense que cette erreur aurait pu être évitée. Pour cela, j’aurai dû mieux évaluer la situation au départ : fixer clairement les règles du leadership, être beaucoup plus attentif au profil de mon associé, mieux valider ses compétences, mieux répartir les rôles et responsabilités et passer plus de temps sur la vision. L’accompagnement d’une personne extérieur à l’entreprise comme un coach de dirigeants aurait certainement pu nous aider à créer le lien entre nous et le projet.

Des personnes sont capables de nous accompagner pour nous aider dans ces situations

Comme vu ci-dessus, personne ne nous a aidés à corriger l’erreur. Après ma sortie, j’ai suivi un coaching très instructif pour mieux analyser la situation et en tirer les leçons. J’ai compris à ce moment que si j’avais été accompagné plus tôt, je n’aurai certainement pas fait les mêmes erreurs. Je trouve qu’un bon coach est un élément très important pour un dirigeant d’entreprise, car il permet d’être plus précis dans l’exécution des actions et de son management. De plus, il offre un effet miroir important lors de la prise de décision.

Heureusement, j'ai pu apprendre de cette erreur

Cette erreur a été une prise de conscience. J’ai appris à mieux me connaître et à ne pas douter de mes compétences. Je continue à travailler avec mon coach, ce qui me permet de travailler sereinement et efficacement. Aujourd’hui je passe beaucoup plus de temps à partager, à transmettre et à faire contribuer les équipes à l’enrichissement de la vision de l’entreprise afin de mieux les responsabiliser et de les impliquer beaucoup plus activement à son développement. L’humain est un élément capital dans la vie comme au travail. J’y accorde beaucoup d’importance et de temps, car c’est une source de motivation permanente. Une entreprise soudée qui tire vers des objectifs communs, est une entreprise performante.

Mon dernier projet, 1Mile est sur la bonne voie 

Je suis fasciné par les nouvelles technologies, la puissance des réseaux sociaux et très préoccupé par la place de l'Homme dans la société. 1Mile est un projet qui me permet de donner du sens à ma vie d'homme, de père et d'entrepreneur en proposant un nouveau modèle qui permet de préserver notre pouvoir d'achat, retrouver un mode de vie plus humain, plus solidaire et tisser des liens grâce aux échanges de proximité.

La plateforme test 1Mile a été lancé le 1er février 2014. Actuellement nous avons 1 300 membres essentiellement en Alsace où nous sommes implantés. Nous sommes lauréat du prix de la Mairie de Paris au concours Lépine 2014 et accessible sur toute la France depuis le mois de mai. Notre prochain objectif est de développer une application mobile qui permettra d’intégrer la totalité de notre modèle d’ici 2015 .

 

Le mot de la fin

Prendre du temps pour bien décrire la vision du projet, s’assurer de la transmettre correctement et veiller à ce qu’elle soit bien comprise, bien s’entourer et foncer.

Catégorie: 

Ajouter un commentaire