Trouver une idée pour créer sa boite

L’idée pour ouvrir sa boite : le saint graal de l’entrepreneur ! Certains passent des années à la chercher, sans la trouver, et donc sans oser se lancer dans l’entrepreneuriat. Pas de panique, voici quelques pistes pour vous aider à mieux orienter votre réfléxion, mais également pour vous aider à désacraliser cette obsession de l’« idée ».

trouver l'idée de création de société

 

Flickr, Alessendro Pinna.

Trouver une nouvelle tendance

C’est ce que recherche beaucoup d’entrepreneurs en devenir : l’idée que personne n’a encore jamais eu mais qui séduira unanimement.
Il faut pour cela réussir à déceler un nouveau besoin, qui n’a pas encore de réponse sur le marché.

La e-cigarettePar exemple : les fumeurs représentent un marché important, mais fumer nuit à la santé et au porte-feuille. La solution : la cigarette électronique.

 

Pour parvenir à trouver l’idée révolutionnaire, il vous faut, outre une bonne dose de créativité, observer les comportements, les nouvelles influences, et tenter d’anticiper les besoins à naitre.
Réussir à créer une nouvelle tendance est possible, mais il faut savoir que cela reste rare, la plupart des entrepreneurs n’a rien inventé.

Importer une idée de l’étranger

Cette solution peut apparaître comme la solution de facilité, peu risquée : ça a fonctionné à l’étranger,  on plaque le modèle en France, et le tour est joué. Certes, lorsqu’une idée fonctionne à l’etranger, il n’est pas rare qu’elle voit le jour en France. Cependant, certaines précautions sont à prendre.

Pour importer un concept qui existe déjà, il est nécessaire de tenir compte des particularités françaises, des différences culturelles qui peuvent exister entre le pays duquel vous voulez importer l’idée, et la France.  Et bien souvent, il faudra adapter le concept étranger au mode de vie français.
Parfois même, certains concepts ont beau cartonné à l’étranger, ils ne verront jamais le jour en France, tout simplement parce qu’il n’y a pas de demande. Il faut donc préalablement bien étudier le marché.

Améliorer quelque chose qui existe déjà

C’est de cette manière que la plupart des entrepreneurs se lancent. À défaut de trouver l’idée qui révolutionnera la monde, on va s’intéresser à ce qui existe déjà, et on va se pencher sur ses défauts, ses limites, pour tenter d’y apporter une solution.

Par exemple : l’utilité de la tente n’est plus à prouver, seulement monter une tente à toujours été long et laborieux, surtout pour les campeurs occasionnels. La solution : la tente instantanée.

La tente instantanée de queshua

 

 

 

Vous pouvez également croiser différentes idées qui existent déjà pour en faire naitre un concept innovant.

Un conseil : soyez curieux. La curiosité est probablement la qualité qui vous servira le plus dans votre recherche d’idées. Ouvrez grand vos yeux et vos oreilles, faites attention à tout ce qui vous entoure, une idée peut venir de n’importe quel détail.  Intéressez-vous aux autres, à ce qui se passe autour de vous, dialoguez, échangez, renseignez-vous etc.

Aller chercher dans ses passions

Vous pouvez axer votre réfléxion autour de vos centres d’intérêt. Cela présente le double intérêt que vous connaitrez déjà bien le secteur, et vous prendrez plaisir à y consacrer votre projet.

Par exemple : Cyril Hannouna est passionné par la télévision, il lance une émission télé qui traite elle-même de la télé, l’émission fait des records d’audience.

Attention tout de même, le fait d’être passionné peut vous induire en erreur, du fait du manque de recul que vous avez sur le domaine qui vous passionne.
On pourrait imaginer par exemple Mme Dupont qui aime les dauphins, elle se lance dans le commerce de figurines de dauphins pensant que tout le monde voudra s’en procurer, malheureusement les dauphins ne plaisent pas autant que ce à quoi elle s’attendait.

Se lancer dans les figurines de dauphins

 

 

 

 

Remettre au goût du jour une pratique

C’est ce que Regis Debray appelle l’ « effet jogging » : le développement de l’automobile, loin de provoquer l’atrophie de nos membres inférieurs comme le prédisaient certains,  a développé une nouvelle pratique : le jogging, dans les parcs ou dans des salles sur des machines.
Le progrès technologique peut donc entraîner le retour d'archaïsmes, par lesquels les cultures compensent les changements trop rapides.

Par exemple : on peut aujourd’hui trouver du prêt à porter à chaque coin de rue, et pourtant, on voit depuis quelques années apparaitre l’activité de couture. Certains en ont fait leur business en ouvrant des cafés-couture, cafés disposants de machines à coudre que l’on peut utiliser en payant à l’heure.

L'apparition de café couture à Paris

 

 

 

Ne pas avoir d’idée

Le fait de ne pas avoir d’idée ne signifie pas que vous ne pouvez pas vous lancer ; en effet, certains se lancent même sans idée !

Ce qui est important, c’est l’envie, c’est la façon dont on va mener à bien son projet. Le fait de ne pas se lancer parce que l’on a pas trouver « la » bonne idée est un prétexte.
D’ailleurs, nombreux sont les entrepreneurs qui changent d’idée en cours de route. Ce n’est pas parce que la première idée ne fonctionne pas que les suivantes échoueront. Dans l’entrepreneuriat il faut persévérer.

Conclusion

Il existe une multitude de techniques pour trouver une idée de création d’entreprise. Des sites internet sont même spécialisés sur cette thématique. Si vous voulez vous lancer, prenez votre temps pour trouver l’idée qui vous convient et en laquelle vous croyez, mais n’en faites pas un obstacle.

PARTAGER CETTE FICHE PRATIQUE

Ajouter un commentaire