"Votre idée doit répondre à un besoin et à vos critères!"

Publie le 26 Janvier 2015 13:18

Toute idée provient d’un besoin

Revenons-en à nos deux questions, le besoin tout d’abord, puis votre grille de critères.
Pour identifier le besoin d’une population, je vous recommande de faire l’exercice à trois niveaux :
 

A. LE VOTRE

Identifiez vos propres besoins actuels : Aujourd’hui, qu’est ce qui dans votre vie pourrait être amélioré ? En d’autres termes, qu’est-ce qui vous rend insatisfait ?
Pour répondre à cette question, vous pouvez conduire trois analyses qui doivent vous mener aux mêmes conclusions. L’objectif est simplement de vous assurer de ne rien rater.

  • Analyser les moments de votre journée par ordre chronologique
  • Recenser tous les produits et services que vous utilisez quotidiennement
  • Découper votre vie par thématiques : travail, maison, famille, loisirs, vacances etc.

 

B. CELUI DE VOTRE CERCLE DE CONFIANCE

De la même façon, demandez à votre entourage proche ce qui les rend insatisfaits, ce qui leur simplifierait grandement la vie.

 

C. CELUI D'UNE POPULATION PLUS LARGE, UN MARCHE

Trouvez des preuves que ce besoin est ressenti à plus grande échelle, par une certaine population qui constituera votre cible. Pour cela, recherchez un maximum de preuves établies par d’autres (études, sondages, recherche de concurrents déjà établis etc) et n’hésitez pas à les compléter par vos propres tests (sondages sur les réseaux sociaux, dans la vie réelle)

Toute idée provient d'un besoin

Par une heureuse coïncidence,  il s’avère que vous pouvez puiser votre inspiration sur Braineet (www.braineet.com), le réseau social que j’ai co-fondé. En effet, Braineet est la nouvelle plateforme qui permet à tous de partager ses idées constructives – en 140 caractères et en commençant par « Et si » – pour améliorer le monde qui nous entoure. Des milliers d’idées prouvant un besoin mal adressé ont déjà été partagées dans 120 pays, et des centaines d’entre elles peuvent être portées par des entrepreneurs. Alors n’hésitez pas à les étudier avec attention.

Cette triple analyse devrait faire ressortir de nombreux besoins mal adressés à ce jour. Chacun de ces besoins identifiés peut ensuite être résolu de différentes manières (différentes propositions de valeur, technologies, business models). La combinaison gagnante que vous aurez retenue pour chacun de ces besoins, constitue une idée sérieuse de startup. Elle devient alors candidate au titre suprême de l’Idée, celle à laquelle vous dédierez les prochaines années de votre vie active.

On parle d’une idée pour VOUS, pas pour n’importe qui

 

On parle d’une idée pour VOUS, pas pour n’importe qui

 

 

Maintenant que vous avez entre vos mains votre « shortlist » d’idées candidates, celles pour lesquelles il y a un véritable besoin et donc probablement un marché, il va falloir choisir l’heureuse élue. Celle-ci sera celle qui répondra le mieux à vos propres critères d’évaluation, à la fois personnels et professionnels. Effectivement, il ne faut pas oublier un point essentiel : on ne parle pas d’une bonne idée business en règle générale, on parle d’une idée que VOUS allez porter, peut-être – je vous le souhaite – pendant toute votre vie. Alors il vaut mieux être sûr qu’elle est faite pour vous.

Etablissez ainsi VOTRE liste de critères, en tant qu’homme ou femme par un prisme personnel, puis en tant que futur dirigeant / investisseur par un prisme professionnel.
Les critères personnels peuvent être :

  • votre intérêt pour l’industrie,
  • votre intérêt pour les différentes tâches que vous aurez à accomplir,
  • les opportunités d’évolution,
  • les contraintes spécifiques de déplacements / horaires ayant un impact sur votre vie de famille etc.

Les critères professionnels peuvent être :

  • Taille du marché,
  • Rentabilité,
  • Besoins d’investissements,
  • Vos compétences et réseau dans cette industrie etc.

J’ai par exemple décidé de lancer Braineet car je cherchais une idée à la fois : ambitieuse, peu consommatrice de cash, avec un business model clair, que je serais capable d’exécuter, qui me ferait rencontrer de nombreux interlocuteurs de profils différents, sur laquelle j’aurais plaisir à travailler et qui serait si possible utile au monde qui m’entoure.

Il n’existe pas qu’une seule idée capable de répondre à vos critères. Par conséquent, à vous ensuite de les classer pour élire LA « meilleure » à la fin. Surtout, prenez bien le temps de la décision, ne vous précipitez pas sur la première idée que vous envisagez de lancer et qui vous parait « convenable ».

On parle ici de votre plus grande aventure professionnelle. Soyez donc sûr du potentiel de succès de votre projet et de votre envie de vous y consacrer pleinement.
Une fois que vous aurez mûri votre réflexion, posez-vous cette ultime question : « Puis-je faire comme si je n’avais jamais eu cette idée et ne pas la lancer ? ».
Personnellement, je n’en dormais pas de la nuit. J’avais donc ma réponse. Et Braineet est né.
J’espère sincèrement que vous allez trouver votre Idée. Et vous lancez dans l’aventure. Si vous pensez que je peux vous être utile, n’hésitez pas à me contacter à l’adresse suivante, c’est aussi cela l’entrepreneuriat : jonathan.livescault@braineet.com

Jonathan Livescault
CEO & Co-Fondateur de Braineet


braineet vous aide dans vos idées

Toujours en train d’observer le monde qui l’entoure, Jonathan a conseillé de nombreuses PME et grands groupes à la sortie de l’Essec en fonds d’investissement et conseil en stratégie. En 2006, son père dit un jour tout haut « Et s’il y avait des lumières vertes et rouges dans les parkings pour trouver rapidement une place? ». Des années et une rupture du ligament plus tard lui permettant de prendre du recul… Braineet est né!
Retrouvez Braineet, la plateforme des idées constructives :

Web : www.braineet.com
Google Play : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.braineet.braineet
Appstore : https://itunes.apple.com/fr/app/braineet/id931793815

PARTAGER CET ARTICLE

Ajouter un commentaire