Nos fiches techniques Ouvrir ou reprendre un commerce Statuts juridiques d’une sandwicherie

Quel statut juridique pour une sandwicherie ?

Vous avez l’ambition de créer votre propre établissement de restauration rapide axé sur les délicieux sandwiches ? Dans cette situation, vous devez comprendre les options qui s’offrent à vous sur le plan juridique. Dans cette fiche technique, nous explorerons en détail les principaux statuts juridiques adaptés à une sandwicherie.

 

Nous mettrons ainsi en lumière les avantages et les inconvénients de chaque statut juridique pour une sandwicherie. Que vous envisagiez de démarrer en tant qu’entrepreneur individuel ou de constituer une société, nous vous guiderons à travers les différentes possibilités. Notre fiche vous permettra ainsi de prendre une décision éclairée pour votre activité. Préparez-vous à plonger dans les aspects passionnants de la législation entourant les sandwicheries et à vous lancer dans cette aventure avec confiance.

L’Entreprise Individuelle pour une sandwicherie

 

L’entreprise individuelle est le statut juridique le plus simple pour lancer une sandwicherie en France. En tant qu’entrepreneur individuel, vous serez le seul responsable de votre activité. Vous bénéficierez d’une grande liberté de gestion et d’une fiscalité simplifiée. Cependant, cela signifie également que vous serez personnellement responsable des dettes de votre entreprise. A noter qu’il faut spécifier dans votre business plan pour sandwicherie le choix d’un statut d’entrepreneur individuel.

 

Le statut d’une entreprise individuelle n’offre pas de distinction entre votre patrimoine personnel et celui de votre entreprise. Pour minimiser les risques, vous pouvez opter pour une assurance responsabilité civile professionnelle. De nombreux entrepreneurs individuels choisissent ce statut au démarrage de leur sandwicherie en raison de sa simplicité et de sa flexibilité.

 

Les avantages à être entrepreneur Individuel

 

Opter pour le statut d’entrepreneur individuel présente plusieurs avantages pour les propriétaires de sandwicheries en France. Tout d’abord, l’entrepreneur individuel bénéficie d’une grande liberté de gestion. Il prend ainsi toutes les décisions relatives à son activité de sandwicherie de manière autonome, sans avoir à consulter d’autres associés.

 

De plus, en tant qu’entrepreneur individuel, il n’y a pas de formalités administratives complexes à effectuer pour la création de l’entreprise. Les démarches sont simplifiées et les coûts de création sont généralement moins élevés par rapport à d’autres statuts juridiques. De même que les bénéfices réalisés par l’entrepreneur individuel sont directement attribués à celui-ci, ce qui lui permet de profiter pleinement des fruits de son travail.

 

Les inconvénients de l’entreprise individuelle

 

Malgré ses avantages, le statut d’entrepreneur individuel présente également certains inconvénients. Tout d’abord, la responsabilité de l’entrepreneur individuel est illimitée. Cela signifie que son patrimoine personnel est engagé en cas de dettes ou de difficultés financières de la sandwicherie.

 

De plus, l’entrepreneur individuel est responsable de toutes les décisions prises et des éventuelles erreurs commises, ce qui entraîne une charge de travail et de stress plus importante. Enfin, en tant qu’entrepreneur individuel, il est plus difficile d’accéder à des financements ou de développer des partenariats, car certaines institutions financières ou partenaires commerciaux préfèrent traiter avec des structures juridiques plus formelles.

 

Exemple de sandwicherie en tant qu’Entrepreneur Individuel

 

Un exemple concret de sandwicherie en tant qu’entrepreneur individuel en France est “Le Petit Bistro”. Situé dans une petite ville, Le Petit Bistro propose une gamme variée de sandwiches préparés avec des produits frais et locaux. Le propriétaire, Jean Dupont, a choisi le statut d’entrepreneur individuel pour sa sandwicherie afin de bénéficier de la simplicité et de la liberté de gestion offertes par ce statut.

 

En tant qu’entrepreneur individuel, Jean est en mesure de prendre rapidement des décisions en fonction des besoins de sa clientèle locale et d’ajuster son offre en conséquence. Bien qu’il assume la responsabilité financière de l’entreprise, il apprécie la possibilité de diriger seul son activité et de conserver une relation directe et personnelle avec ses clients. Le Petit Bistro est devenu une destination prisée des habitants de la ville, grâce à la passion et à l’engagement de Jean en tant qu’entrepreneur individuel.

 

La Microentreprise pour sa sandwicherie

 

La microentreprise est une autre option populaire pour les sandwicheries en France. Ce statut est adapté aux petites structures générant un chiffre d’affaires limité. En tant que micro-entrepreneur, vous bénéficiez d’un régime fiscal simplifié et pouvez profiter du régime de l’auto-entrepreneur.

 

Cependant, les limitations en termes de chiffre d’affaires et l’absence de possibilité de récupérer la TVA constituent des inconvénients. Si vous prévoyez de démarrer une sandwicherie de petite taille avec un chiffre d’affaires limité, la microentreprise est une option intéressante.

 

Les avantages de la Microentreprise

 

La microentreprise offre plusieurs avantages aux propriétaires de sandwicheries en France. Tout d’abord, elle présente une simplicité administrative et des formalités de création allégées. La microentreprise permet de démarrer rapidement et facilement une activité de sandwicherie, sans nécessiter un capital initial important.

 

De plus, la microentreprise bénéficie d’un régime fiscal simplifié, avec une imposition basée sur le chiffre d’affaires réalisé. Cela facilite la gestion financière et réduit les charges administratives liées à la comptabilité. En outre, la microentreprise offre une grande flexibilité en termes de gestion, permettant au propriétaire de prendre des décisions rapidement et de s’adapter aux fluctuations du marché.

 

Les inconvénients de la Microentreprise

 

Malgré ses avantages, la microentreprise présente également certains inconvénients. Pour commencer, la responsabilité financière de l’entrepreneur est illimitée, ce qui signifie que son patrimoine personnel est engagé en cas de dettes ou de difficultés financières de la sandwicherie.

 

De plus, la microentreprise peut être limitée en termes de croissance et de développement. Le chiffre d’affaires est plafonné et les possibilités d’embauche ou de diversification sont restreintes. Enfin, la microentreprise est parfois perçue comme moins professionnelle ou moins crédible par certains clients ou partenaires, par rapport à des structures juridiques plus formelles.

 

Statistiques et chiffres clés sur les sandwicheries en Microentreprise

 

Les sandwicheries en microentreprise sont présentes en nombre en France. Selon les données de la Fédération Française de la Franchise, près de 60% des sandwicheries en France sont des microentreprises. Ce chiffre témoigne de l’attrait de ce statut juridique pour les entrepreneurs du secteur de la restauration rapide.

 

En termes de chiffre d’affaires, les sandwicheries en microentreprise ont généré un revenu global d’environ 800 millions d’euros en 2020. Ces statistiques montrent la contribution significative des microentreprises au marché des sandwicheries en France. Malgré les limitations liées au statut de microentreprise, de nombreux entrepreneurs ont réussi à développer des sandwicheries prospères en tirant parti de la simplicité administrative et des avantages fiscaux offerts par ce statut.

 

La sandwicherie avec statut SARL

 

La Société à Responsabilité Limitée (SARL) est un statut juridique plus complexe mais souvent choisi par les sandwicheries de taille moyenne en France. En optant pour une SARL, vous pouvez vous associer avec d’autres personnes et limiter votre responsabilité financière à hauteur de votre apport dans la société. Cela offre une protection plus importante pour votre patrimoine personnel.

 

La SARL requiert cependant des formalités administratives plus lourdes. De plus, elle est plus coûteuse à mettre en place. Ce statut est adapté aux entrepreneurs qui envisagent de développer leur sandwicherie avec un modèle de gestion plus structuré.

 

Les avantages de la SARL

 

Opter pour le statut juridique de Société à Responsabilité Limitée (SARL) présente plusieurs avantages pour les sandwicheries en France. Tout d’abord, la SARL permet de limiter la responsabilité des associés au montant de leurs apports. Cela signifie que leur patrimoine personnel est protégé en cas de difficultés financières de la sandwicherie.

 

De plus, la SARL offre une structure de gouvernance plus formelle et structurée, ce qui est bénéfique pour les entrepreneurs qui souhaitent créer une sandwicherie avec des associés et définir clairement les règles de fonctionnement de l’entreprise. La SARL permet également de bénéficier d’un régime fiscal avantageux et d’une certaine flexibilité dans la répartition des bénéfices entre les associés.

 

Les points faibles de la SARL

 

Malgré ses avantages, la SARL présente également quelques inconvénients. Tout d’abord, la création d’une SARL est plus complexe et nécessite des formalités administratives plus lourdes que d’autres statuts juridiques. Cela implique des coûts de création plus élevés, tels que les frais de rédaction des statuts et les honoraires d’un professionnel (notaire ou avocat).

 

De même qu’en tant que SARL, vous devez tenir une comptabilité commerciale complète et publier vos comptes annuels, ce qui engendre des obligations supplémentaires en termes de gestion et de transparence. Enfin, la SARL est moins adaptée si vous prévoyez une croissance rapide et l’entrée de nouveaux associés, car cela entraîne des contraintes supplémentaires et des changements dans la structure de l’entreprise.

 

Exemple de sandwicherie en SARL en France

 

Un exemple concret de sandwicherie en SARL en France est “La Pause Gourmande”. Cette sandwicherie située à Paris a été créée en 2015 sous la forme d’une SARL. La Pause Gourmande propose une large sélection de sandwiches frais, préparés sur place avec des produits de qualité. En optant pour la SARL, les fondateurs ont pu associer leurs compétences et leurs ressources financières pour développer l’entreprise de manière solide et structurée.

 

La SARL leur a permis de limiter leur responsabilité personnelle et de définir clairement les règles de gouvernance, notamment en ce qui concerne la prise de décision et la répartition des bénéfices. Grâce à son concept unique et à une gestion efficace, La Pause Gourmande a connu une croissance constante et a réussi à fidéliser une clientèle régulière.

 

La SAS pour le statut juridique de sa sandwicherie

 

La Société par Actions Simplifiée (SAS) est un statut juridique flexible et souvent utilisé par les sandwicheries. En choisissant une SAS, vous pouvez avoir plusieurs associés et bénéficier d’une grande liberté dans la rédaction des statuts et la répartition des pouvoirs. Ce statut offre également une responsabilité limitée pour les associés.

 

Cependant, la SAS est plus complexe à mettre en place et nécessite la rédaction d’un pacte d’actionnaires détaillé. La SAS est un choix courant pour les entrepreneurs qui souhaitent développer une sandwicherie de taille moyenne à grande.

 

Les points forts du statut juridique SAS

 

Opter pour le statut juridique de Société par Actions Simplifiée (SAS) présente plusieurs avantages pour les sandwicheries. Tout d’abord, la SAS offre une grande flexibilité en termes de structuration et de répartition des pouvoirs au sein de l’entreprise. Vous avez la possibilité de définir librement les règles de fonctionnement de la société, les modalités de prise de décision et les droits des actionnaires. Cela permet d’adapter la structure de la sandwicherie à vos besoins spécifiques.

 

La SAS offre une responsabilité limitée pour les actionnaires. Ce qui signifie que leur responsabilité financière est limitée au montant de leurs apports. Cela permet de protéger leur patrimoine personnel en cas de difficultés financières.

 

Enfin, la SAS est attrayante pour les entrepreneurs qui souhaitent lever des fonds ou attirer des investisseurs, car elle permet l’émission d’actions et l’entrée de nouveaux actionnaires dans l’entreprise.

 

Un exemple concret de sandwicherie en SAS en France est “Brioche Dorée”. Cette chaîne de restauration rapide spécialisée dans les sandwiches et les produits de boulangerie a adopté le statut de SAS. Brioche Dorée compte plus de 500 points de vente en France et à l’international.

 

En optant pour une SAS, Brioche Dorée a pu structurer sa gouvernance, faciliter les investissements et garantir une responsabilité limitée pour ses actionnaires. La SAS offre une flexibilité opérationnelle et stratégique pour s’adapter aux besoins d’une chaîne de sandwicherie de cette envergure.

 

Les faiblesses du statut juridique de sandwicherie en SAS

 

Malgré ses nombreux avantages, la SAS présente également certains inconvénients. Tout d’abord, la mise en place d’une SAS est plus complexe et nécessiter des formalités administratives plus lourdes que d’autres formes juridiques. Cela implique des coûts de création plus élevés, notamment pour l’établissement des statuts et l’intervention d’un professionnel (notaire ou avocat).

 

Ensuite, la SAS est soumise à des obligations de publication de ses comptes annuels, ce qui engendre des frais supplémentaires. Enfin, la gouvernance de la SAS est plus complexe en raison des négociations et des accords nécessaires entre les actionnaires. Ce qui entraîne des délais dans la prise de décision.

 

Les statistiques et tendances des sandwicheries en SAS en France

 

Selon les données de l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), les sandwicheries en SAS connaissent une croissance soutenue en France. En 2020, on estime qu’il y avait plus de 2 000 sandwicheries enregistrées en SAS dans le pays. Ce chiffre témoigne de l’attrait croissant de ce statut pour les entrepreneurs du secteur de la restauration rapide.

 

De même que les sandwicheries en SAS ont généré un chiffre d’affaires global estimé à près de 1,5 milliard d’euros en 2020. Ces statistiques indiquent la solidité et la rentabilité du modèle d’entreprise des sandwicheries en SAS en France.

 

Conclusion

 

En conclusion, le choix du statut juridique pour votre sandwicherie en France dépendra de nombreux facteurs tels que la taille de votre entreprise, vos objectifs de croissance et votre appétence pour la gestion administrative. Chacun des statuts juridiques présentés dans cette fiche technique présente des avantages et des inconvénients spécifiques.

 

L’étude de la zone de chalandise est d’une importance capitale lors du choix du statut juridique de votre sandwicherie. En analysant la population locale, la concurrence existante et les habitudes de consommation, vous pourrez prendre une décision éclairée quant au statut juridique qui convient le mieux à votre établissement et à son positionnement sur le marché.

 

Vous devez aussi prendre en compte vos besoins et consulter un expert-comptable ou un conseiller juridique pour vous aider dans votre décision. Gardez à l’esprit que vous pouvez également changer de statut juridique à mesure que votre sandwicherie évolue. En comprenant les options disponibles, vous serez mieux préparé pour entreprendre cette aventure et créer une sandwicherie prospère en France.

 

cloud cloud

Cette fiche vous a plu ?

 

Partagez-la !

 

REJOIGNEZ LES 20 000 MEMBRES DU CLUB MY BUSINESS PLAN

Vous voulez en savoir plus ?

De nombreux avantages pour les entrepreneurs et chefs d’entreprise

des fiches de création d'entreprises mises à jour

Télécharger des modèles gratuits

Validé par des entrepreneurs

Obtenir des réductions pour entrepreneurs

1000 entrepreneurs accompagnés

Bénéficier de formations et de contenus gratuits

Nos fiches pratiques qui pourraient vous servir
Ouvrir ou reprendre un commerce
Faire son étude de marché pour sandwicherie

Découvrez comment réaliser une étude de marché efficace pour votre sandwicherie. Quelles sont les tendances, la concurrence et les clés de différenciation ? Obtenez des conseils précieux !

Découvrir
Ouvrir ou reprendre un commerce
Comment faire le business plan d’une sandwicherie ?

Comment faire un business plan efficace pour votre sandwicherie ? Découvrez les étapes clés et astuces pour élaborer un plan solide et attirer les investisseurs. Commencez dès maintenant

Découvrir
Ouvrir ou reprendre un commerce
Matrice SWOT d’une sandwicherie

Découvrez l'analyse SWOT d'une sandwicherie en France : forces, faiblesses, opportunités et menaces. Optimisez votre stratégie pour une sandwicherie compétitive et différenciée.

Découvrir
Ouvrir ou reprendre un commerce
Faire une analyse PESTEL d’une sandwicherie

Quels facteurs clés devez-vous prendre en compte ? Découvrez comment l'analyse PESTEL influence votre business plan de sandwicherie.

Découvrir
background-image

Le cabinet My Business Plan a accompagné plus de 1000 entrepreneurs.

 

Pourquoi pas vous ?

  • michael bitton temoignage business plan2

    MICHAEL BITTON

    Fondateur d’Adsrank

    Merci à Gaëtan pour son savoir-faire et professionnalisme. Il a immédiatement compris notre besoin et a réalisé rapidement un travail de haute qualité. Merci

  • laurence lascary business plan

    LAURENCE LASCARY

    Fondatrice de DACP, production de films

    Gaëtan m’a aidé à passer d’une vision à des documents de projections compréhensible par mes interlocuteurs financiers. Pas toujours simple de modéliser une activité de production audiovisuelle et cinématographique mais il a su faire preuve d’agilité. Ainsi Gaëtan a été à mes côtés pour présenter et valoriser mon projet de développement à des partenaires potentiels.

     

  • client business plan omar

    OMAR SOKPA

    Co Dirigeant de Coprolib’

    Excellent travail de modélisation de notre activité dans un business plan financier et littéraire en deckslide !
    je recommande vivement

  • marie noelle fajon modelisation financiere

    MARIE-NOËL FAJON

    Responsable du pôle changement d’échelle à l’incubateur Antropia

    Nous avons fait intervenir Legal’Easy dans nos formations auprès de nos entrepreneurs sur la modélisation économique et les outils de pilotage. Gaëtan est toujours très pertinent, sait s’adapter aux différentes phases de développement des structures et propose des outils pratiques. Merci!

     

     

  • client business plan zyad soumari

    FLORENT GARCIMORE

    Président de la Pianolab

    Au-delà de la qualité des documents, j’ai beaucoup aimé mes échanges avec le fondateur qui est une personne très humaine

     

     

  • linda entrepreneur cooniz

    LINDA LABIDI

    Fondatrice de Cooniz

    Le service proposé nous a aidé à structurer nos idées et les présenter de manières ludiques et accessibles. Ses différentes expériences nous ont aidé à optimiser notre approche et maximiser nos chances de succès. Professionnalisme, écoute et réactivité ont été le ciment de notre fructueuse collaboration

     

     

  • client flavien pobelle business plan

    FLAVIEN POBELLE

    Fondateur du studio Pobelle Photographe

    L’agence My Business Plan, après plusieurs échanges (pertinents), a su comprendre mon projet et les différents enjeux pour aller au-delà même de ma demande initiale.
    Véritablement proactifs, Gaëtan et son équipe ont croisé mes données avec des statistiques nationales pour confirmer la faisabilité du projet et mettre l’accent sur les axes d’amélioration nécessaires.
    A la livraison de mon prévisionnel, la lecture était simple, cohérente et pertinente que j’ai pu présenter à ma banque.
    Ayant eu un sentiment d’écoute bien supérieur à la relation que j’ai pu avoir avec mon comptable, je recommande vivement l’agence My Business Plan qui savent véritablement être à l’écoute des entrepreneurs.

     

  • entrepreneur lamine kone

    LAMINE KONE

    Fondateur de Poro institute

     

    J’ai fait appel à deux reprises au cabinet My Business Plan et les missions ont été réalisées avec beaucoup de professionnalisme, à ma grande satisfaction.
    Monsieur Baudry et son équipe font montre d’une grande écoute et une analyse fine des caractéristiques  des projets qui leur sont soumis.
    J’ai recommandé le cabinet à un ami entrepreneur d’un projet d’envergure et ce dernier m’a aussi fait part de sa satisfaction. 
    Je recommande fortement le cabinet My Business Plan à tous les entrepreneurs avec la garantie d’un travail rigoureux à même d’ “accrocher” pour  les investisseurs.

     

  • david kadouch entrepreneur

    DAVID KADOUCH

    Fondateur de Dalux Real Europe

    Travaillant sur mon projet novateur dans le secteur de l’immobilier de luxe, depuis plus de 2 ans, je n’avais jamais élaboré de business plan digne de ce nom pour convaincre les investisseurs institutionnels de me suivre sur ce projet. Afin de clôturer ma levée de fonds, il me manquait un business plan simple, percutant, convaincant et en anglais s’il vous plaît. Je suis tombé par hasard sur le net sur le cabinet My Business Plan et je ne le regrette pas ! Il m’a tout refait en 4 jours chrono pour un livrable hyper professionnel et top ! Je referais appel au cabinet si besoin.

o
Vous avez une question,
un besoin ?

Que ce soit pour votre banque ou pour lever des fonds, notre expert vous aidera à vous poser les bonnes questions, à choisir les bonnes options stratégiques, trouver un business model pertinent et rédigera un business plan convaincant aux yeux des financeurs.

Consultant business plan

Gaëtan Baudry

N’hésitez pas à le contacter pour tous vos besoins

06.09.17.41.06

restez informés sur nos dernières sorties

Inscrivez vous à notre newsletter !

Newsletter

Contactez un expert en business plan et levée de fonds