> Le blog des entrepreneurs > Qu’est-ce que le portage salarial ?

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Vous avez envie d’entreprendre mais vous voulez garder les avantages du salariat ? C’est possible ! Le portage salarial permet de devenir indépendant tout en gardant le statut de salarié. Petit tour d’horizon sur les avantages et inconvénients du portage salarial.

Vous souhaitez entreprendre seul et vous avez entendu parler du statut d’auto-entrepreneur ? Mais connaissez-vous le portage salarial ? C’est une solution qui vous permet aussi d’avoir une activité en indépendant tout en gardant le statut de salarié. Petit tour d’horizon sur les avantages et inconvénients du portage salarial.

Le portage salarial, comment ça marche ?

Le portage salarial permet de proposer des prestations de services à des entreprises clientes sans avoir à créer une entreprise. Pour ce faire, le portage salarial repose sur une relation tripartite entre le porté, une société de portage et une société cliente.

Avec ce système, le porté peut avoir des clients car c’est la société de portage qui signe les contrats, établit les factures et perçois les honoraires en son nom. En échange, la société de portage reverse un salaire au porté.

C’est au porté de choisir la mission qu’il souhaite faire et de démarcher ses propres clients. Le client établit alors un contrat de mission avec la société de portage qui elle signe un contrat de travail avec le porté, qui effectue la mission.

Ainsi en tant que porté vous êtes libre de trouver vos clients, de gérer votre charge de travail et de fixer vos honoraires comme bon vous semble. Vous êtes autonome dans votre activité et vous n’avez pas de compte à rendre à un patron.

 


Le portage salarial : un salarié indépendant.

Le portage salarial est une solution qui vous permet de travailler en tant qu’indépendant  tout en bénéficiant des avantages d’un salarié. Grâce au portage salarial vous pouvez développer une activité professionnelle et tester vos capacités à entreprendre tout en conservant votre couverture sociale.

C’est donc une alternative moins risquée que le statut d’auto-entrepreneur pour se lancer dans l’entrepreneuriat. Le portage salarial vous permet de tester la viabilité et le marché de votre projet sans avoir à faire les démarches administratives liées à la création d’un statut d’entreprise.

Les avantages du portage salarial :

  • Vous pouvez vous consacrer entièrement à votre activité sans être inquiété des démarches administratives, qui sont faites par la société de portage.
  • Le porté est salarié, il bénéficie donc d’une couverture sociale (maladie, chômage, retraite)
  • Le porté est autonome: vous choisissez vos missions, vos clients et vos honoraires
  • Il n’y a pas de plafond de chiffre d’affaires, contrairement au statut d’auto-entrepreneur
  • Les salariés portés sont propriétaires des clients qu’ils ont démarchés: les sociétés de portage ne sont que des intermédiaires et n’interviennent pas dans la mission réalisée par le porté.
  • Aucune expérience n’est nécessaire. Le portage salarial est une structure juridique qui permet à n’importe qui, même un étudiant, d’exercer une activité en indépendant. Si vous n’avez pas d’expérience il est tout de même possible de trouver des clients (c’est à vous de les convaincre !)
  • Le portage salarial peut être couplé avec le statut d’auto-entrepreneur ou même avec un autre emploi.

Mais le portage salarial n’a pas que des avantages. Parmi les plus gros inconvénients on trouve :

  • Un coût très élevé : Les entreprises de portage salarial qui servent d’intermédiaires entre vous et votre client prennent des commissions sur chaque mission que vous effectuez. Les commissions sont généralement de l’ordre de 10% des honoraires que vous facturez au client. Puis vous devez aussi payer les cotisations sociales qui sont prélevées sur le montant restant.

Par exemple, si vous effectuez une mission pour une entreprise, que vous facturez 2 000€. Vous devez retirer 10% de frais de gestion (soit 200€). Il vous reste alors 1 800€. Vous devez ensuite retirer 40% des honoraires initiaux pour les charges sociales (soit 800€). Vous obtenez donc un salaire de 1 000€ sur une prestation que vous avez facturé 2 000€.

  • Les sociétés de portage valident les missions avant toute signature de contrat. Et elles refusent souvent celles dont les honoraires sont trop faibles.

 

Quelles activités sont autorisées via le portage salarial ?

Toutes les activités ne sont pas autorisées avec le portage salarial. En fait, seules les activités de « prestation intellectuelles » sont acceptées : conseils aux entreprises, expertises, formations, gestions de projets, marketing etc… De plus les activités dont la profession est encadrée par la loi sont interdites (médecine, avocat, experts-comptables etc…)

Il n’est donc pas possible d’utiliser la solution du portage salarial si vous voulez ouvrir un site e-commerce. A moins que vous ne vendiez que des documents que vous avez rédigés.

 

Quelle société de portage salarial choisir ?

Si votre activité est adaptée au portage salarial alors il vous faut trouver une société de portage. Car c’est à vous de choisir l’entreprise de portage qui vous convient. Outre les frais de gestion qui peuvent être décisifs dans votre choix, il faut aussi prendre en compte les « prestations » supplémentaires que peuvent offrir certaines sociétés de portage aux portés :

  • Des bureaux sont-ils mis à disposition pour les portés ?
  • Le matériel commercial est-il fourni ? (cartes de visite, dépliants etc…)
  • Conseils aux portés sur leur activité ?
  • Etc…

Si l’activité que vous souhaitez lancer est adapté au portage salarial, alors cette solution peut être un bon moyen pour vous lancer en tant qu’entrepreneur sans prendre trop de risques. Si votre activité se développe bien, vous pourrez alors envisager de passer à une véritable création d’entreprise, avec toutes les conséquences que cela peut apporter (lourdeurs administratives, responsabilités etc …)

Cette fiche vous a plu ?

 

Partagez-la !

 

Nos fiches pratiques qui pourraient vous servir

Juridique
EURL, SASU ou auto-entrepreneur ? Comment choisir ?

  Créer son entreprise quand on est seul, c'est possible ! Plusieurs possibilités s'offrent à vous, notamment l'EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée), la SASU (Société par Actions Simplifiées) ou encore le régime auto-entrepreneur. Quelles sont les caractéristiques de ces trois statuts ? Quel est le meilleur choix pour votre projet ? Dans cette fiche pratique, nous vous expliquerons en détails ces trois statuts afin de vous aider dans votre décision.

Découvrir
Juridique
L’apporteur d’affaires : Quels droits et obligations ?

En tant qu'entrepreneur, Il arrive souvent de faire appel à un apporteur d’affaires pour profiter de ses contacts et influences pour qu’il vous mette en rapport avec des personnes avec lesquelles vous êtes susceptibles de faire des affaires. Vous avez besoin de ses services pour gagner du temps et trouver des personnes qui veulent ce que vous avez à proposer. Quel est le rôle de l’apporteur d’affaire ?  Quel contrat conclure avec lui ? Quand doit-il être payé ?

Découvrir
Juridique
Peut-on être Salarié et entrepreneur en même temps ?

Est-il possible d'être salarié et entrepreneur en même temps ? Des conseils pertinents vous sont partagés à travers cet article.

Découvrir
Juridique
Pourquoi choisir le statut d’auto-entrepreneur ?

L'auto-entrepreneuriat paraît souvent être une bonne solution, mais ne foncez pas tête baissée car ce statut ne comporte pas que des avantages. Étant un statut très simple, il est très sollicité mais peut parfois se révéler moins avantageux qu'il n'en a l'air !

Découvrir

Vous avez une question,
un besoin ?

Que ce soit pour votre banque ou pour lever des fonds, notre expert vous aidera à vous poser les bonnes questions, à choisir les bonnes options stratégiques, trouver un business model pertinent et rédigera un business plan convaincant aux yeux des financeurs.

Consultant business plan

Gaëtan Baudry

N’hésitez pas à le contacter pour tous vos besoins

06.09.17.41.06

restez informés sur nos dernières sorties

Inscrivez vous à notre newsletter !

Newsletter

 

 

Se faire conseiller gratuitement par un comptable