REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitter flux rss sur le business planLinkedin my business plan

Les différents business models des Proptech

Quels sont les principaux business models des proptech ? 

Les nouvelles technologies transforment de plus en plus notre quotidien. Souvent portées par de jeunes startups, ces dernières fleurissent dans de nombreux secteurs. La Proptech est l’un de ces secteurs, combinaison des termes « Property Technology » elle désigne la transformation du marché de l’immobilier dû à ces nouvelles technologies et startups. Les Proptech interviennent à tous niveaux de la chaîne de valeurs, de la recherche du foncier aux services digitaux proposés et sont en pleine expansion dans le monde et en France. Ainsi en moins de 5 ans le montant des fonds dans le monde investis dans les startups de la Proptech sont passés de 400 millions à 20 milliards dont plus de 200 millions investis dans des startups françaises. Ces 3 dernières années, plus de 400 startups Protech ont ainsi été créées en France et plus de 60 lèvent des fonds chaque année. Il est donc urgent de prendre connaissance de ce marché. Nous allons discuter dans cet article de 5 business model de Proptech.

Le modele economique des proptech

L’industrie de la Proptech est divisée en 5 grandes catégories :

  • Finance et Investissement
  • Marché et Transaction
  • Design et Construction
  • Management et Opération
  • Vie & Travail

Pour chaque catégorie, nous allons prendre en exemple une startup et expliquer son business model. 

Les business model en finance et investissement

Le financement participatif ou crowdfunding est un système qui permet de récolter un apport financier venant d’un grand nombre de particuliers. Chaque particulier peut ainsi financer des projets qu’il n’aurait pas pu financer tout seul et des projets voient le jour alors qu’ils n’auraient pas pu exister sans financement participatif. Ces dernières années, de nombreuses startups se sont lancées dans le financement participatif sans pour autant toucher au marché de l’immobilier. Pourquoi est ce que l’immobilier ne pourrait pas lui aussi profiter du financement participatif ? Ce n’était qu’une question de temps avant que des startups comme fundimmo apportent une réponse à cette question en se lançant et par conséquent en créant un marché du financement immobilier participatif. Là où traditionnellement pour financer un investissement immobilier il était nécessaire de faire appel à des banques, fundimmo permet aux promoteurs d’obtenir des fonds grâce au financement participatif. Ainsi par exemple un projet immobilier commercial “POP’A Lescure-Albi” a obtenu un financement de plus d’1M € pour créer une surface commerciale de 9.207 m². Le promoteur a atteint un TRI de 55 % sur ses fonds propres investis contre 21 % prévus initialement sans recours au financement participatif. Le business model pour un site de financement participatif comme fundimmo est de se placer en intermédiaire entre les promoteurs et les investisseurs en prenant une commission de 4 à 8 % HT des fonds versés, en fonction du montant qui varie de de 150 K€ à 8 M€. Les promoteurs sont gagnants puisqu’ils peuvent augmenter leur TRI et profiter de financements qui n’auraient pas été attribués par les banques, tandis que les investisseurs peuvent profiter de la rentabilité de projets immobiliers en investissant des tickets qui commencent à seulement 1 000€ avec un taux de rémunération moyen à 9%. Une valeur ajoutée est donc créée pour tous les acteurs.

Le business model des marchés et transactions

Traditionnellement lorsque vous désirez vendre votre bien immobilier, vous devez travailler avec des agences traditionnelles qui ont pignon sur rue. Outre le fait de devoir bien choisir votre agence qui n’a souvent pas de site internet pour promouvoir votre bien, et de devoir attendre un délai allant de quelques semaines à plusieurs mois avant de conclure une vente, vous allez aussi faire face à une commission variable, qui en moyenne en France en 2020, est de 4.87% du total de la vente ! C’est pourquoi des Proptech comme Liberkeys ont vu le jour. Ces agences immobilières dématérialisées permettent de gérer la majorité des étapes de ventes à distance. Des coachs personnalisés sont attitrés aux clients et sont chargés de s’occuper des dossiers ainsi que de visiter le bien afin de l’estimer et de le reproduire en 3D sur leur site internet et ainsi proposer des visites virtuelles aux acheteurs. Le processus de vente et d’achat est donc complètement dématérialisé et se fait grâce à un acteur de confiance qui agit comme intermédiaire. Les visites virtuelles de biens permettent de réaliser des ventes beaucoup plus rapidement qu’avec une agence classique puisque des centaines de clients peuvent visiter le même bien à un moment donné. Les vendeurs ainsi que les acheteurs sont donc tous deux gagnants sur le process de vente ou d’achat. Outre toute cette valeur ajoutée en gain d’efficacité des ventes et de temps gagné, Liberkeys propose ses services sur frais fixes de 4 990 € payés seulement si le bien est vendu. Sachant que les frais d’agence pour vendre son bien immobilier en France est d’environ 23 750€ c’est donc un gain moyen de 18 760 euros par bien vendu.

Les business model dans le design et la construction

REALIZ3D est une startup française qui permet de faire de la visualisation de projets immobiliers en 3D. Des maquettes 3D sont ainsi créées et simulées en temps réel. Le logiciel est destiné aux programmes immobiliers résidentiels, tertiaires et à la valorisation des territoires. C’est une vraie valeur ajoutée pour les différents promoteurs d’avoir accès aux différents terrains de constructions en 3D mais aussi aux alentours, ce qui permet de se rendre compte de l’intégration du projet à une ville en temps réel. Les maquettes 3D permettent ainsi de suppléer les architectes, de se passer de maquettes physiques, de réduire les coûts de développement des différents projets et d’augmenter l’efficience et l’intégration de ceux-ci à leur environnement. Le logiciel permet aussi de visualiser et de travailler l’intérieur en temps réel et donc de faire de la restructuration de projets virtuellement. Le business model consiste à se rapprocher de 3 secteurs clefs, la promotion des programmes résidentiels, la promotion immobilière digitalisée ainsi que le développement territorial et de vendre une solution logicielle tout en proposant des services de réalisation des besoins clients. REALIZ3D propose également une plateforme SaaS qui permet aux différents acteurs de collaborer via un support commun et de partager leurs projets auprès de leurs prospects, de leurs clients et de leurs collaborateurs. C’est tout le secteur immobilier dans sa phase d’études pré-construction qui est visé et c’est donc une révolution technologique qui va avoir et a déjà un impact réel sur l’industrie immobilière. REALIZ3D a ainsi levé 1.8 millions de dollars en 2017 via crunchbase et se développe sur un marché en plein essor. Sachant le coût d’un architecte classique sur de gros projets immobiliers est d’environ 10% du pourcentage du montant des travaux, REALIZ3D permet grâce à ses nombreux services et à un grain d’efficience concret de baisser ces coûts de l’ordre de 5%. Pour un projet de 500 000€ c’est donc un gain effectif de 25 000€.

Les nouveaux business model dans le management et les opérations

Énormément de propriétaires font le choix de ne pas gérer leurs biens locatifs eux même. La faute à trop de complexité dans le droit locatif, aux changements constants des réglementations, à la pénibilité de la gestion des documents administratifs, des quittances de loyer, des entrées et sorties locataires, des incidents et des flux financiers. C’est pourquoi ces propriétaires décident pour la plupart de signer des mandats de gestion avec des agences immobilières qui prennent en moyenne 8% de frais de gestion sur les loyers. Ce sont donc des sommes conséquentes et c’est là que la Proptech intervient. Des logiciels comme bailfacile vous permettent ainsi d’automatiser tout votre processus de gestion de vos bien locatifs via une interface ergonomique et facile à comprendre qui s’assure que vous vous conformez à la loi sans effort, que vous protégez vos intérêts et gagnez du temps. Le business model est simple avec un vrai gain pour les propriétaires, la gestion de vos biens immobiliers devient un jeu d’enfants pour seulement 72€ par an peu importe le montant du loyer de votre bien. Par exemple, avec une agence traditionnelle, si vous louez votre bien immobilier 800 euros par mois, ce sont 768 euros de frais de gestion que vous allez payer à l’agence par an. Une différence de 696€ par an pour un résultat similaire !

les business model immobilier dans la vie & travail

L’assurance habitation, obligatoire en France est une priorité lors d’un déménagement mais ce n’est pas pour autant qu’assurer son bien immobilier est traditionnellement chose aisée. Il est nécessaire de se rendre en agence pour signer un contrat d’assurance et si jamais vous souhaitez le résilier d’envoyer une lettre recommandée. Pour résilier votre assurance habitation sans motif vous devez également justifier d’un an d’ancienneté. C’était donc une évidence que ce marché de l’assurance allait à son tour être révolutionné à un moment ou un autre par une Proptech. Les néo-assurances, totalement digitales telles que Luko vous propose ainsi d’assurer votre bien immobilier en moins de 2 minutes en suivant un processus 100% en ligne. Non seulement le service est rapide, mais vous pouvez personnaliser votre assurance à tout moment via un panel de gestion en ligne pour y ajouter ou y enlever des options. Il est également possible de résilier son assurance à tout moment sans justificatif ! La gestion des sinistres est également digitale avec une présence effective sur tous les moyens de communication. À garanties égales, un service de néo-assurance tel que Luko est 25% moins cher en moyenne que chez les assureurs traditionnels tout en proposant un service moderne et bien plus efficient. Sachant que le prix moyen d’une assurance habitation en France en 2020 est de 160€ par an c’est donc une moyenne de 40 euros par an de gagné grâce à une néo-assurance tel que Luko.

Conclusion

Les Proptech sont en train de révolutionner le marché de l’immobilier, il est estimé que 89% des entreprises de l’immobilier sont conscientes de ces changements et sont prêtes à collaborer avec des Proptech pour améliorer leur productivité et s’assurer de rester compétitives dans un futur proche. Il n’y a aujourd’hui cependant que 24% d’entre elles qui coopèrent déjà avec des Proptech. C’est donc un marché en pleine croissance pour les Proptech qui sont en train de devenir les leaders de l’immobilier de demain. Dans un futur proche, vous interagirez forcément avec des Proptech lorsque vous voudrez effectuer des opérations immobilières et ce à tous niveaux de la chaîne de valeurs. Il est donc temps de s’y intéresser afin de pouvoir profiter de leurs nombreux avantages ! Pour en savoir plus sur les business model, c'est par ici
  
  

Ajouter un commentaire