REJOIGNEZ MY BUSINESS PLAN SUR Facebook Twitter flux rss sur le business planLinkedin my business plan

La production immobilisée : définition, calcul et enregistrement

Tout savoir sur la production immobilisée

La production immobilisée cause de nombreux soucis aux entrepreneurs notamment au moment de son enregistrement comptable. L'industrie audiovisuelle ainsi que les entreprises à forte R&D passent de nombreux enregistrements en production immobilisée si bien que sa maîtrise est indispensable. Mais, de quoi s’agit-il réellement ? Dans cet article nous vous donnons les clés de compréhension de la production immobilisée ainsi que son calcul. Nous vous expliquons également en détail comment l’enregistrer. 

la production immobilisée

Qu’est-ce que la production immobilisée ?

La production immobilisée est un type particulier d’immobilisations. En effet, elle regroupe les immobilisations créées par une entreprise pour son propre fonctionnement. Mais qu’est-ce que cela signifie ? Il s’agit en fait d'un travail effectué par l’entreprise et destiné à son propre usage.
Prenons un exemple : Si vous êtes à la tête d’une menuiserie et que vous souhaitez changer les portes de votre atelier, vous comptabiliserez les dépenses en production immobilisée, s’il s’agit de votre travail ou de celui de vos salariés.
Ainsi, si la notion de production immobilisée n’existait pas, vous ne pourriez pas valoriser le travail réalisé pour fabriquer les portes puisque in fine vous n’avez rien produit qui ne sera vendu. Mais nul ne peut nier que vous avez tout de même crée de la richesse en fabriquant ces portes, d’où la nécessité de la production immobilisée.

Comment dès lors calculer la production immobilisée ?

Il faut comptabiliser le coût des travaux engendrés. Ainsi, vous n’oublierez pas d’imputer les charges nécessaires à ces travaux tels que les salaires ou encore le coût d’achats des matières premières.
Dans notre exemple, il faudra calculer le temps passé par chaque menuiser à la confection des portes et donc leur salaire, le coup du bois, des poignées de porte etc etc
Nous vous avons dressé une liste ci-dessous de tous les coûts qu’il faut prendre en compte dans le calcul de la production immobilisée :

  • Les charges directes de production
    • Le coût d’achat des matières consommées
    • Les coûts de main d’œuvre directe
  • Les charges indirectes
    • Les charges administratives
    • Les frais de développement
    • La consommation d’énergie (fioul, gaz, électricité, eau…)
    • Les amortissements des machines et des outils (seulement ceux qui jouent dans la production de l’immobilisation)
  • Les frais financiers

Reprenons notre exemple :
La Menuiserie M souhaite refaire les portes de son atelier et de son magasin. Cette menuiserie choisit évidemment de faire les portes au sein de son atelier. Le coût des matières premières est estimé à 1000€ et comprend le bois, le vernis, les poignées de porte ainsi que tout le mécanisme de serrure. On estime le coût de l’employé ayant fabriqué les portes à 800€ HT, la réalisation n’ayant duré qu’une semaine. Le coût d’usure des matériaux ayant servi est estimé à 50€.
Ainsi, nous pouvons calculer notre production immobilisée. Il va falloir additionner ces dépenses et débiter le compte de résultat de 1850€. Lorsque vous enregistrez la production immobilisée de 10 000€, vous allez également créditer le compte de résultat de 10 000€.
Il va falloir ensuite amortir les portes sur plusieurs années.

Comment comptabiliser la production immobilisée ?

Où figure la production immobilisée ?

La production immobilisée figure à l’actif du bilan comptable. Pour contrebalancer cet actif, vous devez également enregistrer un produit d’exploitation. Ainsi, l’actif du bilan va être augmenté du montant de la production immobilisée passée.
Notons que si vous aviez acheté les portes ailleurs, ces dépenses auraient été comptabilisée comme investissements.

Cas 1 : Si la production immobilisée est terminée à la clôture de l’exercice comptable

L’enregistrement de la production immobilisée est assez simple. Il s’agit de

  • débiter le compte de classe 2 nommé « immobilisation »
  • créditer le compte 72 nommé « production immobilisée »

Cas 2 : Si la production immobilisée est en cours au moment de la clôture de l’exercice comptable

Dans notre exemple, si vous clôturez votre exercice fin décembre et que vos portes ne sont pas achevées début janvier, il va falloir tout de même enregistrer une partie de la production immobilisée. Vous opérerez comme suit :

  • Vous débiterez du montant des dépenses faites au compte 23 « immobilisation en cours »
  • Vous créditerez le compte 72 « production immobilisée » du montant des dépenses faites.

Une fois votre production achevée :

  • Vous débiterez le compte d’immobilisation de classe 2 de l’ensemble des dépenses
  • Vous créditerez le compte 23 « immobilisation en cours » du montant des dépenses faites fin décembre
  • Vous créditerez le compte 72 « production immobilisée » du montant des dépenses faites pour cette production immobilisée depuis l’ouverture du nouvel exercice comptable.

Notons que le compte d’immobilisation de classe 2 du plan comptable regroupe :

  • Les immobilisations corporelles
  • Les immobilisations incorporelles
  • Les immobilisations en cours
  • Les participations et créances rattachées à des participations
  • Les amortissements des immobilisations

La production immobilisée : le cas de l’industrie audiovisuelle

Lorsque vous produisez du contenu audiovisuel, il est toujours difficile de correctement comptabiliser les coûts engagés. Tout au long de la réalisation de l’œuvre, les dépenses faites seront comptabilisées comme charge dans votre compte de résultat. En fin d’année, si votre œuvre n’est pas terminée, ces dépenses devront être retraitées. Les charges vont être transférée en " immobilisation en cours"en fin d’année. Il faut bien entendu veiller à remonter les charges nettes des potentielles subventions.

Votre contenu passera définitivement comme "immobilisation incorporelle" lorsqu’il rapportera de l’argent et/ou que sa valeur se dépréciera. Vous pourrez dès lors l'amortir.

La production immobilisée : le cas de la R&D

Il est très important de distinguer la recherche du développement. Nous parlons en effet de frais de recherche et de coûts de développement.

Les frais de recherche

Les frais de recherche sont obligatoirement comptabilisés en charges. Comme vous ne savez pas si vos recherches vont aboutir et si oui ou non vous serez en mesure de faire du profit grâce à ces recherches, vous ne pouvez pas les comptabiliser comme immobilisation.

Les coûts de développement

Les coûts de développement quant à eux peuvent soit être comptabilisé en charges, soit en immobilisation si le projet respecte les conditions suivantes :

  • Il se rapporte à un ou plusieurs projets individualisés.
  • Il a de grandes chances de réussite technique et donc de rentabilité commerciale.
  • Vous pouvez prouver la faisabilité technique du projet nécessaire à son achèvement en vue de sa mise en service ou de sa vente.
  • Vous avez l’intention d’achever le projet et de l’utiliser ou de le vendre.
  • Vous avez la capacité d’utiliser ou de vendre l’immobilisation incorporelle.
  • Vous devez prouver la manière dont son projet génèrera des avantages économiques futurs.
  • Vous devez prouver que vous possèdez les ressources nécessaires pour achever le développement de votre projet.
  • Vous pouvez évaluer de façon fiable les dépenses de développement.

Si le stade de votre projet vous permet de répondre par la positive à toutes ces conditions, c’est que vous pouvez désormais classer vos dépenses en production immobilisée et non en charges. Le maintien en charges reste cependant possible.  

Désormais vous savez tout sur la production immobilisée. N’oubliez pas de comptabiliser toutes les charges de sorte à enregistrer le montant exact dans votre production immobilisée et votre compte de résultat. Si vous montez une entreprise dans le secteur de l'audiovisuel ou à forte R&D, n'oubliez pas de bien vous renseigner sur la production immobilisée. Maîtriser cette notion dès le début vous fera gagner beaucoup de temps.

Ajouter un commentaire